Marché du premier trimestre 2009 : Renault tire profit de l'embellie


marché 1er trimestre 2009

Durant le premier trimestre de cette année 2009, il s’est vendu en Algérie 77677 véhicules toutes catégories confondues, selon les chiffres à notre disposition. Ce volume, comparé à la même période en 2008 durant laquelle 65468 ventes avait été réalisées, marque une évolution positive de +18.65%. C’est donc la croissance qui continue pendant qu’ailleurs la distribution automobile connaît une crise sans précédant allant jusqu’à menacer l’avenir de nombreux constructeurs.

Durant le premier trimestre de cette année 2009, il s’est vendu en Algérie 77677 véhicules toutes catégories confondues, selon les chiffres à notre disposition. Ce volume, comparé à la même période en 2008 durant laquelle 65468 ventes avait été réalisées, marque une évolution positive de +18.65%. C’est donc la croissance qui continue pendant qu’ailleurs la distribution automobile connaît une crise sans précédant allant jusqu’à menacer l’avenir de nombreux constructeurs. Mais cette croissance soutenue, enregistrée depuis 2005, est loin de compenser les pertes des constructeurs en raison d’une part de la modestie de la taille du marché et d’autre part, des freins mis en place par les pouvoirs publics empêchant ainsi son développement. Les restrictions sur les crédits, les taxes sur les VN instaurées depuis le mois d’août 2008, les successives dévaluations du dinar impliquant une hausse des prix sont autant de raisons qui favorisent un ralentissement du commerce automobile.

Renault en tête
Qu’à cela ne tienne, la demande et les besoins en mobilité sont tels que la croissance continue son chemin même si il est juste de reconnaître qu’elle est loin de celle constatée en 2007 et au début 2008. Conscients de la situation, les professionnels de la distribution se sont engagés depuis quelques mois dans une course effrénée aux remises et autres cadeaux afin de maintenir leurs niveaux respectifs dans l’activité commerciale et maintenir cette croissance à des niveaux acceptables pour tous De ce point de vue, c’est Renault qui tire le plus de cette situation, bénéficiant de son statut de filiale de constructeur avec les moyens que cela suppose et mettant en oeuvre le réseau de distribution le plus performant et le mieux organisé. Ainsi la marque au losange a enregistré pas moins de 10251ventes au cours de ce premier trimestre, contre 8073 au premier trimestre 2008, soit une progression de 27%, ce qui lui permet de se positionner en tête des ventes, place que ce concessionnaire n’a pas occupée depuis 2004. Outre son réseau efficace et bien élaboré, Renault profite surtout de son image ancestrale dans un marché à forte domination des marques françaises, malgré la percée des asiatiques Hyundai et Toyota.
Cette dernière suit de prés Renault et ambitionne d’aller plus haut à la faveur de sa domination de la catégorie des véhicules utilitaires qui contribue grandement à ses résultats. Toyota enregistre un volume de 8669 unités contre 9886 pour la même période en 2008, soit un recul de 12,31%.

Toyota, Hyundai et Chevrolet,à l'affût
La troisième place est occupée par Hyundai à la faveur de son volume de 7914ventes contre 8483 réalisées sur la même période l’an dernier, cela équivaut à un recul de 0,067%. Ce résultat de la marque coréenne est en soi une grande surprise au regard de sa domination du marché lors des quatre dernières années. Hyundai perdra t-elle sa première place à la fin de cette année? C’est la question que se posent les observateurs du marché. Connaissant sa capacité de réaction et ses ambitions, la marque ne se laissera certainement pas se dominer aussi facilement. les mois à venir nous le diront.
Juste dérrière Hyundai, à la quatrième place on retrouve l’américaine Chevrolet qui ne cesse d'étonner depuis son arrivée sur le marché. Cette marque a en effet connu une ascension fulgurante au point d'intégrer le top cinq en moins de cinq ans d’existence sur le marché.
Cette année, Chevrolet connaît un ralentissement avec un volume enregistré e3 ventes contre 7921 l’an dernier, soit une évolution negative de 0,167%.
La cinquième position est détenue par Peugeot avec un volume de 6557 unités contre 5091 en 2008 soit une progression de l’ordre de 28,79%. Avec ce résultat, la marque au lion n’est pas loin du quator de tête et semble reprendre des couleurs aprés une période difficile.
Avec respectivement 5471, 4275 et 4099 ventes Dacia, Suzuki et Kia se tiennent dans un mouchoir de poche. Elles ont connus toutes les trois des évolutions positives et c’est la roumaine qui a connu la plus importante progression avec un taux de 80,86%. Suzuki, quant à elle, a progressé de 38.44% pendant que Kia a cru de 59.87%.
La neuvième place de ce classement du premier trimestre 2009 est détenue par l’allemande Volkswagen qui a connu une fulgurante progression estimée à 140.73% équivalent à un volume de 3948unités contre 1640 enregitrées sur la même période en 2008.
En dixième position, la japonaise Nissan pointe avec un volume de 2807ventes contre 2551 soit une croissance de 10.3%.
Sept marques sur les dix citées ont enregistré des évolutions positives au cours de ce premier trimestre alors que seuls trois ont connu un recul.

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :