Chevrolet : les raisons d'un succès


Leader du marché VP, la marque Chevrolet continue sa conquête en enregistrant, au terme du premier semestre de cette année, une croissance époustouflante avoisinant les 45%.

Arrivée discrètement en 2003 sur le marché par le biais de Diamal, la marque à l’étoile a tout de suite conquis le cœur des Algériens grâce, d’une part, à la richesse de sa gamme et, d’autre part, à son rapport qualité prix. Avec la petite Spark, la berline Aveo, la familiale Optra et le porte étendard Epica, la gamme Chevrolet enrichie  du SUV Captiva depuis quelques mois,  n’a pas manqué d’arguments pour s’imposer sur le marché.
De plus, pour beaucoup d’entre nous, le nom Chevrolet est intimement associé à la belle époque du cinéma américain des années 60 et 70. A travers le septième art, les Algériens ont pu vivre le rêve américain et découvrir une marque mythique avec des modèles emblématiques tels que la Camaro, la Vega, l’Impala, la Chevelle SS 454 et la Corvette.
Gurvil2_997775994.jpg
Mais, ce n’est qu’au début des années 2000, à la faveur du rachat  de Daewoo par General Motors,  que Chevrolet a pu enfin disposer d’une gamme adaptée aux besoins et aux caractéristiques du marché des pays dits émergents. Ainsi, dès son arrivée, Chevrolet a profité en plus de son image, déjà bien établie dans le subconscient des Algériens, d’un positionnement prix en phase avec les attentes du marché.  
En outre, Diamal a eu, dès son arrivée, l’intelligence de s’associer avec un réseau de distribution efficace et qui avait fait déjà ses preuves avec la défunte marque sud-coréenne, Daewoo.
Présent quasiment dans toutes les wilayas, ce réseau a largement contribué à diffuser une image valorisante de la marque Chevrolet. Aussi, Diamal n’a pas cessé depuis le début de son activité à consentir des investissements, en propre, pour ériger des infrastructures dignes des standards des marques représentées. Après une première phase de lancement où Opel, Suzuki et Chevrolet se partageaient les mêmes espaces, une nouvelle ère a commencé consistant à donner à chacune des entités des espaces d’exposition dédiés, mettant en valeur les caractéristiques de chacune d’elle à travers des agencements des show-rooms  conformes aux exigences de chaque marque.
C’est ainsi que la marque allemande, Opel, s’est installée sur un vaste show-room sis à la Colonne Voirol pour s’adresser dans de bonnes conditions à une clientèle huppée et très exigeante.
Paour sa part, Chevrolet a pris ses aises au niveau des Annassers où elle est devenue une forte attraction créant une animation dans ce quartier réputé pour son calme.
Conformément à la démarche de ce dynamique concessionnaire, le show-room des Annassers subit depuis quelques semaines, une large refonte pour améliorer, encore une fois, ces standards qualitatifs d’une part et, d’autre part, pour être en phase avec les nouvelles attentes du marché, faites davantage d’exigences en termes d’accueil et de traitement.
Pour rappel, cette infrastructure des Annassers a déjà connu, en 2004, des travaux d’embellissement qui sont vraisemblablement déjà dépassés.
Pour M. Serge Gurvil, directeur général de Diamal, que nous avons rencontré : “Nous continuons à consentir des investissements dans le but d’améliorer nos prestations, qu’elles soient en vente ou en après-vente, et surtout pour être digne de la confiance que nous témoignent nos clients qui demeurent au cœur de nos préoccupations.
En effet, outre les travaux en phase de réalisation aux Annassers, il convient de souligner que Ksar Ezzouar, l’infrastructure automobile la plus visible dans l’Algérois, a été inaugurée en décembre dernier. Pas très loin du côté de Dar El-Beïda, Diamal dispose aussi d’une grande infrastructure, actuellement, elle aussi, en chantier pour élever le niveau de qualité des prestations en après-vente.
Toujours dans le même ordre d’idées, le patron de Diamal nous apprend qu’à la fin de ce mois de juillet, sera inaugurée l’infrastructure d’Oran qui se distingue par son architecture moderne et son show-room vaste de 100m de largeur et de 30m de profondeur. Cette infrastructure d’Oran pose de nouveaux jalons dans le développement de Diamal sur le marché.
A ce titre, M. Serge Gurvil souligne l’importance que “revêt un tel site qui élève l’image du noble métier de la distribution automobile, mais aussi l’image de Diamal et de celle des marques que nous représentons. C’est aussi, pour nous une façon de témoigner tout le respect que l’on doit à nos clients”.
Petit retour en arrière
2004 a été la première année pleine de commercialisation de Chevrolet. Au 31 décembre de cette année, la marque à l’étoile a enregistré un volume de 6005 unités pour détenir une part de marché estimée à 5%. L’année suivante, àa savoir 2005, la marque a connu une progression fulgurante pour marquer un volume de 12088 ventes, soit le double de l’année précédente. Chevrolet a progressé en termes de parts de marché pour atteindre une part de 15.62% et occuper la cinquième place dans le classement par marque. Cette cinquième position a été confirmée l’année suivante, en 2006, à la faveur d’un volume de 12476 unités correspondant à une part de marché de 8.77%. Entre-temps, d’autres acteurs sont arrivés sur le marché,
Aveo_387312637.jpgnotamment plusieurs marques chinoises, indienne, iranienne et la franco-roumaine Dacia. Paraléllement, une nouvelle tendance se dégage du marché qui témoigne, désormais, une plus grande confiance envers les marques asiatiques bien représentées par Hyundai et Toyota, titulaires des deux premières places du marché, dès 2005, au détriment des françaises Renault et Peugeot.
Aujourd’hui, Chevrolet, véritable référence chez les particuliers, commence à acquérir une légitimité sur un marché où elle n’a pourtant que cinq ans d’existence. 
L’année 2007 lui a valu de tirer profit au maximum de la croissance du marché en réalisant une progression de 79.25% pour un volume de 22364 unités contre 12476 l’année précédente. Ce résultat lui a permis pour la première fois de détenir la quatrième place du classement par marque et surtout de dépasser la marque française Peugeot. Au cours du premier semestre de l’année 2008, Chevrolet continue sur sa lancée en enregistrant 17008 unités vendues, témoignant d’une forte croissance de l’ordre de 48%.
L’homme, gage de toute réussite
Ambitieux comme jamais, le patron de Diamal envisage de propulser Chevrolet tout en haut du podium des ventes pour occuper une des places majeures du marché. Mais, pour atteindre ses objectifs, Diamal ne s’est pas contenté de proposer une gamme adaptée, distribuée par un réseau efficace dans des infrastructures en perpetuelle mutation pour offrir la meilleure image possible. Pour ce faire, ce concessionnaire a mis en place une politique des ressources humaines valorisante pour tous les collaborateurs. Elle leur permet de s’affirmer quel que soit le metier excercé. Les commerciaux, les techniciens de l’aprés-vente et autres administratifs, trouvent, en effet, un cadre d’epanouissement et d’accomplissement de leurs ambitions.
A ses débuts, l’entreprise n’affichait que quelques dizaines d’employés. Aujourd’hui, elle compte  320 personnes, sans compter les emplois créés dans le reseau de distribution.
Pour Serge Gurvil, la reussite de Diamal dans le marché algérien, “c’est  aussi le fruit de la considération de l’entreprise vis-à-vis de ses salariés, qui le lui rendent bien en la propulsant, en l’espace de quelques années, au sommet de la distribution automobile”.
Pour ce qui est de l’avenir, les chalenges sont aussi nombreux que passionnants. Le plus important d’entre eux consiste à faire, à moyen terme, de Chevrolet, la marque de réference des Algeriens. Cela est loin d’être une mince affaire, mais la voie semble déjà tracée.

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (1 envoyés) :

ABDAOUI AEK : ALGERIE
VOUS AVEZ UN PROBLEMME SUR LA GAMME AVEO CONCERNANT LA CONSOMATION DE L4HUILE PAR LE MOTEUR CHOSE QUI DERANGE LE CONDUCTEUR ET CONCERNANT LA SUSPENSION ELLE EST TROP FRAGILE MERCI
Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :