Nouvelle Volkswagen Golf : Evolution technologique plutôt qu'apparente


Reconduisant une stratégie gagnante qui consiste à faire évoluer subtilement son modèle légendaire Golf, sans rupture radicale, le constructeur allemand Volkswagen ambitionne de demeurer en haut de la hiérarchie dans le segment des compactes.

D’une génération à l’autre, le style de la célèbre compacte allemande demeure le même, mais connait en même temps une évolution largement palpable. Si certain tendent à dire que les différentes Golf n’ont connus que des restylages, c’est vite aller en besogne au regard du colossal travail effectué sur ce modèle qui, à chaque génération, a su capitaliser sur le succès de sa devancière tout en apportant de véritables améliorations.

Volkswagen_Golf_02_910405875.jpgVolkswagen_Golf_03_478512514.jpg

Il en va de même pour cette septième génération qui est différente de la sixième mais s’en rapproche, du moins sur le plan du style. C’est cette capacité du constructeur allemand à faire évoluer en douce son modèle emblématique qu’il faut saluer. Golf VII se présente en effet sous un accoutrement sobre et sans fioriture. Sa carrosserie soignée reste dans la tradition de la marque en allant vers l’essentiel pour rassembler et capturer l’attention de différends clients sur différends marchés. Ce modèle est devenu au fil du temps, un véritable objet consensuel puisque capable de rencontrer le même engouement partout où il est commercialisé.

Après 29 Million d’exemplaires vendus depuis l’apparition de la première génération il y a 36 ans, la Golf à beaucoup grandit. Cette nouvelle génération mesure en effet, 4255mm de long soit, 56mm de plus que sa devancière. Son empattement de 2637mm est en hausse de 59mm. Cela a pour conséquence immédiate, une habitabilité en nette hausse avec des espaces aux genoux et aux épaules plus généreux. Par ailleurs, cette nouvelle Golf peut accueillir aisément les conducteurs et passagers de très grandes tailles grâce à sa plate-forme inédite, baptisée MQB, pour apparaître plus  large (+ 13 mm) et moins haute (- 28 mm) que sa devancière. Cette base technique, bientôt commune à la plupart des modèles et marques du groupe, procure davantage de liberté aux stylistes qui peuvent l'étirer, à leur guise, dans tous les sens. Elle apporte aussi des progrès significatifs en termes d'allégement et génère de substantielles économies d'échelle. VW annonce une réduction de 20 % des coûts de production. Cet accroissement des côtes profite aussi bien à l’habitabilité et à la capacité du coffre qui gagne 30l pour atteindre 380l.

Volkswagen_Golf_04_727115549.jpgVolkswagen_Golf_05_901250258.jpg

A l’intérieur, nouvelle Golf se présente avec un habitacle qui respecte la longue tradition de la marque qui consiste à allier qualité et durabilité, avec brio. Cette nouvelle génération va plus loin encore avec une planche de bord largement inspirée de celle du haut de gamme Passat CC. En s'installant au poste de conduite, le client fidèle remarquera quelques changements notables. L'incontournable amélioration du standing se vérifie avec une planche de bord soignée et une richesse d'équipements que l'on retrouve sur les segments supérieurs. On notera la console centrale orientée vers le conducteur, la présence d'un large écran tactile et la disparition du frein à main qui devient électrique.

Volkswagen_Golf_06_558518967.jpgVolkswagen_Golf_07_924523583.jpg

Si la révolution n'est pas stylistique, elle est donc technologique et industrielle, et directement palpable par le client. Avec un pare-brise plus incliné, la finesse aérodynamique est excellente (Cx de 0,27). Ajouté à une masse diminuée de 100 kg et à des moteurs soigneusement révisés, la moyenne des consommations est en baisse de 23 %. En version BlueMotion, la plus économe en carburant, la Golf 7 parvient presque à concrétiser le mythe de la voiture ne consommant que 3 l/100 km. Avec un diesel 1.6 TDI de 105 ch, elle ne réclame en effet que 3,2 l/100 km, soit des rejets de CO2 de 85 g/km. Et les motorisations essence ne sont pas en reste avec une version 1.4 TFSI 140 ch à désactivation automatique des cylindres (2 au lieu de 4) affichant 4,8 l/100 km et 112 g/km.

Cette nouvelle Golf sera l’une des grandes attractions sur le stand Volkswagen lors du mondial de l’automobile de Paris qui ouvrira ses portes au grand public le 29 Septembre prochain.


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :