Marché : Bilan du premier semestre: Peugeot prend le leadership dans un marché subitement incertain


Le marché 2013 semble revenir à un rythme mesuré comparativement à la croissance soutenue, connue en 2012. C’est du moins l’impression qui ressort des chiffres que nous avons.

Globalement et sur la période allant de janvier à Juin, le marché a connu une croissance de près de 12% par rapport à la même période en 2012. Le volume des ventes enregistrées au cour des 6 premiers mois de cette année affiche un chiffre de 257 170 unités alors que l’an dernier il était à 230 242.

March__01_354211129.jpg

Par marque, c’est Peugeot qui domine le marché en ce début d’année en ayant enregistré un volume de vente de 48 617 unités. La marque au lion commence selon toutes vraisemblances à récolter les fruits de son travail qui a consisté en une diversification de l’offre jamais connue sur le marché algérien, un développement réseau de plus en plus important et des prestations de service en après vente largement en hausse. Cela a permis de consolider la part de marché qui avoisine les 19% alors que l’évolution est largement positive aces 63% par rapport à 2012.

 

En se positionnant à la seconde place, Renault perd du terrain en cédant la place de leader à Peugeot. Renault a inscrit 43 392 ventes et perd 4 points pour détenir une part estimée à 16,5%. La marque au losange continue sa politique commerciale extrêmement agressive mais confinée aux segments d’entrée de gamme. Ce qui, en termes d’image, la dessert beaucoup. Pourtant, Renault est reconnue par les algériens pour sa maîtrise technologique et son savoir faire, cette image ne correspond point à la gamme proposée concentrée sur Symbol et Clio alors que sur les segments supérieurs, la marque est complètement absente.

 March__02_bon_358313319.jpg 

 

Troisième de ce classement des ventes, la franco roumaine Dacia qui enregistre en ce premier semestre un volume de 23 972 ventes. Dacia détient une part de marché de 9% et son évolution est très positive puisqu’elle progresse de 32% par rapport à la même période en 2012 où elle a enregistré 18 167 ventes. Toyota, quatrième est la seconde marque à avoir connu une baisse de ses ventes avec un volume de 19 867 contre 21 113 en 2012. Conséquence logique sa part de marché en recul, passe à 7,5%. Hyundai ne fait pas mieux puisque la marque sud coréenne aussi perd des points (-19%), passant de 23 698 ventes au premier semestre 2012 à seulement 19 078, en 2013.

En revanche, la marque allemande Volkswagen enregistre une fulgurante ascension en enregistrant un résultat de 18 532 ventes contre 13 875. L’an dernier. Cela représente une progression de 34%, ce qui lui permet de détenir pour la première fois la cinquième place du classement pour une part de marché de 7,5%. Le poursuivant immédiat de Volkswagen n’est autre que sa cousine Seat qui progresse fortement à la faveur d’une plus grande disponibilité des produits. La marque ibérique passe de 4 932 ventes à 12 818, ce qui équivaut à un bond de 160%. En termes de part de marché, Seat détient 5%, ce qui est considérable pour un label récemment introduit en Algérie et qui évolue avec une gamme s’articulant principalement autour de la compacte Leon et la citadine Ibiza.

March__03_534779294.jpg

 

Cette année, l’une des marques grandes perdantes est sans conteste Chevrolet. Cette dernière marque un net recul au classement pour se retrouver à la huitième place. Cela s’explique par une chute de son volume qui est passé de 20 017 ventes, l’an dernier, à 10 980 cette année, soit une évolution négative de 45%. Inversement Citroën enregistre une progression de 82% grâce à son résultat de 9 802 ventes. A la dixième place, Kia se maintient en affichant un score de 9 710 nouveaux clients conquis, contre 9 229 à la même période l’an passé. La marque sud-coréenne progresse de 5% et détient une part de 4%.

 

 

Véhicules Utilitaires: Toyota toujours en tête 

 

Dans le segment des véhicules utilitaires, la tendance est nettement plus marquée vers la baisse par rapport à celui des véhicules particuliers. En effet, par rapport au premier semestre 2012 qui avait enregistré 42 579 ventes, cette année ce volume n’atteint que 39 189 unités, soit un recul de 8%.

March__05_539590664.jpg  

Au classement par marque, on retrouve l’indétrônable Toyota qui domine cette catégorie depuis plus de 10ans, grâce à son pick up Hilux. La marque japonaise marque un résultat de 10 614 ventes contre 12 522 l’an dernier. C’est donc une évolution négative de 15% que connait cette marque qui détient quand même une part de marché de 27%. La deuxième position est l’œuvre de Peugeot qui enregistre une croissance de 120%, soit 6479 ventes cette année contre 2949, l’an dernier. Peugeot est juste devant son rival Renault qui est dépassé de quelques unités puisque son résultat est de 6426 unités vendus. Ces deux marques détiennent sensiblement la même part de marché, 16,5 % pour Peugeot et 16,4% pour Renault. En revanche, cette dernière voit son activité diminué sensiblement avec un recul estimé de -41%, 6426 ventes cette année contre 10934, l’an dernier.

La quatrième place est détenue par la japonaise Nissan malgré son recul de 34% enregistré cette année. En 2012, cette marque a commercialisé 3 776 unités alors que cette année elle n’a introduit que 2 509. La cinquième position revient à Citroën qui connait une forte progression (55%), à la faveur de son volume de 2 116 clients conquis, contre 1 365 l’an dernier.

 


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :