Audi Q7 II : Plus léger et plus technologique


Déjà dévoilée en janvier, à Detroit, la seconde génération de l’Audi Q7 est l’une des nouveautés les plus attendues au salon de Genève. Avec un style plus épuré, une perte de poids qui dépasse les 300 kg, pour des émissions réduites de 26% en moyenne, la marque aux anneaux, Audi, offre un second souffle à son "petit" monstre sur quatre roues.

Quand le temps est venu de créer la nouvelle version de l’Audi Q7, les ingénieurs de la marque ont veillé à garder le poids du véhicule le plus bas possible. Avec l’adoption d’une toute nouvelle plateforme MLB, le Q7 a subi une sérieuse cure d’amaigrissement. Comparé au modèle qui précède, le SUV sera jusqu’à 325 kg plus léger. Ceci a été permis non seulement grâce au nouveau châssis, mais aussi via l’utilisation d’aluminium dans les portes, le capot, les ailes avant et le hayon arrière. A noter aussi que le nouveau Q7 pourra disposer de quatre roues directionnelles en option, grâce à un système comparable au 4Control de la Renault Laguna. L’angle formé par les roues arrière (jusqu’à 5°) change selon la vitesse du SUV : à basse vitesse, elles se dirigent à l’opposé des roues avant, pour améliorer la maniabilité. A haute vitesse, elles suivent le mouvement des roues avant, pour optimiser la stabilité.

Audi_Q7_2__03_199797913.jpg 

Esthétiquement, le style du véhicule est beaucoup plus anguleux, avec une face avant complètement revue intégrant une nouvelle calandre, hexagonale et massive, qui marquera le style des prochains SUV de la firme basée à Ingolstadt. Au niveau des optiques, Audi propose un large choix d’éclairage. Dorénavant le client peut opter pour des feux au xénon, à LED ou de type Matrix LED. Tous sont accompagnés de feux de jour à LED. Les modèles les mieux dotés sont équipés de clignotants dynamiques dont le mouvement de la lumière s'oriente vers la direction choisie.

Audi_Q7_2__02_829642540.jpg 

Mesurant 5,05 mètres de long, ce SUV est un peu plus court que son grand frère, soit 3,7mm de moins, et une hauteur s’affichant à 1,74mètre, pour un empattement de 2,99 m. En outre, il perd quelques millimètres en largeur (1,97 m) mais, selon le constructeur, il offre plus d’espace à bord que son prédécesseur. D’ailleurs, les sièges du deuxième rang coulissent sur 11 cm et ceux du troisième rang, escamotables dans le plancher du coffre et se déplient électriquement. Le coffre peut accueillir jusqu’à  890 litres de bagages en configuration 5 places. Sièges rabattus, ce volume passe à 2 075 litres.

A l’intérieur, la deuxième génération de Q7 se pare de l’Audi Virtual Cockpit et des toutes dernières technologies, avec un habitacle orné de bois luxueux, d’aluminium et de cuirs. Ce dernier se montre plus sobre et épuré. La planche de bord adopte le design initié par l'Audi TT, profitant ainsi de la nouvelle intégration du « MMI », le système multimédia embarqué qui permettra de passer simplement d’« Audi Connect » à « Android Auto » ou « CarPlay ». La taille de l'écran tactile rétractable de l'interface progresse à 10,1 pouces par la même occasion.

Audi_Q7_2__05_308434005.jpg 

En option, le porte-drapeau des SUV de la marque peut disposer d'un système « audio Bose ». Les mélomanes pourront s'orienter vers le niveau supérieur proposant 23 enceintes haute fidélité « Bang & Olufsen ». Enfin, les dossiers des sièges avant disposent en option d'emplacements dédiés à des tablettes tactiles dotées d'une camera full HD, d'un stockage interne de 32 Go, des connectivités 4G et Bluetooth, et d'un processeur « Nvidia Tegra 4 ». Basée sur la technologie QI, l’accoudoir central pourra recevoir une station de recharge sans fil. En posant le téléphone dans le berceau, sa batterie se recharge automatiquement. Au delà des quelques « smartphones » qui sont déjà compatibles, il suffit d’ajouter une coque pour bénéficier de la recharge par induction.

La marque allemande, Audi, ajoute également sa touche personnelle avec une application qui permet de consulter les informations liées au véhicule pour vérifier la pression des pneus, régler la climatisation ou encore de choisir la musique depuis les places arrière et même d’envoyer une adresse au GPS de la voiture par exemple.

Audi_Q7_2__04_515533787.jpg 

Sous le capot de cette seconde génération, on trouve les « V6 » 3.0 TDI 272 ch et 3.0 « TFSI » 333 ch, couplés à une transmission intégrale permanente. Une version plus accessible, avec le « V6 » diesel « dégonflé » à 218 ch, apparaîtra également quelques semaines après le lancement. Audi enrichira également son nouveau Q7  par une motorisation hybride rechargeable. Le Q7 « e-tron » utilise tout de même le moulin turbo-diésel pour se déplacer, mais celui-ci est aidé dans sa tâche par un moteur électrique situé dans la transmission à huit rapports. Il peut donc rouler 56 kilomètres en recourant seulement à l’énergie électrique.


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :