Renault Twingo : Une citadine au grand coeur


La seconde génération de la mythique Twingo a fait son entrée sur les marchés Européens il y a bientôt un an. Indisponible chez Renault Algérie, Twingo II que nous avons pu découvrir et apprécier ne manque pourtant pas d’atouts.

Même si elle a perdu sa forte personnalité qui la distinguait de suite dans n’importe quel univers automobile, cette nouvelle mouture ne présente pas moins un certain nombre d’arguments qui lui permettent de continuer à bien figurer sur les différents marchés où elle est proposée. Son style, sans faire dans l’originalité, se révèle plaisant et permet facilement d’identifier le modèle comme étant une Renault.
Doté d’une face avant d’où émerge son capot allongé, cette Twingo arbore une carrure que l’on ne lui soupçonnait pas, affirmée par ses passages de roues et ses flancs au dessin épuré. Se voulant moderne, TwingoII affiche des courbes rassurantes qui, avec son empattement long de 2367mm, contrastent avec sesRenault_Twingo8_599551691.jpg porte-à-faux avant et arrière, très courts, qui soulignent une robustesse certaine.
Revendiquant les valeurs de compacité qui ont fait le succès de sa devancière, cette nouvelle Twingo lorgne sur le segment supérieur en se parant d’un décrochage entre le pare brise et le capot moteur pour s’inscrire dans le monde des petites berlines. Sa face avant quant à elle, reste globalement sage avec ses feux étirés, ses antibrouillards bien nichés et son capot nervuré au centre. La partie arrière reste cohérente avec l’avant en adoptant un style fluide souligné par le dessin des feux.
En ouvrant la portière, c’est un habitacle feutré qui nous accueille. Précisons que c’est la version Initiale, la plus haute dans la gamme, qui fait l’objet de cet essai.
Quatre vraies places, de l’espace à en revendre (au regard des dimensions contenues du modèle) et surtout une qualité perçu et réelle d’un niveau irréprochable. En effet, le Salon cuir et les matériaux de bonne facture qui habillent les contre-portes et la planche de bord confortent ce sentiment de bien être ressenti dés le premier contact.
Renault_Twingo30_406432107.jpgPour perpétuer le succès de sa devancière, les concepteurs de nouvelle Twingo ont reconduit pour cet habitacle, les principes de simplicité et d’ergonomie qui ont fait leurs preuves.
Intuitif et très pratique, il contribue largement au bien être des passagers. Sa planche e bord à la tonalité claire, renforce la qualité perçue, d’autant plus que les assemblages ne souffrent d’aucune imperfection. A la faveur de l’implantation centrale du tableau de bord, le partage des informations liées à l’état de la voiture contribue à rendre le voyage plus agréable.
Mais le point le plus marquant de cet habitacle réside dans sa capacité à offrir une habitabilité appréciable. Ceci est devenu possible en exploitant l’espace libéré par les portes à faux extrêmement réduits. Pour un véhicule de sa catégorie, Twingo offre une sensation d’espace inédite. Cette sensation est appuyée par sa surprenante surface vitrée qui permet d’inonder son intérieur de lumière. Sur cette version Initiale, le toit panoramique en verre apporte une contribution importante qui accentue davantage cette luminosité.
Etant une deux portes, l’accès aux places arrière aurait pu être problématique particulièrement pour les personnes à forte corpulence. Il se fait le plus naturellement du monde grâce à une nouvelle architecture qui s’appuie sur une commande ergonomique située sur le haut du dossier des sièges avant permettant Renault_Twingo14_648427655.jpgde basculer sans effort les dossiers.
L’habitacle de cette nouvelle Twingo est conçu pour accueillir quatre personnes de toutes tailles. Sa garde au toit le permet aisément avec son habitabilité verticale de 897mm à l’avant et de 877mm à l’arrière. Dans cette partie, les sièges sont individuels et coulissent indépendamment sue une distance de 220mm. En configuration des sièges arrière reculés au maximum, le coffre n’accueille que 165dm3 de volume. Avancé au maximum, ce volume passe à 285dm3. Sièges mis en portefeuille, le volume atteint les 959dm3.
Modulable à souhait, cette Twingo surprend par sa capacité à servir.
Pour cet essai, nous avons jeté notre dévolu sur la fameuse mécanique diesel 1.5l Dci de 65ch, la première du genre à animer ce modèle.
En ville, son terrain de prédilection, cette Twingo ne souffre presque d’aucune comparaison puisque elle se montre aussi incisive que réactive. Associé à une boite de vitesse manuelle de cinq rapports, cet ensemble moteur/ boite permet au véhicule de se mouvoir avec une certaine aisance en milieu urbain. C’est sur les tronçons autoroutiers que cela se gâte. De toute évidence, dans cette configuration, cette mécanique diesel se révèle un peu juste particulièrement sur le dernier rapport où les reprises se font de plus en plus difficilement. En revanche, sa sobriété est remarquable avec un cycle mixte de 5,8l aux 100Km.
Avec un parcours de plus de 850km à son bord effectué entre la région parisienne et la Normandie, c’est à loisir que nous avons pu apprécier ses grandes qualités de citadine. Sa tenue de route s’apprécie pour sa précision et son confort de roulage, grâce à son adoption de trains roulants issus de Clio Campus, une référence en la matière pour les citadines. 

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (2 envoyés) :

SIDALI
comment peut-on acheter cette twingo en algerie ?
(officiellement non importée)
dadi : algerie
en algerie pour quand .
Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :