Chevrolet Cruze 2.0VCDI 150ch: Légitimes ambitions


Poursuivant son offensive produits, Diamal vient de mettre sur le marché la version diesel de la berline Cruze.

Bénéficiant de la nouvelle identité visuelle de la marque initiée par le SUV Captiva, la berline tricorp Cruze dans sa déclinaison diesel arrive sur notre marché avec de forts arguments à même de lui valoir une carrière époustouflante. Son apparence soignée marquée par ses lignes de carrosserie tendues et épurées pour souligner son dynamisme marque une rupture avec ses concurrents sur notre marché. Sa face avant se distingue par son capot moteur nervuré, ses blocs optiques au regard perçant, sa calandre Chevrolet_Cruze_117_2_257797674.jpgproéminente en nid d’abeille et son bouclier massif protecteur. Ce dernier intègre à sa base une entrée d’air et des antibrouillards joliment nichés. A l’intérieur, le conducteur et les occupants découvrent un univers soigné ou chaque détail a fait l’objet d’un soin particulier. Le volant à trois branches multifonctions est ornée de décors en chrome tout comme la nouvelle console centrale qui se distingue par sa conception High Tech.
Le conducteur profite d’une ergonomie quasiment sans failles puisque toutes les commandes son accessibles avec une grande aisance. La lisibilité a été repensée et ses derniers se distinguent par une forte clairvoyance.
Chaleureuse et spacieuse, cette nouvelle Cruze se pare d’un niveau d’habitabilité appréciable puisqu’elle peut accueillir aisément les membres de toute la famille sans sourcier. Les espaces aux jambes, la garde au toi et la largeur aux épaules profitent de dimensions généreuses permettant d’accentuer le confort à bord. L’assise y est confortable et les nombreux espaces de rangements apportent une contribution supplémentaire au bien être des occupants.
Un seul niveau de finition sur cette version diesel est proposé par Diamal, il s’agit de la finition LT qui se décline en deux types de transmissions manuelle de cinq rapports et automatique à six rapports.
La dotation équipements se révèle largement adaptée aux besoins du marché puisqu’elle comporte dans le désordre les feux antibrouillards, le volant réglable en hauteur et en profondeur, la direction aChevrolet_Cruze_117_3_886631045.jpgssistée, les vitres électriques avant et arrière, le verrouillage centralisé des portes, le régulateur de vitesse, le chargeur CD MP3, le toit ouvrant, la climatisation automatique, les airbags frontaux, latéraux et rideaux, l’ABS, les jantes en alliage de 17pouces.
Sans citer tous les équipements de confort et de sécurité embarqués sur cette nouvelle Cruze, on peut considérer que sa dotation répond parfaitement aux préoccupations de sa clientèle cible constituée de père de famille tranquille soucieux de bien être de la famille.
Côté mécanique, la découverte du 2.0VCDI de 150ch est l’élément le plus important de ce modèle qui pour rappel a débord été lancé dans sa version essence lors du dernier Salon de l’Automobile d’Alger. Ce VCDI de quatre cylindres 16 soupapes de 1991cc propulse la Cruze à une puissance de 150ch à 4000Trs/min. son couple de 320Nm à 2000Trs/min se révèle généreux et profite du poids contenu à 1285Kg de la berline. Il permet à cette dernière de réaliser des performances appréciables à l’image de sa vitesse maximale de 210Km/h et de sa consommation de 5.6litres aux 100Km en cycle mixte.
Sa tenue de route se révèle appréciable à la faveur de son adoption de suspensions avant indépendante de type Mc. Pherson et de son adoption à l’arrière de barres de torsion. Sa direction précise combinée à l’efficacité de son châssis confère à la Cruze des prestations dynamiques de premier ordre.

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :