Marché global 2008 :Hyundai, la passe de quatre


Contre toute attente, le marché global de l’année 2008 a pu atteindre les 235 895 ventes, soit 33.88% de plus qu’en 2007, où il a enregistré 176 191 unités. Cela en dépit des différentes perturbations qu’il a connues durant cet exercice, notamment avec l’instauration de la nouvelle taxe sur les véhicules neufs. Cependant, ce volume reste inférieur à la réalité du marché, en vue de certaines marques, qui ne communiquent pas leurs chiffres, majoritairement représentées par les marques chinoises et dont nous estimons leurs volumes à 25 000.

Un parcours sans faute pour la coréenne Hyundai, qui pour la quatrième année consécutive, se classe à la tête des meilleures ventes annuelles, toutes catégories confondues. Elle a réussi à inscrire un fabuleux score de 40 915 unités. Ce chiffre confirme, encore une fois, la place qu’occupe ce concessionnaire sur notre marché, qui, en l’espace de quelques années, est devenu le leader incontestable du marché. Sans oublier son évolution positive, estimée à 43,16%, comparée à l’année dernière où elle avait inscrit 28 579 ventes. Cette prouesse a été possible grâce à de multiples facteurs, dont l’adaptabilité de la gamme proposée avec des modèles qui répondent à toutes les bourses, à commencer par la petite Atos qui s’est vu rejoindre par sa sœur i10, sans oublier le best-seller Accent.
Outre le rapport qualité/prix de l’offre Hyundai, notons les efforts déployés par ce concessionnaire afin de répondre à la forte demande des clients, en approvisionnant, en continue, ses stocks. Juste derrière arrive, à la seconde place, la nippone Toyota avec un total de vente pour l’année 2008 de 31 652 modèles et une croissance de 16,31% par rapport à 2007. Tablant sur son offre utilitaire qui constitue près de 47% des Graphe__volutions_07_08_166542113.gifventes globales de la marque, Toyota n’est pas en reste sur l’offre des véhicules particuliers, puisque cette catégorie représente 53% de son volume global. Il faut dire que les deux modèles Hilux et Yaris Sedan ont connu une véritable notoriété auprès des automobilistes algériens. Non loin, nous retrouvons à la troisième marche Renault qui a écoulé en 2008 pas moins de 31 138 véhicules avec une progression de 32,06%, en comparaison avec l’année dernière, où elle n’a trouvé que 23 577 clients. A la quatrième place s’installe Chevrolet avec un volume remarquable de 30 508 véhicules. L’accessibilité de sa gamme et sa fiabilité ont permis à cette marque d’acquérir une grande popularité, d’année en année illustrée par son ascension de 36,41% par rapport à 2007.  Classée cinquième, Peugeot a pu réunir 23 290 nouveaux clients et a enregistré une progression de 10,49%. Ces cinq premières marques ont, à elles seules, réussi à atteindre les 157 503 ventes, ce qui représente 63% du volume global du marché 2008.
A la sixième place, Suzuki qui, en passant dans le giron d’Elsecom, a vu sa gamme s’enrichir avec l’Alto et la M 800. Ceci lui a vallu de marquer la plus grande profression de l’année,  estimée à 1229.5%, en immatriculant, cette année, 15 210 modèles contre 1144 l’an dernier.  

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :