Volkswagen Nouvelle Polo: Sur les traces de la Golf


Les nombreux visiteurs de la 13ème édition du Salon de l’automobile, particulièrement ceux qui se sont rendus sur le stand de Volkswagen, ont eu le plaisir de découvrir cette nouvelle mouture de la Polo.

Première impression quand vous regardez la nouvelle Polo, sa forte ressemblance avec la sixième génération de la Golf. Normal, étant donné qu’elle a été développée sur les mêmes principes de style de Volkswagen dénommés « Design DNA », définit par le célèbre designer Walter de Silva. Pour rappel, le coupé sportif Scirocco a été le premier modèle à bénéficier de cette nouvelle philosophie de design, il a été suivi par la sixième livrée de la Golf ainsi que la Golf Plus. Pour revenir à la Polo, disons qu’elle marque une nette rupture avec le modèle sortant, puisqu’elle est désormais plus massive, plus dynamique et plus trapue. A l’image de sa grande sœur, sa face avant est agressive, à la faveur de ses optiques pincées aux extrémités qui encadrent la calandre à lamelle où vient, fièrement, se loger le logo Volkswagen. Plus bas, le bouclier devient plus massif et la prise d’air plus large avec, sur ses côtés, des feux antibrouillard étirés.
Comme la nouvelle Golf, la cinquième génération de la Polo adopte un nouveau capot moteur plongeant et nervuré afin de souligner d’avantage son caractère sportif. De profil, elle reste sereine et statutaire grâce à sa ligne de toit harmonieuse et ses passages de roues légèrement en relief, sans oublier les répétiteurs de clignotants, déjà présents sur la précédente généraVW_Polo_109b_913274278.jpg
tion. A l’arrière, nous retrouvons un style harmonieux avec le reste du véhicule, où sa poupe préserve les traits du modèle sortant avec néanmoins quelques modifications comme son bouclier plus prononcé et ses blocs feux redessinés.
Afin d’être en cohérence avec sa nouvelle plastique, l’intérieur a lui aussi évolué avec une nouvelle planche de bord moderne et dégagée. Quant à la console centrale, elle est plus orientée vers le conducteur pour lui faciliter l’accès aux différentes fonctionnalités,  telles que le système de navigation RNS 310 avec écran tactile, introduit pour la première fois sur la Polo. Plus flatteur et plus chic, cet intérieur donne le ton à travers les ornements en chrome qui encerclent les comptes tours et les différentes touches de la console centrale. C’est dans cet esprit que les cinq passagers embarqués jouiront de cet univers accueillant, notamment grâce à son bon niveau d’équipements définis dans les trois niveaux de finitions,  “Trendline”, “Confortline” et “Highline”.  Sur le plan de la motorisation, les clients auront largement le choix entre les sept moteurs proposés, dont quatre essence et trois diesel. Il s’agit en essence du 1.2L développant 60 et 70 ch, du 1.4L de 85ch et du 1.2L TSI de 105ch. Cette dernière motorisation détient une consommation extrêmement réduite de l’ordre de 5.5L/100kms et des émissions de CO2 de 129g/km, ce qui fait de la Polo la cinq places la plus économe et la plus respectueuse de l’environnement. Sur l’offre diesel, nous retrouvons le 1.6L TDI de 75, 90 et 105ch. La version Blue Motion du 1.6L TDI de 90ch ne rejette que 96g/km de CO2 et ne revendique à la pompe que 3.8L/100kms. Grande nouveauté aussi, ces motorisations peuvent désormais être associées à la boîte DSG à sept rapports. Avec ce renouveau stylistique et mécanique, la Polo peut enfin se débarrasser de son surnom de « fourmi » pour devenir un modèle séduisant et attachant qui attirera sans nul doute de nombreux clients dés sa commercialisation.

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :