Toyota Avensis: Dynamisme serein


Conçue et développée en Europe, la nouvelle Toyota Avensis est produite dans l’usine de Toyota de Burnaston situé au Royaume Uni. Elle est la troisième génération de ce modèle emblématique de la marque japonaise.

La nouvelle Avensis a fait son apparition pour la première fois au dernier Salon de l’Automobile de Paris. Elle se distingue par sa carrosserie racée et ses lignes sculptées mettant en avant, son dynamisme et sa robustesse. Pour les ingénieurs de Toyota, cette nouvelle Avensis constitue un challenge de premier ordre au regard de l’importance de la catégorie M2 à laquelle appartient Avensis mais aussi au vu de la forte concurrence qui y règne avec les Toyota_Avensis_2_367646848.jpgprésences de Peugeot 407, Volkswagen Passat, Ford Mondeo, Opel Insignia et Citroën C5, pour ne citer que les plus en vue. C'est donc dans un segment en pleine ébullition que Toyota cherche à imposer sa nouvelle Avensis, largement étudiée pour l'Europe. Ce n'est certes pas avec son esthétique qu'elle va rebattre les cartes du marché. Bien sûr, le style apparaît plus audacieux qu'auparavant : les montants de pare brise très avancés, les grandes optiques et le capot assez haut dénotent une certaine volonté de changement. Néanmoins l'ensemble ne déclenche pas exactement le coup de foudre et, malgré l'attrait de la nouveauté, l'Avensis glisse dans la circulation sans se faire remarquer. Comme sa devancière, cette berline tricorps du segment des routières accentue sa discrétion, critère largement répandu chez sa clientèle cible. Finition "à la Toyota" A l'intérieur, même constat. Tout est propre et sans bavure, la qualité des matériaux progresse et la finition est sans reproche. Le conducteur est choyé puisqu’il profite d’un environnement soigné à l’image des très lisibles compteurs luminescents. Mais la véritable touche d'originalité est à découvrir sur la console centrale et dans les contre-portes des versions Exécutive et Lounge : l'intéressant placage façon bambou nous change des revêtements bois en ronce de plastique véritable. En somme cette Toyota Avensis réalise un véritable bond qualitatif au double plan de la conception et de l’ergonomie. En effet, son habitacle frise la perfection avec la mise en avant d’une console centrale idéalement agencée. Quant à l’assemblage de sa planche de bord, il est certainement exemplaire à plus d’un titre. Cet habitacle accueillant et chaleureux s’adresse en premier lieu aux conducteurs accomplis, discrets et soucieux d’une certaine qualité de vie. Les occupants bénéficient d’une habitabilité honorable grâce à un empattement de 2700mm. Cette valeur est rendue possible par l’accroissement de la longueur de 50mm par rapport au modèle précédant pour atteindre 4695mm. La largeur aussi gagne 50mm en affichant 1810mm en revanche seule la hauteur reste identique à 1480mm.Les concepteurs de cette nouvelle Avensis ont doté cette Toyota de tous les attributs à même de satisfaire une clientèle exigeante. Ainsi, sur le plan des équipemenToyota_Avensis_3_819692834.jpgts, cette japonaise affiche une liste interminable liée aux aspects du confort et de la sécurité. On y trouve même des équipements d’avant garde qui lui permettent de revendiquer un caractère technologique puisque dés l’entrée de gamme ce modèle affiche le contrôle de stabilité VSC et le contrôle de motricité VSD. Les niveaux supérieurs propose la climatisation automatique bi zone, le volant cuir, des jantes en alliage de 16pouces, l’allumage automatique des feux, les détecteurs de pluie,le régulateur et limiteur de vitesse, l’écran tactile de navigation, les rétroviseurs rabattables électriquement et bien évidemment une pléthore de coussins gonflables, un ABS de dernière génération associé à l’antipatinage et à l’assistance au freinage d’urgence.... Sous le capot un seul moteur essence a été annoncé: il s'agit du 1.8 Valvematic 147 ch couplé à une boîte 6 vitesses manuelle ou une CVT "Multidrive S". A noter que ce moteur reste en dessous des 160g de CO2 par km. La gamme Diesel évolue assez peu : les motorisations 2.0 126 ch et 2.2 177 ch sont toujours au catalogue. En revanche le milieu de gamme est assuré par une nouvelle version 2.2 150 ch. Pour notre marché, c’est la mécanique diesel 2.0l D-4D de 126ch à 3600trs qui sera proposée à son lancement. Ce moteur sera vraisemblablement couplé à une boîte manuelle de six rapports. Reste maintenant à savoir à quel prix sera lancée cette Avensis qui se fait attendre depuis quelques mois déjà.

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :