Citroën C4 : L’alliance du style et de la technique


Apparue en 2004 à l’occasion du Mondial de l’Automobile, la berline C4 a, à l’époque, confirmé de fort belle manière le renouveau de la marque aux chevrons, entamé par la C3.

Ce renouveau de la marque Citroën est largement souligné par un style fluide et homogène, privilégiant les formes rondes. Connu pour être un des premiers constructeurs à faire de l’aérodynamisme une de ses valeurs les plus chères, Citroën a doté cette berline C4 de lignes élancées traduisant un Cx de 0,29, ce qui est appréciable pour la catégorie.
Affichant une face avant que dominent des chevrons chromés, la C4 adopte un style résolument dynamique qui se caractérise par un parti pris architectural déterminant : une hauteur contenue, garantissant un aérodynamisme, un comportement routier et sobriété.
Toujours sur le plan du style, C4 exprime de profil une certaine douceur par ses surfaces lisses et protectrices. Dessinées d’un seul trait, son profil est marqué par l’inclinaison inédite du pare-brise quiCitro_n_C4_15_693345688.jpg prolonge le dessin tendu du capot avant d’amorcer la courbe du pavillon. A l’arrière, les feux se distinguent par deux parties : l’une basse évoquant la stabilité du véhicule, l’autre s’étirant vers le haut pour rappeler la fluidité du modèle. Globalement, le style extérieur de cette C4 berline, tout en mettant en avant des arguments de dynamisme indéniables, reste quand même sage.
Mesurant 4260mm de long, 1458mm de haut, 1773mm de large pour un empattement de 2508mm, la Citroën C4 affiche des mensurations qui lui permettent de dégager une habitabilité au meilleur niveau du segment. Son habitacle accueille, en effet, dans d’excellentes conditions, cinq passagers. Ceux des places arrière bénéficient d’un traitement honorable avec des rayons aux genoux généreux, suffisants même pour des personnes de grande taille (17cm lorsque le siège avant est reculé au maximum). La largeur aux coudes, quant à elle, est de 1.44m à l’avant et 1.43m à l’arrière, permet à la C4 de se situer dans la moyenne des véhicules concurrents dans le segment.
Le coffre quant à lui affiche une contenance de 320dm3 en configuration cinq places.
Citro_n_C4_19_315756969.jpgBanquette arrière rabattue, ce volume passe à une capacité de 1023dm3. Mais ce qui frappe de plus dans cet habitacle, en dehors de sa générosité et de son confort, c’est certainement la présentation de la planche de bord et du poste de conduite. En effet, à son apparition en 2004, cette C4 a révolutionné quelque peu les codes et tendances stylistiques et technologiques en se parant d’un volant à noyau fixe regroupant l’essentiel des commandes liées au confort et aux aides à la conduite. Cette disposition, une grande première, privilégie intuitivement l’ergonomie et la simplicité d’utilisation tout en accentuant l’agrément de conduite.
De son côté, la planche de bord favorise largement le partage des informations en cultivant l’esprit monospace. Elle est composée d’un combiné translucide, d’un écran multifonction qui propose, notamment, l’ordinateur de bord et d’un troisième petit écran implanté dans la colonne de direction, juste derrière le noyau fixe du volant, sur lequel s’affiche les tours minute.
Le noyau fixe du volant de la C4 intègre aussi les indicateurs d’allumage des feux et des clignotants. Cette conception présente l’avantage de regrouper les commandes au centre du volant libérant ainsi de l’espace sur la planche de bord, ce qui simplifie son côté visuel. L’ergonomie y gagne beaucoup puisque les commandes sont accessibles sans retirer les mains du volant. Sur le plan de la sécurité, ce noyau fixe présente l’avantage d’intégrer un coussin gonflable optimisé dans sa forme pour une meilleure protection du conducteur. Sur l’aérateur central, C4 propose un parfumeur d’ambiance bien intégré au style de la planche de bord avec un choix varié de parfums. Le modèle objet de cet essai réalisé pendant quelques jours à Alger et ses environs, est celui qui s’équipe de la fameuse mécanique diesel HDI développant Citro_n_C4_20_980720976.jpg110ch de puissance. Ce moteur est associé à une boite de vitesse manuelle de cinq rapports, convenablement étagée pour tirer profit de belle manière des potentialités de la mécanique. Au cours de cet essai dynamique, C4 s’est montré digne de confiance en raison de plusieurs paramètres :
Le premier est certainement celui lié à son comportement routier typé « Citroën ». Cela veut dire qu’elle se révèle d’un confort de roulage digne des meilleurs et ses liaisons au sol efficace absorbent avec une grande aisance les irrégularités de la route. C’est le résultat de son adoption de train roulant de type pseudo McPherson avec des bras triangulés et barre anti-dévers à l’avant, pendant qu’à l’arrière, elle se pare d’une traverse déformable associé à une barre anti dévers.
Le second est le fait de son couple moteur/boîte, qui constitue une solution privilégiant la sobriété sans pour autant négliger la performance. Le turbo diesel de 110ch, d’une cylindrée de 1560cc affiche, en effet, un couple de 240Nm à 1750Trs/mn. Il est doté de l’injection électronique à haute pression et se distingue nettement par la générosité de son couple qui lui confère un confort d’utilisation appréciable. Sur les trois rapports supérieurs, ce dernier (son couple) peut atteindre 260Nm grâce à la fonction « Overboost », très utile en situation d’urgence (dépassement rapide par exemple) où la réactivité du moteur se voit Citro_n_C4_11_448668478.jpgamplifiée. Côté performance, nous citerons son 0-100km/h départ arrêté réalisé en 10,6s et sa vitesse de pointe atteignant les 192km/h.
Le troisième est son aspect pratique qui fait d’elle une des berlines les plus « serviables » de sa catégorie. La Citroën C4 met, en effet, en avant des atouts liés à son excellente ergonomie, son intérieur intelligent qui lui permet de s’adapter en un clin d’œil aux besoins de ses occupants. Cet habitacle, en plus d’être généreux, s’avère confortable et chaleureux.
SAIDA Citroën qui gère les destinées de la marque aux chevrons en Algérie propose la C4 en plusieurs niveaux de finition. La version objet de cet essai répond à l’appellation SX et se propose avec une liste d’équipements de confort et de sécurité appréciable. On y trouve, en effet, la direction dotée de l’assistance variable, un volant multifonction réglable en hauteur et en profondeur, un ordinateur de bord, l’ABS avec répartiteur de freinage (REF) et assistance au freinage d’urgence (AFU), le régulateur et limiteur de vitesse, les vitres et rétroviseurs électriques, les feux antibrouillards, les airbags frontaux, la climatisation manuelle et le verrouillage centralisé. Dommage que cette version ne propose pas de jantes en alliage.
Cette C4 est cédée au prix de
1635000DA.

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :