Toyota Land Cruiser Prado 3.0L D4D 163ch: Le Prado s'embourgeoise


Toyota Algérie vient de lancer sur notre marché la septième génération de l’inénarrable Land Cruiser Prado. Ce modèle est désormais positionné en haut de la gamme japonaise pour jouer le rôle de porte étendard de la marque.

Pour remplir convenablement cette tâche, cette nouvelle génération du Prado s’est embourgeoisée en se parant d’un certain nombre d’équipements généralement réservés aux berlines statutaires haut de gamme. Mais au-delà des équipements, c’est sur le plan du confort et de ses aptitudes routières que ce véritable tout terrain s’est largement peaufiné. Dés sa prise en main, nous nous sommes rendus compte à quel point sa maniabilité a été travaillée au point de donner l’impression de conduire une grosse berline. Car malgré son poids à vide de 2,2 tonnes, ce mastodonte des routes se révèle agréable à conduire en plus de donner un sentiment de domination que seules les positions hautes propres aux 4X4 peuvent procurer. Ajouter à cela la parfaite insonorisation de l’habitacle, les trajets deviennent de véritables moments de détente et de plaisir pour ceux qui savent apprécier ce type de véhicule. Mais avant d’aller à la découverte des performances de ce modèle à sept places, jetons un coup à son style extérieur pour découvrir une robe soignée, taillé dans le roc pour bien soulign.er la robustesse du modèle. Connu pour être un des modèles increvable de la marque Toyota, ce Land Cruiser Prado se pare d’un design agressif qu’exprime clairement sa face avant marqué par ses oToyota_land_Cruiser_Prado_117_2_859850808.jpgptiques globuleux et sa calandre à lamelles chromées verticales. Son bouclier massif se distingue par son adoption de niche d’antibrouillards joliment dessinées.
De profil, le soin apporté à la carrosserie se manifeste à travers des accostages très réguliers pour laisser des interstices réduit à leurs plus simples expressions.
La partie arrière quant à elle se montre cohérente avec le reste à la faveur de son adoption de feux en hauteur alors que le hayon bénéficie d’un traitement particulier sur ses surfaces.
A l’intérieur, le conducteur découvre un environnement feutré se distinguant par son aspect soigné et la qualité de ses matériaux. Ainsi, le volant à quatre branches multifonctions se caractérise par une combinaison réussie entre le chrome, le bois et le cuir. Très agréable au contact, ce volant valorise le conducteur et le conforte dans son sentiment d’être aux commandes d’un modèle distinctif. Autre élément flatteur, l’agencement de la console centrale s’apprécie pour son style techno et son adoption d’un écran pour les trois caméras embarquées et pour donner des informations sur l’état du véhicule et de son environnement.Cet écran perché en haut de la console centrale s’avère très utile en manœuvre de stationnement particulièrement quant on sait que ce Prado mesure 4930mm de long et 1885mm de large. Sa hauteur est de 1835mm alors que sa garde au sol atteint les 220mm. Cette dernière, une des plus importante de la catégorie, est à elle seule un gage d’assurance sur les capacités de franchissement de ce modèle. Mais restons dans l’habitacle pour constater un empattement de 2790mm permettant d’accueillir jusqu’à sept passagers, grâce à la contribution des deux sièges installés en troisième rangée. Les occupants profitent d’un niveau de confort sans compromis, particulièrement en raison de dimensions généreuses que ce soit aux jambes, aux épaules ou en termes de garde au toit. Cossu et feutré, cet intérieur rappelle largement l’univers des berlines supérieures par la qualité de son agencement, ses nombreux espaces de rangement et ses équipements de confort et de sécurité.Toyota_land_Cruiser_Prado_117_3_226123167.jpg
Sur ce dernier point, ce Land Cruiser Prado est proposé par Toyota Algérie en une seule finition. Elle comporte une dotation équipements impressionnante qui colle avec les nouvelles ambitions de ce modèle appelé à porter haut les couleurs de la marque. C’est ainsi qu’il se pare du toit ouvrant, de la sellerie cuir, de la clim automatique, chargeur CD MP3, sièges chauffant et réglables électriquement, direction assistée, régulateur de vitesse, détecteur de pluie, airbags frontaux, latéraux, rideaux et genoux, ABS associé à l’EBD et BA, système de contrôle de stabilité VSC, système de contrôle actif de roulis KDSS, régulateur de la traction actif A-TRAC, des jante en alliage de 18pouces, l’allumage automatique des feux et des feux antibrouillards. Sans être exhaustif, nous pouvons avancer sans trop risquer de nous tromper que cette dotation équipements peut satisfaire les plus exigeants d’entre nous.
Par rapport à la précédant génération, ce nouveau Prado a donc effectué un bond qualitatif important sur plusieurs plans. C’est aussi le cas en termes de motorisation puisque ce modèle vient de bénéficier de l’arrivée de la motorisationD4D. Il s’agit du 3.0l d’une cylindrée de 2982cc développant une puissance de 163ch à 3400 trs/mn. Son couple se révèle généreux puisqu’il atteint les 400Nm à dés les 1600trs /mn. Il est associé à une boîte de vitesse manuelle de six rapports, idéalement étagée pour exploiter le potentiel de cette mécanique évoluée.
Sur la route et durant les quelques jours passés à son bord, ce baroudeur s’est montré à son avantage en étalant ses qualités dynamiques et ses capacités en off road. Car il ne faut pas l’oublier, même si ce Land Cruiser s’est largement enrichi, il a su préserver et renforcer ses qualités d’aventurier que lui reconnaissent unanimement les connaisseurs. Ses nombreux équipements d’aide à la conduite et sa transmission intégrale permanente très efficace, lui permettent de revendiquer des attributs qui se font de plus en plus rares dans la catégorie.

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :