Exclusif ! Découverte et premières photos de Citroën C-Elysée


Pour une grande première, c’en est vraiment une ! Découvrir et prendre quelques photos de la nouvelle berline tricorps C-Elysée est le privilège exclusif qui a été accordé à votre serviteur, au nom du mensuel de l’automobile.

Cet événement s’est déroulé au niveau du siège de la marque aux chevrons sis à Paris, St-Ouen. C’était à l’occasion de la restitution de la nouvelle DS5 HDI 163ch, qui a fait l’objet d’un essai dynamique de plusieurs jours qui sera publié ce jeudi. Mais revenons à la découverte de la C-Elysée pour dire le sentiment de curiosité et d’impatience qui a précédé son apparition.

C_Elys_e_1_598960862.jpg C_Elys_e_2_249110364.jpg

Modèle hautement stratégique pour Citroën, particulièrement sur les marchés émergents auxquels il se prédestine, Citroën C-Elysée est une berline tricorps qui sera lancée sur notre marché au printemps 2013. Avant elle sera exposée au grand public à l’occasion du prochain salon de l’automobile d’Alger qui se tiendra en Mars. C’est Guillaume Clerc, François Dabadie et Camille Serremays, respectivement responsable du projet C-Elysée, chef de produit C-Elysée et coordinatrice communication internationale,  tout le long de notre rencontre, ont évoqué la genèse de ce modèle et les ambitions désormais possibles de Citroën. Sur ce dernier point relatif aux ambitions, il va sans dire que le constructeur français met la barre haute en investissant un nouveau segment de marché avec une voiture adaptée aux besoins de ses clients. C-Elysée permettra la conquête de nouveaux marchés en plus d'une présence honorable sur une segment de marché où la marque a longtemps été absente. A ce titre, il est attendu une percée significative sur les marchés d’hors Europe Occidentale. Pour ce faire, une attention particulière a été prêté au projet C-Elysée, qui portait le nom de code M43.

C_Elys_e_3_209202175.jpg C_Elys_e_4_646665308.jpg

Partis d’une feuille blanche, les designers de la marque ont imaginé un modèle valorisant, statutaire et familial. Ainsi, C-Elysée arbore une face avant qui rappelle par quelques détails, celle de C4. Sa calandre chromée, ses optiques effilées, son capot moteur nervuré et ses flancs musclés sont des éléments qui tendent à confirmer l’appartenance de ce modèle à la marque Citroën. C-Elysée met en avant la forte identité de marque. De profil, c’est le caractère statutaire et imposant qui est mis en avant à la faveur de ses dimensions généreuses. Mesurant 4430mm de long, C-Elysée affiche une carrosserie équilibrée, avec des volumes spacieux. Si les responsables cités plus haut nous ont formellement interdit de prendre quelques photos de l’habitacle et de la planche de bord, cela prouve que le modèle découvert est un modèle de présérie, comme cela nous a été confirmé par ailleurs. La mouture définitive sera présentée d’ici la fin de l’année en cours sur certains marchés et certainement à l’occasion du prochain mondial de l’automobile de Paris.

C_Elys_e_5_149272833.jpg C_Elys_e_7_343973238.jpg

Qu’à cela ne tienne, cela n'a en rien gaché ce grand moment de découverte d'un modèle appelé à jouer les premiers rôles sur notre marché. la partie arrière de C-Elysée se distingue par ses feux lancés vers l’avant, dans la continuité de la ligne de caisse qui se prolonge jusqu’au coffre. Ce dernier d’une capacité appréciable, 510litres, sera certainement le plus prolifique de son segment. Sans prendre de photo, la découverte de l’habitacle fut une véritable surprise car craignant un certain déjà vu en vogue chez de nombreux modèles qui reprennent des planches de bord déjà connues par ailleurs. Celle de C-Elysée arbore fièrement une conception nouvelle, frappante par sa simplicité mais efficace. Voulant aller vers l’essentiel, les concepteurs de ce modèle n’ont négligé aucun détail pour coller aux réalités des marchés auxquels ils adressent cette berline. Ainsi, sur cette C-Elysée la planche de bord se valorise d’un large décor chromé qui rappel DS3. L’ergonomie y est tout à fait honorable avec un accès aisé aux différents boutons de commande. L’assise est confortable et permet une vue dégagée sur la route. Question espace habitable, Citroën a fait fort en proposant, aussi bien à l'avant qu'à l’arrière, des espaces aux genoux et une garde au toit jamais vus sur cette catégorie. La vocation familiale de ce modèle est largement mise en avant par ses qualités de confort et d’habitabilité.

C_Elys_e_8_362601647.jpg C_Elys_e_3_209202175.jpg

Au chapitre des mécaniques, le modèle découvert était animé par le fameux 1.6l essence VTi de 115ch. Il est associé à une boîte de vitesse manuelle de 5rapports. Deux autres moteurs seront disponibles dans la gamme Algérie, il s’agit des 1.2 essence VTi de 72ch et du 1.6l HDI de 92ch. 

C_Elys_e_11_395470830.jpg C_Elys_e_10_443549886.jpg

Sans être un modèle tape à l’œil, Citroën C-Elysée est largement capable d’offrir des prestations en adéquation avec les attentes de ses clients. Ces derniers sont généralement de bons pères de familles tranquilles, avec des revenus modestes, mais qui tiennent à transporter leurs familles dans de bonnes conditions de confort et de sécurité.
Avec C-Elysée, qui se prévaut de nombreux équipements de confort et de sécurité, Citroën s’adapte aux exigences des marchés comme le marché algérien, qui se distingue par sa caractéristique d’accès à l’automobile, et tient là indéniablement, l’opportunité de gravir de nouveaux paliers en termes de conquête et d’élargissement de ses parts de marchés.

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :