Hyundaï Accent II et Getz : Hyundaï affiche ses ambitions


Leader du marché depuis trois années consécutives, Hyundai Motors Algérie veut continuer sur sa lancée en introduisant de nouveaux modèles.

Cette année 2008 revêt un caractère particulier pour ce concessionnaire qui est devenu, au fil des ans et des succès, la cible première de ses concurrents en raison de sa fulgurante progression qui l’a propulsé à la première place du marché de l’automobile. Ainsi et dans le but de consolider sa position dominante, Hyundai a mis en place une stratégie qui, selon ses responsables, va lui permettre de réaliser de grandes performances cette année. Il s’agit d’investir les segments les plus porteurs, en l’occurrence A, et M0, avec de nouveaux modèles : i10 pour la première catégorie et nouvelle Accent pour la seconde. Le segment B, tout aussi important, n’est pas négligé puisque la compacte Getz est enfin proposée aux clients algériens. Mais ce qui est important à signaler dans cette stratégie de conquête, c’est que cette offre ne va pas se contenter de ces modèles puisque tant que la demande se fera sentir, Atos et Accent (ancien modèle) seront proposés au catalogue. Cela va permettre à ce concessionnaire de toucher une clientèle plus large et plus étoffée avec une offre s’articulant autour de cinq modèles (Atos, i10, Accent, Nouvelle Accent et Getz) sur trois segments de marché, d’autant plus que ces nouveautés sont proposées en quatre niveaux de finitions, permettant un choix plus large et plus conforme aux besoins de chaque client. Dans un autre registre et afin d’être en phase avec à sa position sur le marché, HMA a organisé à Bou Saada une grande opération de lancement pour ses deux modèles, nouvelle Accent et Getz en présence d’une forte délégation de journalistes. Ce lancement a bénéficié d’une organisation sans faille, s’articulant autour d’un programme bien établi avec des essais des deux modèles ponctués par une longue conférence de presse qui a permis aux présents de faire le point sur la situation de cet acteur majeur du marché. Cette conférence animée conjointement par Omar Rebrab, Président Directeur Général et Redouane Idjer, Directeur Général, a permis aux présents de se faire une idée plus précise des avancées accomplis par Hyundai, mais également des défis qui restent à accomplir. Dans cet ordre d’idée, Omar Rebrab a mis l’accent sur « la grande responsabilité de la marque qui doit désormais donner l’exemple en terme de satisfaction clientèle. Pour cela l’amélioration des prestations en après vente est un des grands chantiers que nous avons entamé avec d’une part la réorganisation de nos propres services et d’autre part celle du réseau qu’il est indispensable de tirer vers le haut afin que le client Hyundai soit traité de la même manière partout en Algérie ». Concernant les obstacles qui empêchent les concessionnaires de progresser en terme de qualité de service, l’orateur a souligné avec insistance « l’absence de compétences avérées dans les divers métiers de la distribution automobile, pour y palier seule la formation est en mesure d’atténuer cette situation, c’est un travail de longue haleine qui nécessite du temps et des investissements ». Sur ce volet précis, lié à l’investissement, l’orateur a informé l’assistance de l’acquisition d’un nouveau magasin de pièce de rechange d’origine, sis à Hassiba Ben BOUALI, destiné à la vente au détail, de plus de 1300m2.  Autre sujet abordé par Rebrab, les objectifs de la maison mère qui consistent à devenir le cinquième constructeur mondial dés l’horizon 2010.  A ce titre, le rôle de tous les distributeurs de Hyundai à travers le monde est de contribuer à la réalisation de cet objectif ambitieux. C’est ce qu’est en train de réaliser HMA grâce à une remarquable progression qui l’a propulsé au quinzième rang du classement mondial des représentants de la marque coréenne. C’est aussi ce qui explique le respect du constructeur envers son représentant algérien, respect symbolisé par le lancement de la nouvelle i10 quatre mois après sa présentation en première mondiale en Inde, son pays de production. En effet, ce modèle, dont l’importance stratégique pour le constructeur ne fait aucun doute, sera présenté au public algérien dés ce mois de février. Cela veut dire que le constructeur Sud Coréen accorde une importance particulière à son représentant algérien et par extension au marché qui est perçu comme étant un des plus dynamiques de la zone Afrique et Moyen Orient. Répondant à une question d’un confrère, le patron de HMA a annoncé un objectif volume de 42 000 unités pour cette année 2008, « ce chiffre ambitieux a été fixé en raison des garanties données par le constructeur pour nous fournir tout le long de l’année, autant de véhicules que le marché en demande, aussi et au vu de l’enrichissement de notre gamme et sa diversification en terme de produit et de niveau de finition nous pensons toucher de nouveaux clients. En tout état de cause, si nous ne pouvons atteindre cet objectif, nous tâcherons de nous en approcher le plus possible ».  Depuis son arrivée sur le marché en 1998, Hyundai Motors Algérie n’a cessé de contribuer à la création de richesse à travers les emplois directs et indirects que génère son activité : En interne HMA emploie 350 personnes alors que son réseau de distribution affiche un effectif de 1500 personnes.


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :