Peugeot 308 s’exhibe dans la Saoura


L’initiatrice du chiffre « 8 » dans la gamme Peugeot, en l’occurrence la 308, a fait l’objet pendant deux jours, d’essais dynamiques durant lesquels elle a étalé toutes ses potentialités.

Après les essais effectués dans sa ville natale, Mulhouse, où elle est produite actuellement ainsi qu’à Sochaux, Peugeot Algérie a choisis pour les essais locaux de la 308 (et c’est une première dans notre pays !) notre magnifique sud. Ainsi il nous a été permis d’essayer la nouvelle lionne dans un cadre majestueux, et c’est peu dire, puisque nous avons visité la somptueuse Oasis de Taghit qui a enchanté plus d’un. De prime abord, le nouveau né au lion bleu se démarque largement de son prédécesseur 307 (même s’ils sont nombreux à penser que la 308 demeure identique à la 307). Il est vrai que cette nouveauté est conçue sur la plate forme du modèle sortant, mais elle reste un modèle à part. Car et comme l’a confirmé M.Marc Bergeretti, Peugeot_Bechar11_920734945.jpgDirecteur Général de Peugeot Algérie, la 308 n’est pas un restylage de la 307 mais elle est un modèle  indépendant qui garde bien évidemment les codes stylistiques de la marque. A ce titre, nous retrouvons, un bouclier agressif et de larges entrées d’airs qui favorisent nettement la sensation de force. S’ajoute à cela, des optiques effilées qui s’étirent harmonieusement le long du capot, et qui semblent jetées un vrai regard de félin. Son capot moteur est sculpté de deux nervures qui tracent un « V », offrant une réelle sensation de mouvement au véhicule et cela même à l’arrêt. Ses feux antibrouillard disposés aux extrémités du pare choc contribuent à la sensation visuelle d’élargissement du véhicule. Vu de profil, la nouvelle 308, affiche un dynamisme procuré par sa ligne de caisse montante et la nervure qui née sur la portière avant pour s’éteindre sur ses feux arrière, en plus des passages de roues inspirés de la 207 et abritant des jantes en alliage de 15 pouces. A l’arrière, nous retrouvons une particularité stylistique résidant dans ses Peugeot_Bechar17_203428818.jpglignes horizontales, qui contribuent à la sensation d’étirement du véhicule. Ce qui est à retenir de son aspect extérieur est que cette 308 allie avec brio sobriété et dynamisme.  Pour notre premier jour d’essai, nous avons choisi la version diesel, équipée du 1.6L HDI 16 valves développant 90ch à 4000trs/min avec un couple maximal de 215Nm à 1750trs/min, pouvant atteindre une vitesse de pointe de 180kms/h et passer du 0 au 100 kms/h en 12.6 secondes.  Parcourant prés de 90Kms, reliant la ville de Bechar, notre point de départ, à la belle Oasis de Taghit sur des routes souvent dégradées, la 308 s’est montrée très efficace avec de bonnes reprises et même poussé à l’extrême ce moteur s’est montré très silencieux, car dés les premiers tours de roues, nous avons été surpris par la qualité du travail accompli par les ingénieurs de Peugeot en terme d’insonorisation de l’habitacle. La 308 s’est, aussi, révélée très réactive sur le plan du freinage, vif et mordant soutenu par son ABS doté de la répartition électronique de freinage.  Ce fut un réel plaisir de manier sa boîte de vitesses bien étagée, comprenant cinq rapports   à commandement manuelle. La féline adhérait parfaitement à la route grâce à sa suspension avant munie de  roues indépendantes de type Mc Pherson avec ressorts hélicoïdaux et des amortisseurs hydrauliques intégrés, pressurisés, à trois bras. Quant à la suspension arrière, elle est assurée par des amortisseurs hydrauliques pressurisés à trois bras également, et des trains à traverse déformable. Etre aux commandes de cette nouveauté, relève d’un pur bonheur exalté par un certain nombre de prestations appréciables pour ce qu’elle apporte de sérénité particulièrement au conducteur. Parmi elles, on peut citer la direction à Peugeot_Bechar29_559798529.jpgassistance variable, l’indicateur de maintenance, l’ordinateur de bord, les rétroviseurs extérieurs électriques et dégivrant, le volant réglable en hauteur et en profondeur, le pommeau et le soufflet du levier de vitesse habillé de cuir. En plus de sa bonne tenue de route, les occupants évoluent dans un environnement des plus harmonieux à la faveur de sa planche de bord inédite par sa conception inclinée qui bénéficie d’un dessin fluide, élégant et des matériaux à la qualité d’un niveau supérieur qui permet au regard de percevoir de suite le bond qualitatif accomplie par Peugeot. S’ajoute à cela, des selleries habillant avec douceur les sièges et les contre portes, contribuant ainsi au confort des passagers. Ces derniers profitent d’une habitabilité généreuse héritée de ses dimensions extérieures nettement à la hausse par rapport à la 307 (plus 74 mm de long et 53mm de large). Ainsi la 308 a atteint 4276mm de long, 1815mm de large, 1498mm de haut et un empattement de 2608mm. Ces mensurations permettent de dégager un espace vie largement suffisant pour cinq occupants de grande taille. Pour ce qui est des bagages un coffre de 430 litres leur est dédié. Autre atout de 308, sa large surface vitrée, de 3.60m², qui a laissé le beau soleil du Sahara submergé son habitacle.  Cette version dont le nom de la finition est évocateur « Premium », nous a gâté avec une liste d’équipements de confort bien fournie, dont nous citerons la climatisation avec régulation automatique « Bi-Zone », la boîte à gant réfrigérée, les lève vitres avant et arrière électrique, séquentiels et antipincement, l’alarme sonore d’oublie des clefs et d’extinction des feux,  le verrouillage centralisé des portes avec télécommande HF, l’autoradio RD4 plus MP3, les sièges conducteur et passager réglable en hauteur et le pack rangement. Sur le plan de la Peugeot_Bechar22_858611628.jpgsécurité, cette nouveauté se propose avec des ceintures de sécurité avant à prétension et limiteurs d’efforts, de trois ceintures arrière trois points à enrouleurs, d’anti-démarrage électronique, des airbags conducteur et passager, des projecteurs antibrouillard et du verrouillage automatique des portes en roulant.  Pour la deuxième étape de cet essai, nous avons opté pour la seconde motorisation proposée par Peugeot Algérie, le 1.4L essence 16 valves d’une puissance de 95ch à 6000trs/min et un couple maximal de 136Nm à 4000trs/min. Ce bloc offre une belle performance en passant du 0 au 100kms/h en 12.7 secondes et en atteignant  une vitesse maximale de l’ordre de 182kms/h. Dés la prise en main du véhicule la différence se fait immédiatement sentir comparativement au bloc diesel. Cette motorisation essence, nous a permis encore une fois d’apprécier les qualités routières de cette 308 qui se jouait des difficultés rencontrées sur la seconde route de 180Kms reliant Taghit à Bechar.  Pour la petite histoire, remarquez que la nouvelle 308 introduite en 2008 a fait ses premiers pas dans la wilaya numéro 08, à chacun son numéro fétiche !   

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (1 envoyés) :

didou : algerie
salut a tous
quelqu'un peut me dire elle consomme combien cette 308
Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :