Essai Toyota Auris 1.6l essence 132ch: Des prestations en hausse


Sur le segment des compactes, la Toyota Auris, malgré ses nombreux attributs, peine à trouver sa véritable place.

Pourtant ce ne sont pas les qualités qui lui manquent ! Du point de vu du design, cette nouvelle génération marque une nette rupture avec sa devancière. Elle arbore une carrosserie taillée dans la masse avec une face avant extrêmement agressive. La nouvelle identité de marque est largement mise en avant par la calandre trapézoïdale, ses optiques acérées et ses lignes racées. Ses surfaces de carrosserie sont sculptées et affiche des galbes soulignant un dynamisme certain. De profil, cette Toyota Auris reste à son avantage à la faveur de son excellent équilibre. Nous noterons au passage la forte inclinaison de son pare brise pour favoriser la performance et son coefficient aérodynamique. La partie arrière se distingue par ses feux au dessin particulier, anguleux et étiré. Le bouclier de son côté, est tout aussi marqué et massif. Il conforte l’impression de robustesse du modèle.

AURIS_01_352224977.jpgAURIS_03_866773992.jpg 

Mesurant 4275mm de long, 1760mm de large, 1465 de haut, cette nouvelle Auris reste appréciable pour sa compacité, sachant que son empattement est de 2600mm. Elle offre donc une aisance certaine en milieu urbain. Cela ne l’empêche pas de s’avérer très habitable. Spacieuse et confortable, elle accueille 5 occupants sans rechigner. Dans cet habitacle, de nombreux rangements sont disponibles et judicieusement disséminés. Qualitatif, cet intérieur adopte des matériaux agréables au contact. La planche de bord se prévaut d’une coiffe mousseuse et le volant à trois branches se distingue par sa prise très facile.  En revanche, la conception de la console centrale, tout en étant ergonomique et efficace, marque un retour de cette compacte vers un classicisme plus affirmé. Elle abandonne en effet la console suspendu et inédite découverte sur la génération précédente pour revenir à des codes plus consensuels. Sur cette planche de bord, la présence de l’écran tactile de 6,1’’ annonce un contenu technologique de haut niveau. Sans citer tous les équipements disponibles, on peut avancer sans crainte que cette compacte est richement dotée particulièrement avec la présence du toit panoramique en verre, de nombreux aides à la conduite comme le correcteur électronique de trajectoire (VSC), le répartiteur électronique de freinage (EBD), l’amplificateur de la force de freinage (BA) et l’antiblocage des roues (ABS). Dans un autre registre, le confort profite d’une attention soutenue avec la présence de la climatisation automatique bizone, la caméra de recul, le volant réglable multifonctions, le système de démarrage sans clé, l’allumage automatique des feux et le détecteur de pluie. Aussi, l’Auris se prévaut à l’extérieur de rétroviseurs électriques ton caisse et de jantes alliage de 16pouces.

AURIS_04_898724942.jpgAURIS_05_344150561.jpg 

Sous le capot, cette Toyota Auris est animée d’une motorisation essence 1.6l quatre cylindres de 1598 cc. Il développe une puissance de 132ch à 6000 tours/mn à la faveur de son couple de 160 Nm à 4000trs/mn. Cette mécanique à 16 soupapes est couplée à une transmission manuelle de 6 rapports, bien étagée. Sur la route, cette compacte se montre bien équilibrée et ses prestations sont largement appréciables en termes de comportement routier et de dynamisme. Toyota Auris tout en se parant d’un style extérieur agressif et dynamique, affiche un comportement tout en sérénité. Ce modèle met en effet en avant, des aptitudes certaines à servir son propriétaire, mais sans faire dans l’excès.   La vocation de cette compacte, qui s’adresse à une clientèle constituée principalement de bons pères de famille discrets dans la vie, intègre les valeurs de sagesse, de responsabilité et de retenue, qu’elle associe à un classicisme certain. Ces attributs ne l’empêchent nullement de se faire apprécier pour ses prestations dynamiques, d’un bon niveau, particulièrement en termes de tenue de cap où l’Auris sait étaler ses caractéristiques de routière. Son châssis de type Mc Pherson avec barre stabilisatrice à l’avant et à l’arrière, s’avère efficace et conforte la sérénité du conducteur. Le freinage est quant à lui mordant, étant assuré par des disques ventilés à l’avant et pleins à l’arrière. Seul point noir, sa consommation au dessus de la moyenne qui oblige le conducteur à davantage d’attention. Sinon pour le reste, ce modèle s’avère très agréable à manier que ce soit en ville où il se révèle agile et facile à conduire, que sur route où il étale ses qualités dynamiques appréciables.

AURIS_06_557661198.jpg 

Pour permettre à la marque japonaise de revenir à des volumes de vente plus conformes à ses potentialités, Toyota Algérie, outre une nouvelle stratégie pour sa gamme VP, propose cette nouvelle Auris en 5 niveaux de finition. Active, Dynamique, Dynamique+, Style et Style+. Cette offre élargie a été conçue pour répondre aux besoins les plus étendus et satisfaire aux demandes les plus diverses. Sachant que Toyota Auris évolue dans un segment de marché très concurrentiel avec la présence de nombreuses références à l’image de Volkswagen Golf, Peugeot 308, Renault Mégane, Citroën C4, Seat Leon et Ford Focus pour ne citer que quelques unes, la mission parait certes difficile mais la japonaise est capable de séduire pour atteindre les objectifs qui lui sont assignés. 


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :