Ford C Max : Plus qu'un monospace


Elsecom Ford a mis à notre disposition le monospace compacte C-Max pour réaliser cet essai dynamique.

Le Ford C-Max, tout en s’adressant à une clientèle familiale, mais exigeante, met en avant des caractéristiques qui le distinguent de ses concurrents. Ainsi, si le style dominant dans la catégorie est marqué par une certaine sagesse, le C-Max, lui, met en avant un design plutôt sportif et dynamique baptisé chez Ford “Kinetic design”.
Sa face avant sculptée arbore une entrée d’air proéminente, un bouclier agressif taillé d’arêtes vives sur ses extrémités. La partie supérieure est marquée, quant à elle, par des feux étirés, un capot moteur nervuré et une barre chromée placée juste au-dessus du logo ovale.
De profil, ce dynamisme est conforté par des passages de roues très marqués, alors que les rétroviseurs et les poignées de portes, ton carrosserie, soulignent sa prestance.
A l’arrière, le C-Max se pare de feux verticaux à diodes pour confirmer sa force, son dynamisme et son style très particulier.
A l’intérieur et dès la prise du volant, on se rend vite compte de la large visibilité que permet son pare-brise Ford_C_Max7_322947103.jpgpanoramique. L’assise y est confortable et à la faveur des différents réglages du siège et du volant, on peut obtenir la position la plus appropriée.
Cette position de conduite a bénéficié d’une attention particulière pour la rapprocher de celle d’une berline. La planche de bord, quant à elle, bien conçue, se révèle épurée et très agréable au toucher. Son assemblage soigné permet de dégager une habitabilité avant appréciable et une ergonomie sans faille.
Le traitement de cette planche de bord est, par ailleurs, très soigné à la faveur de son adoption de chrome sur sa partie supérieure comme sur les quatre branches du volant ou encore sur le pommeau du levier de vitesses. Etant un modèle à vocation familiale, ce monospace compact affiche une habitabilité exemplaire en se proposant à l’arrière avec trois sièges individuels. Il propose pour plus de modularité, la possibilité d’escamoter le siège central pour libérer plus d’espace aux deux sièges des extrémités.
Ford_C_Max1_406789939.jpgUne multitude de rangements est prévue dans cet espace vie permettant de se débarrasser d’objets éventuellement encombrants. 
Cet habitacle se distingue aussi par sa capacité de s’adapter aux besoins des utilisateurs, puisqu’il propose plusieurs variantes et configurations, selon le nombre de personnes à embarquer et les besoins de chargement. Ceci est  d’autant plus facile avec des sièges rabattables, escamotables et amovibles.
Dans le même ordre d’idées, le C-Max propose un coffre d’une capacité de chargement de 550 litres qui peut atteindre un volume de 1 620 litres, une fois tous les sièges passagers rabattus. Cette configuration permet d’obtenir un plancher extrêmement plat facilitant le chargement d’objets volumineux.
La version objet de cet essai est animée par une mécanique diesel TDCI de 1.8L. Ce diesel à rampe commune à injection électronique multipoints se distingue par son agrément alliant performance et sobriété en développant une puissance de 115ch à 3700Trs/min. son couple assez généreux affiche 280Nm à 1900Trs/min. Ces caractéristiques lui permettent d’atteindre une vitesse de pointe de 185 km/h. Cette mécanique diesel est associée à une boîte de vitesses manuelle de cinq rapports dont l’étagement se révèle très correct et agréable à manier.   Ford_C_Max4_557879567.jpg
Toujours sur le plan des valeurs, le C-Max s’avère économique à l’usage, puisqu’il ne consomme que 5.3 litres aux 100 km en cycle mixte. D’une tenue de route irréprochable à la faveur de son adoption d’un train avant de type McPherson avec bras inférieur en “L” et barres antiroulis. A l’arrière, ses suspensions sont totalement indépendantes. Ses amortisseurs s’apprécient pour leur capacité d’absorption des irrégularités de la route et contribuent efficacement au ressenti d’un confort appréciable à bord.
Côté équipements, cette version d’entrée de gamme du C-Max, appelée Trend, affiche une dotation proposant de série l’ABS, les airbags frontaux et latéraux, l’air conditionné, les vitres électriques avant et arrière, la direction assistée, le verrouillage central à distance et la radio CD.
Evoluant dans un segment de marché jugé modeste en raison de ses tarifications plutôt élevées, le C-Max se prévaut de plusieurs arguments pour faire face à ses concurrents, dont un style beaucoup plus affirmé et une capacité de séduction indéniable.

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :