Renault Laguna GT Estate : Intensément efficace


Six mois à peine après le début de sa commercialisation, la nouvelle Laguna s’enrichit de l’arrivée d’une version GT qui tient largement ses promesses.

C’est durant plusieurs jours que nous avons pu découvrir et apprécier les qualités dynamiques remarquables de cette version GT. Essayée dans sa carrosserie Estate (Break), la Laguna GT ainsi dénommée en raison de son adoption d’un châssis Active Drive à quatre roues directrices. Cette technologie, à elle seule, redéfinit les critères de précision, de plaisir de conduite et de dynamisme. En effet, la Laguna GT se distingue par plusieurs facettes qui la détachent du lot automobile. Malgré son gabarit imposant et ce, grâce à son châssis Active Drive, elle se montre maniable à souhait dans le milieu urbain, à faibles vitesses. Ceci est obtenu grâce à un diamètre de braquage diminué et des angles volants réduits, favorisant une orientation plus directe de la direction qui est, bien sûre, spécialement paramétrée. Aussi, les roues arrière en dessous de 60km/h braquent dans le sens opposé. Renault_Laguna2_534225792.jpg
Sur la route et à partir d’une vitesse dépassant les 60km/h, on remarque de suite la grande précision de conduite puisque les roues arrière braquent dans le même sens et simultanément que les roues avant. Ainsi, la stabilité et la tenue de route s’en trouvent nettement améliorées et le conducteur éprouve une forte sensation de plaisir, favorisée par l’impression que la voiture colle à l’asphalte et ne pourrait à aucun moment s’en détacher. Sur un parcours varié choisi pour la circonstance et constitué de virages successifs, puis de lignes droites, la Laguna GT procure un plaisir intense et une grande efficacité au point où le ressenti est plutôt orienté vers le pilotage, notion loin d’être superflue, sur ce type de véhicule.

Renault_Laguna23_650494704.jpgBénéficiant d’un paramétrage spécifique adapté à une conduite dynamique et sportive, l’intervention des aides à la conduite, telles que l’ESP (le correcteur de trajectoire) et l’ESC (le contrôle électronique de stabilité), se voit retarder. Dans certains cas de figures où leur présence est largement justifiée sur des modèles traditionnels, il se trouve que sur cette Laguna GT, celle-ci est largement facultative.
Dédiée à l’univers de la performance et du dynamisme, la Laguna GT est animée exclusivement par deux mécaniques très performantes, une diesel de 180ch, objet de cet essai, et une autre en essence, développant 205ch de puissance. En outre et s’agissant du développement de cette version GT, une forte implication du département Renault Sport Technologies est à souligner.
Etant un modèle à part dans la gamme Renault, la Laguna GT affiche quelques attributs esthétiques qui la distinguent nettement dans l’univers automobile. On peut citer, par exemple, ses pneumatiques spécifiques haute performance Bridgestone Potenza de dimensions généreuses 18 pouces, ses freins à disque de 320mm à l’avant et 300mm à l’arrière et sa double sortie d’échappements chromée. A l’intérieur, les occupants sont accueillis sur des sièges confortables portant la signature GT, un volant cuir à méplat à Renault_Laguna5_781218694.jpgtrois branches, les pédaliers, le repose-pied, le pommeau du levier de vitesses et le volant chromés ainsi qu’une sellerie cuir à la qualité supérieure. Toujours à bord, cette Laguna GT offre des équipements aussi utiles que haut de gamme, le confort se voit nettement amélioré même si cette version reprend la planche de bord de la Laguna.
Cette GT s’équipe, entre autres, d’un frein de parking électronique, de la carte main libre, du système de navigation Carminat de dernière génération, de feux au xénon, des limiteur et régulateur de vitesse, d’une profusion d’airbags, de l’ABS (l’antiblocage des roues), l’AFU (l’aide au freinage d’urgence), le REF (le répartiteur électronique de freinage,l’ASR (l’antipatinage des roues), l’ESC (le contrôle électronique de stabilité), la climatisation régulée bizone, les sièges chauffants, les feux antibrouillard, la radio CD MP3 avec chargeur, le détecteur de pluie, l’allumage automatique des feux, les vitres électriques…  
Sous le capot, c’est donc la fameuse mécanique DCI 2.0L développant 180ch de puissance et associé à une boîte de vitesses manuelle à six rapports que nous avons testés. Dans cette configuration, cette mécanique dispose d’un couple de 400Nm à 2000Trs/min, sa vitesse de pointe est de 217km/h. Les 1000m départ arrêté sont parcourus en moins de 30 secondes, alors que le 0 à 100 km/h ne nécessite que 8.7 secondes. Cette mécanique, en plus de se révéler extrêmement performante et efficace, étonne par sa sobriété puisqu’en cycle mixte, elle affiche une consommation moyenne de 6.7 litres aux 100 km. Aussi, nous noterons son acoustique spécifique qui lui confère une sonorité très agréable à l’ouïe même s’il faut reconnaître que l’habitacle reste bien insonorisé. Globalement, la Laguna GT affiche un comportement routier exceptionnel, très sécurisant avec des performances remarquables et dignes d’une vraie sportive. 


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :