ESSAI Peugeot 301: Un best seller en devenir


Très attendus, les essais dynamiques de la nouvelle Peugeot 301 se sont déroulés à Antalya sur un parcours aussi varié qu’exigeant.

Les responsables de la marque au lion ont tenu à proposer aux journalistes présents, un parcours se rapprochant des routes sur lesquelles 301 est appelée à évoluer. De ce point de vue, c’est la robustesse et le niveau de confort qui ont été mis à l’épreuve lors de ce trajet, long de 278Km, avec des tronçons dégradés et d’autres à peine praticables. Cela nous a rapidement permis de constater que cette nouvelle berline 301 est conçue pour un usage extrême et varié grâce à sa conception moderne, sans compromis sur le plan de l’efficacité.

Peugeot_301_01_822141678.jpg

Mais avant d’aller dans le détail du contenu technologique de cette berline tricorps, parlons un peu de son style, que beaucoup trouvent proche de celui de la 508. En effet, sa face avant adopte la nouvelle identité de marque initiée par le concept SR1 et déployée par le porte étendard 508. Sa calandre flottante, ses optiques étirées, son capot moteur nervuré et ses flancs sculptés, participent à lui donner un aspect soigné et dynamique. Par ailleurs, sa structure de carrosserie élancée souligne son amplitude et par ricochet, promet une habitabilité généreuse.

Peugeot_301_02_172480594.jpg

Reprenant à son compte la nouvelle plate forme de la polyvalente 208, cette nouvelle berline tricorps de Peugeot affiche des mensurations contenues, permettant de dégager un empattement étonnant d’une longueur de 2652mm. Conséquence immédiate, l’habitacle s’avère très spacieux pour accueillir à l’aise, 5passagers de grandes tailles. Le rayon aux genoux (121mm) et la largeur aux coudes font que les passagers arrière sont assis sans peine. A l’avant, l’espace est tout aussi suffisant, dommage qu’il n’apas été utilisé pour y engouffrer plus de rangements. La planche de bord se révèle correcte avec des matériaux honorable et une conception simple et efficace. Pour des raisons évidente de coûts du multiplexage, les commandes des vitres électrique sont positionnées devant le levier de vitesse, sur la base de la console centrale. Cette dernière adopte les commandes de la climatisation ainsi que celle de la radio CD MP3. Nous noterons que sur les finitions les plus hautes, cette planche de bord affiche des décors laqués noirs sur le volant à méplat, les aérateurs au dessin inédit par sa taille et le pommeau de levier de vitesse. Se voulant d’un certain niveau de qualité, ce modèle tient toute ses promesses au vu de sa cible clientèle, soucieuse d’abord de profiter d’un véhicule fiable, robuste, spacieux et accessible.

Peugeot_301_04_464071339.jpg 

Tenant compte de ces paramètres, Peugeot a doté cette 301, en plus d’une habitabilité appréciable, d’un coffre d’une capacité de 640litres. Autrement dit, avec sa cousine C-Elysée, 301 dispose des meilleures capacités de chargement sur son segment de marché. Aussi, il faut souligner que ce volume de chargement peut passer à 1038dm3 à la faveur de la possibilité de rabattre le dossier d’assise 1/3, 2/3 (selon finition). D’une longueur totale de 4442mm, avec une largeur de 1953 mm et une hauteur de 1466mm, la Peugeot 301 garde ses caractéristiques de citadine tout en offrant un gabarit respectable.

Peugeot_301_05_848599490.jpg

Sous le capot, la gamme 301 s’articule autour de 3moteurs: deux essence et 1 diesel. Il s’agit des 1.2 et 1.6 VTi développant respectivement 72 et 115ch de puissance. Le moteur HDI pour sa part affiche 90ch. C’est ce dernier qui a été le premier à subir cet essai à partir du centre ville d’Antalya jusqu’à la région d’Isparta, soit une distance de 139Km. Dès les premiers kilomètres, cette Peugeot fait étalage de sa cohérence par sa tenue de cap irréprochable obtenue grâce à ses liaisons au sol efficaces et sa direction à assistance électrique précise. Le seul point noir de cette version Diesel HDI réside dans la sonorité perçue dans l’habitacle en raison de l’absence de protection sous le capot. Sinon, pour le reste, il n’y a pas grand chose à reprocher à ce modèle qui s’avère adapté aux besoins de sa clientèle cible. Associée à une boîte de vitesse de 5rapports, cette mécanique 1.6l HDI, reconnue pour son couple généreux de 230 Nm dès les 1750trs/mn, exploite son potentiel de puissance avec une aisance remarquable. Cela s’explique par le poids contenu de la voiture qui ne pèse que 1090 Kg et son SCx favorable estimé à 0,70. Ces paramètres, alliés à un châssis idéalement calibré et des pneumatiques de 16pouces, permettent à la 301 des performances remarquables, particulièrement en termes de consommation avec une moyenne en cycle mixte de 4,9litres aux 100Km. Sa vitesse de pointe est de l’ordre de 180Km/h alors que le 0-100Km/h est réalisé en 12,4 secondes.

Peugeot_301_06_274081566.jpg 

Pour revenir au centre ville d’Antalya, nous avons jeté notre dévolu sur la version essence animée de la mécanique VTi de 115ch. Cette version, peut, au choix du client, être équipée d’une boîte de vitesse automatique de 4rapports essayée brièvement dans l’après-midi. Le moteur VTi de 115ch, couplé à la boîte de vitesse manuelle de 5rapports se montre plus dynamique et moins bruyant que le HDI. Normal direz-vous! En revanche et en contre partie de ses performances légèrement au dessus, comme sa vitesse de pointe de 188Km/h, il consomme en moyenne 7,7litres aux 100Km. Son rendu et son agrément s’apprécient en phase de forte sollicitation ou il fait preuve d’un dynamisme remarquable. Son couple de 150Nm à 4000trs/mn contribue à son efficacité et permet de repartir, après avoir ralenti, sans avoir à revenir au rapport inférieur. Sur la route, sérénité et assurance sont au menu en raison d’un freinage mordant et du dispositif d’aides à la conduite capable d’intervenir dès le moindre écart du conducteur. C’est ainsi que l’ESP ramène la voiture sur sa bonne trajectoire alors que l’ABS conforte ses capacités en freinage d’urgence.

La dernière motorisation au menu de ce test qui a duré une journée, le 1.2l VTi de 72ch. Ce moteur d’entrée de gamme a étonné par son aspect « coupleux » et généreux. Sobre à souhait, il va de paire avec la vocation de ce modèle, qui, rappelons-le, se prédestine à une clientèle très large, aux moyens financiers modestes. Ceci étant, ce moteur de 3cylindres déploie sa puissance à5500trs/mn pour un couple de 110Nm dès les 3000trs/mn. Il est associé à une boîte de vitesse manuelle de 5rapports qui se caractérise par ses passages assez longs.

Enfin et pour finir ce petit tour d’horizon sur cet essai de la nouvelle Peugeot 301, il convient de souligner que la gamme, qui sera commercialisée à partir du 12 décembre prochain, sera conçue pour répondre aux besoins les plus éparses de ce segment de marché, qui pèse quelques 35% et où évoluent des concurrentes rodées et redoutables. Néanmoins, la Peugeot 301 dispose d’atouts réels pour s’imposer rapidement comme une des réferences de son segment, particulièrement quand on sait que son premier prix est situé aux environs des 929 000Da


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :