Lada KALINA 1.4ess 89ch: Bonne alternative


Après la Niva, c’est au tour de la citadine Kalina de subir ce test drive qui a duré quelques jours. Ce qui nous a donné la possibilité de découvrir cette Lada sous toutes ses coutures.

D’un point de vue positionnement sur le marché, Lada Kalina 5p évolue dans la catégorie des citadines où elle fait face  à de nombreuses concurrentes telles que Chevrolet Sail et Dacia Sandero. Afin de pouvoir rivaliser avec les modèles de la concurrence, Kalina arbore un certain nombre d’atouts à même de faire balancer les faveurs du marché de son coté. En plus de ses tarifs avantageux fixés à partir de 750 000Da nousKalina_Lada1_612400987.jpg pensons, entre autres, à sa liste d’équipements qui se révèle adaptée à la demande de la clientèle de son segment puisqu’elle va vers l’essentiel en se dotant de la direction assistée, du réglage en hauteur du volant, de l’air conditionné, des quatre vitres électrique, du réglage électrique des rétroviseurs extérieur,de sièges chauffant, de l’anti blocage des roues (ABS) associé au répartiteur électronique de freinage (REF), des jantes en alliage et des feux antibrouillard. Cette dotation non exhaustive, comprend les éléments généralement les plus prisés par les clients de ce type de modèles.
Sur un autre plan, celui du style, même si la marque russe a connu une nette évolution, sa gamme demeure rustique. Kalina le démontre en affichant une apparence générale sans fioriture. Ses lignes sont d’une simplicité qui n'empêche pas sa carrosserie d’exprimer une robustesse certaine. Sur ce point, il semble que la durabilité est un des axes de développement de la nouvelle gamme de Lada, et Kalina n’y échappe pas. En effet, son style reste discret, mais loin d'être désagréable au regard. Kalina n’ambitionne pas de jouer dans la seduction par l’apparence, elle le fait par sa capacité à répondre éfficacement à ses clients en se montrant accessible à l’achat, sobre à l’usage et facile à entretenir. Et ces caractéristiques intéressent une grande partie du marché, preuve en est du relatif succès de certaines marques chinoises qui n’ont pourtant aucune histoire dans notre pays, au contraire de Lada et la Kalina qui arrivent avec l’avantage d’être reconnues par le marché dans une période où ce dernier connaît une croissance importante.
Dés le premier contact avec ce modèle, nous avons pu mesurer l'évolution de la marque russe qui s’est enfin éloigné des nombreuses imperfections constatées sur les anciens modèles. Lada Kalina se montre correctement assemblée que ce soit au niveau de sa carrosserie où au niveau de son habitacle. Les interstices, sans atteindre la perfection, sont réguliers et soulignent les avancées réalisées par la marque. A l’intérieur, cette citadine propose un habitacle spacieux, pouvant accueillir une famille avec trois enfants. Les espaces aux jambes et aux épaules sont largement suffisants alors que la garde au toit est appréciable. Ce qui gâche un peu le décor, c’est  certainement la prédominance d’un plastique dur au touché. Cela s’explique par le fait que ce modèle a voulu preserver sa qualité première, celle de l’accéssibilité en termes de prix.Kalina_Lada2_853595544.jpg
Lors de cet essai dynamique, l’avancée de Lada que nous évoquions plus haut s’est largement confirmé au niveau du dynamisme. Kalina a, en effet su faire étalage d’un comportement routier digne et sans fausse note. Sa direction s’avére agréable et précise alors que son freinage profite avec efficacité de la présence d’un ABS, qui se déclenche au bon moment, en plus d’un répartiteur électronique de freinage (REF). En phase de conduite sportive, Lada Kalina étonne par sa capacité à rester stable, malgré les irrégularités de la chaussée combinées au mauvais temps qui humidifie l’asphalte.
Animée par une motorisation essence de 1.4l  de 89ch de puissance avec un couple de 124Nm à 4500tr/mn, couplée à une boîte de vitesse manuelle de 5rapports, Kalina réalise   des performances honorables avec une vitesse de pointe de 165Km/h, et un 0 à 100Km/h bouclé en 13,6secondes.   En ville, son terrain de prédilection, elle se montre à son avantage grâce à sa faculté à se jouer des embouteillages. Sa vivacité et sa réactivité sont soutenues par sa compacité appréciable en milieu urbain. Côté consommation, le caractére économique de Kalina est encore mis en avant, puisqu’en cycle mixte, cette mécanique aux normes Euro4 ne réclame que 5l au 100Km. Signalons au passage que la gamme Lada distribuée par Agence Nouveau Service, passera à la norme Euro5 dés le début de l’année 2012.
A l’usage et après quelques jours passés en sa compagnie, Lada Kalina s’avére une bonne altérnative en raison de son caractére sobre et économique. Elle s’adresse à la clientèle d’entrée de gamme, soucieuse en général, de se déplacer sans trop d’encombre, avec l’assurance d’arriver à bon port dans des conditions de sécurité et de confort dignes. Aussi, cette clientèle, très nombreuse, se caractérise par son penchant vers des vèhicules compactes, mais offrant une habitabilité suffisante et un coffre généreux. Kalina est tout cela en même temps car elle peut en plus de 5 personnes, embarquer un volume de 260l dans son coffre.

 Fiche Technique


Carburant :  Essence
Mécanique  Cylindrée :  1.4L 4cyl. 16s 
Puissance : 89ch - 5000tr/min
Couple : 124 Nm - 4500tr/min 
Transmission : Avant 
Poids à vide :  1080 kg
Dimension : 3.85/1.70/1.50 (L/l/h) 
Réservoir : 50 l 
Volume coffre : 260/600 l
Pneumatique :  185/60 R 14 
Vitesse max :  165 km/h 
0 à 100 : 13.6 s
Consommation : 8.9/5/6.4 l/100 
CO2 :  160 Niv.D
Autonomie : 781.25 km


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :