Brilliance BC3 1.8L Essence 170ch: Digne sportive


Le fait que BMW ait confié la production de ses modèles destinés au marché chinois à Brilliance, est en soi un gage du niveau de qualité atteint par ce constructeur.

Sa maîtrise dans la conception, le développement et la production d’une gamme étonnante par son niveau de prestation, dont le modèle BC3 en est le fleuron et le porte étendard, nous a poussé à faire la démarche pour essayer sur plus de 1200km, ce modèle sportif et haut de gamme du constructeur chinois, que représente depuis peu, SAIDA, sur notre marché.
Que dire de ce coupé qui arbore fièrement une carrosserie rouge vif, pour souligner son appartenance à l’univers des voitures sportives ? Eh bien, il affiche un style séducteur, avec une influence très européenne. Cette carrosserie, s’affirme dans l’univers des sportives, non seulement gBrilliance_BC3_2_279268811.jpgrâce à son style, mais aussi à ses mensurations imposantes, en longueur (4490mm) et en largeur (1810mm). Son empattement est de 2600mm, ce qui est suffisant pour dégager assez d’espace dans l’habitacle et sa hauteur de 1390mm lui permet un coefficient aérodynamique favorable. Fait surprenant pour un coupé, son coffre peut contenir un volume de 375litres.
Sur le plan du style, ce modèle affiche des optiques au volume imposant, alors que son capot moteur s’allonge pour chuter sur une décoration chromée en forme de « V ». Son entrée d’air et ses antibrouillards achève cette nette impression de sportivité que les surfaces des pièces de carrosserie, au demeurant bien travaillées, confirment de profil, à l’image de son bas de caisse très dynamique, ses poignées de portières élégantes et ses passages de roues sculptés pour bien envelopper ses pneumatiques de 17pouces.
Aussi, en ouvrant les portières, nous remarquons l’absence de cadre, ce qui accentue l’élégance de cette carrosserie. La partie arrière est tout aussi agréable avec ses feux en boomerang, pour souligner son dynamisme et ses deux sorties d’échappement pour affirmer son caractère de fauve.
Globalement, cette carrosserie coupée bénéficie d’un assemblage de qualité, souligné par la régularité de ses interstices. Cette qualité d’assemblage, on la retrouve dans l’habitacle qui, faut-il le rappeler, sacrifie les places arrières qui se prédestinent en réalité, à deux enfants. Cet intérieur adopte des matériaux valorisant, comme ceux de la planche de bord et de la coiffe des comptes tours. D’un plastique moelleux et agréable au contact, cette planche de bord adopte une console centrale qui rappelle l’univers sportif du modèle à travers ses décors en chrome d’une couleur métallique. Comme tous les modèles à vocation dynamique, l’assise se révèle ferme et très basse, sur des sièges enveloppants habillés de cuir.
Simple de conception, l’environnement du conducteur de cette BC3 est largement orienté vers la performance, à l’image de ses comptes tours canons et chromés, ses pédaliers et le repose-pied métalliques, son volant cuir et son levier de vitesse court et ferme. En réglant les rétroviseurs extérieurs, on s’aperçoit que le champ de vision est limité en raison de la modestie de leurs surfaces. Il faut donc être vigilant, particulièrement à grande vitesse. Néanmoins, le volet sécurité est bien prit en charge par les concepteurs de ce modèle qui se propose avec des barres de renfort latérales, des airbags frontaux et latéraux, des disques de freins à l’avant comme à l’arrière, l’antiblocage des roues ABS associé au blocage électronique de différentiel EBD et la fermeture des portes automatique en roulant, (Dés les 24km/h).Brilliance_BC3_3_929971379.jpg
Coté confort, ce coupé BC3 se dote d’un volant cuir, réglable en profondeur avec commandes radio, de sièges en cuir, d’une climatisation automatique, de la radio CD, des vitres électrique, d’un toit ouvrant, des jantes en aluminium (même pour la roue de secours) et d’un détecteur d’obstacles à l’arrière. 
Mais au-delà du niveau de finition, l’intérêt avec ce type de modèles réside sous le capot où nous découvrons un moteur essence de quatre cylindres, de 1793cc. Il développe une puissance de 170ch à 5500trs/mn pour un couple maximum de 235Nm à 4500trs/mn.
Associé à une boîte de vitesse manuelle de six rapports, agréable à manier en raison de son étagement bien calibré, ce groupe motopropulseur se montre digne, particulièrement en phase de forte sollicitation où il fait étalage de son potentiel dynamique. Tout le long du trajet Alger- Constantine et retour, ses accélérations foudroyantes, notamment en situation de dépassement, lui permettent de revendiquer les attributs d’une digne sportive. Il est vrai aussi que ses performances, ce coupé BC3 les réalise en raison de son adoption d’un châssis très rigide, mais aussi grâce à son centre de gravité bas. Cela a l’avantage de favoriser un comportement routier aussi dynamique que linéaire qui s’appuie sur des suspensions multi-bras indépendantes, efficaces. Homogène et sûr, ce modèle emblématique de chez Brilliance se prévaut de grandes qualités sur le plan de la tenue de route, qualités qui lui permettent d’amorcer des virages prononcés à des vitesses élevées en faisant preuve d’une stabilité à toute épreuve. Ce coupé Brilliance affiche d’ailleurs, des performances honorables avec une vitesse de pointe de 220km/h, un 0 à 100km/h, départ arrêté, en 9,7s et une consommation contenue à 9,2 litres aux 100km, en cycle mixte.
La gamme Brilliance sera commercialisée à partir de ce mois de mars avec un objectif initial légitime : changer la perception qu’a le marché des marques chinoises, en comblant un certain déficit en image. Aussi, le grand défi de ce modèle BC3, est de faire face à son absence de légitimité sur un segment de marché, celui des coupés sportifs, inexistant chez nous.
Mais cela est une autre histoire.

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :