Hyundai Elantra : L’efficacité avant tout


La berline familiale Elantra est la dernière des cinq nouveautés lancées par Hyundai Motors Algérie au cours du premier semestre 2008.

La marque sud-coréenne, leader du marché automobile algérien, comble un vide dans la gamme et s’apprête à jouer un rôle non négligeable dans un segment de marché où les concurrents sont nombreux. Dans cette perspective, Elantra se propose avec des atouts dont le style n’est pas des moindres. Tout en mettant en œuvre un certain classicisme, elle ne manque pas d’attrait, particulièrement sur sa face avant où on remarque des feux étirés adoptant une base arquée pour être dans l’ère du temps. Sa calandre contenue arbore des lamelles transversales chromées, tandis que son entrée d’air s’avère proéminente et s’achève sur ses extrémités en adoptant des antibrouillards à la forme triangulaire.
A bien l’observer, le regard est attiré par une ligne qui part du bouclier, au niveau de la calandre, pour courir sur toute la longueur du véhicule en dessinant un mouvement ondulaire pour souligner son dynamisme. Etant un tricorps, la Hyundai Elantra se distingue par un style ramassé à l’avant et à l’arrière, puisque ces deux parties ont été voulues très contenues. En revanche, la troisième partie, l’habitacle, a été conçue de sorte à paraître dominante, favorisant ainsi l’espace, le confort et la sécurité.
Le style de l’Elantra qui, rappelons-le, s’adresse à une clientèle qui fait des valeurs de simplicité, de
Hyundai_New_Accent_7_410048042.jpg classicisme et de discrétion  sa façon de vivre, s’avère bien calé dans cette perspective. De plus, elle se laisse apprécier pour d’autres qualités dont les bons pères de famille tranquilles raffolent, comme sa tenue de route inspirant la sérénité et le confort à l’usage.
Ce confort est très perceptible dès la prise en main du véhicule, puisque le conducteur profite d’un poste de conduite qui fait la part belle à l’ergonomie.
Les autres places ne sont pas moins loties car toutes ont été traitées avec soin. L’assise est confortable et la visibilité dégagée. Aussi, nous noterons que ce tricorps dispose d’un coffre d’une capacité de chargement de 402l. Ce qui le situe dans la moyenne de la catégorie.
Cet habitacle reçoit, en effet, des sieges habillés de selleries en velours, qui confortent la sensation de bien-être à bord. La planche de bord, quant à elle, se révèle bien agencée et béneficie d’un assemblage sans reproche.

Elle (la planche de bord) va d’ailleurs vers l’essentiel en affichant une console centrale munie des commandes de la climatisation et de la radio CD.
Les matériaux sont de bonne facture et le volant à trois branches adopte des décorations en chrome, comme pour rappeler que le modèle évolue dans une catégorie supérieure.
Hyundai_New_Accent_9_925544065.jpgAu chapitre des équipements, cette berline tricorps du constructeur sud-coréen affiche une dotation adaptée aux besoins du marché. Dans un souci de contenir les tarifs et d’offrir les prestations les plus prisées par la clientèle,  l’Elantra se propose avec la direction assistée électrique, l’air conditionné, la radio CD MP3, les jantes en alliage, les vitres électriques avant et arrière, les airbags frontaux, l’ABS, les rétroviseurs, les poignées de porte et les boucliers couleur carrosserie, l’ouverture de la trappe à carburant et le coffre depuis l’interieur et l’ouverture et la fermeture des portes centralisées. Sans être exhaustifs et au regard des exigences du marché, nous pouvons considerer que cette liste d’équipements est satisfaisante.
La version objet de cet essai, réalisé dans les environs d’Alger, est équipée d’une mécanique essence 1.6l d’une puissance de 121ch. Elle est associée à une transmission manuelle de cinq rapports.
Ce groupe motopropulseur s’est avéré d’une grande efficacité et entraîne le véhicule avec une aisance dont on ne le croyait pas capable. En effet, sur différents parcours constitués de trançons d’autoroutes, de routes nationales et autres départementales, l’Elantra s’est montrée à son aise à la faveur de ses trains roulants adaptés et de son freinage rassurant. D’un comportement routier sans reproche, cette Hyundai a surpris par sa tenue de cap très précise et son agilité qui lui permet d’avoir quelques prétentions en termes de sportivité.
Agréable à conduire, elle s’est avérée, néanmoins, quelque peu gourmande. Conscients de ce facteur qui risque d’influencer ses performances commerciales, les responsables de Hyundai Motors Algérie ont prévu la possibilité d’installer un kit GPL que beaucoup d’Algériens apprécient.
En somme, cette Elantra s’avère être un bon compromis pour des clients à la recherche d’un véhicule statutaire, discret et sûr, destiné à transporter toute la famille dans de bonnes conditions.    
 


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :