Peugeot 208 Restylée: Des évolutions discrètes mais significatives


Vendue à plus d’un million d’exemplaires depuis son lancement en 2012, la Peugeot 208 se renouvelle à l’occasion du traditionnel restylage de milieu de vie et profite pour franchir un nouveau cap en termes de contenu technologique.

 

 

 

Présentée sous sa nouvelle mouture lors du dernier salon de Genève, sa commercialisation en Europe interviendra au cours de la première quinzaine du mois de juin. Au regard de son adoption de nouvelles motorisations, répondant aux normes Euro 6, son arrivée sur le marché algérien n’est pas encore définie.

208RES_02_774367899.jpg

Pour la découvrir de plus près, Peugeot Algérie nous a conviés aux essais internationaux qui se sont déroulé à Graz, dans le sud de l’Autriche. Pour ce faire, un trajet de près de 190 Km a été choisi pour mesurer les qualités routières et les performances de cette citadine. Ce parcours varié, constitué de tronçons d’autoroute, de départementales et de route de campagne intégrant de nombreux virages, parfois en épingle, nous a permis de nous rendre compte des qualité dynamiques de la 208.

208RES_05_168587438.jpg

Mais avant  cela, parlons un peu du style que les responsables Peugeot n’ont pas voulu bouleverser. Bien au contraire, en raison de sa capacité à séduire, disent-ils, ils capitalisent sur lui en reconduisant le look général du modèle. Néanmoins, les modifications touchent quand même le style extérieur et l’habitacle, tout en introduisant de nouvelles offres de personnalisation.

 

Le restylage extérieur se contente du minimum syndical, mais les quelques retouches apportées, amplifient l’impression de dynamisme, avec une 208 encore mieux campée sur la route. Cela tient principalement à sa face avant à l’impression visuelle élargie, qui adopte de nouvelles niches d’antibrouillards, ainsi qu’à la nouvelle calandre et son jonc chromé plus épais, désormais totalement intégrés au bouclier. Aussi, on remarque à peine les arrêtes galbées du bouclier avant, plus aiguisées ou les optiques au masque contrasté noir et chrome offrent un regard plus acéré, soutenu par une signature lumineuse à LED, proposé en série dès le deuxième niveau de finition.

208RES_07_140299309.jpg

De profil, le changement touche uniquement les enjoliveurs ou le dessin des jantes en alliage. À l’arrière, il se focalise sur les nouveaux feux à effet 3D en forme de griffes, une nouvelle signature très réussie, qui accroche le regard.

Dans un autre registre, de nouvelles teintes comme l’Orange Power métallisé et deux texturées semi-mate Ice Grey et Ice Silver font leur apparition. Par ailleurs, deux nouveaux packs de personnalisation (Menthol White et Lime Yellow) disponibles sur les finitions médianes Active et Allure sur les marchés européens, permettent de se concocter esthétiquement une auto plus fringante.

208RES_06_506020960.jpg

De son côté, le contenu technique a été revu presque de fond en comble et se voit enrichit par l’arrivée de nombreuses technologies embarquées à l’image du freinage automatique en cas de risque de collision, Active City Brake (testé en atelier), la caméra de recul et l’aide au stationnement, Park Assist, et les possibilités étendues de la connectivité (trois nouveaux packs de services et fonction Mirror Screen qui permet de piloter son smartphone sur l’écran 7 pouces). Dans le même ordre d’idée, les changements les plus importants concernent les motorisations, toutes Euro6. Associées à des boîtes mécaniques 5 ou 6 rapports, très évoluées, ou à la récente automatique EAT6, nombre d’entre elles permettent à la 208 d’être « Best in Class » en matière d’émissions et de consommation.

208RES_08_804379047.jpg

Compacte et habitable Naturellement, le gabarit n’évolue pas et la 208 reste à moins de 4m de long, sans pour autant sacrifier quoi que ce soit en termes d’habitabilité. L’espace à bord étonne toujours par sa générosité et se montre plus accueillant que sur certains modèles concurrents, pourtant plus longs. Se situant dans la moyenne supérieure du segment, l’habitabilité est donc globalement satisfaisante  et surprend au vu de la compacité de la carrosserie. La capacité du coffre reste à 285 litres. Ce qui est dans la moyenne de la catégorie. Une fois les dossiers rabattus en chargeant jusqu’au pavillon, la capacité de chargement de la 208 se situe au-dessus de la moyenne avec plus de 1 070 litres disponibles. À noter que le kit de dépannage pneumatique peut être remplacé en option par une vraie roue de secours (jusqu’à 17 pouces) en essence, et par une roue de secours galette en Diesel.

208RES_09_202727288.jpg

L’original poste de conduite appelé i-cockpit chez Peugeot, constitué du combiné des instruments, du petit volant et de l’écran tactile, est bien sûr reconduit sans aucune modification en apparence. Le revêtement de la planche de bord a été partiellement thermogainée au nouveau grain d’un toucher plus doux et à effet(s) graphique qui améliore une qualité perçue déjà très convenable, un éclairage d’ambiance inédit à lumière. L’écran tactile de 7’’ situé à la bonne hauteur reste de mise dès le second niveau Active et regroupe encore plus de fonctions qu’auparavant (radio, MP3, GPS optionnel, bluetooth, ordinateur de bord et services « Peugeot Connect Apps »), dont le nouveau Mirror Screen qui permet de piloter et d’afficher le menu de votre smartphone sur l’écran de l’auto.

208RES_10_411964535.jpg

Sur la route, cette nouvelle Peugeot 208 affiche des prestations en nette hausse par rapport à sa devancière, particulièrement sur le plan de la sobriété et des économies de carburant. En effet, ses nouvelles mécaniques à essence Pure Tech et diesel Blue HDI, s’avèrent très avantageuses en termes de performances, sur le double plan dynamique et environnemental. La gamme essence Pure Tech s’articule autour de trois moteurs, 1.0l 68 ch BVM5, 1.2l  qui se décline en deux niveaux de puissance 82 BVM5 et 110 ch BVA6 et enfin le 1.6l THP 165 ch BVM6, qui couronne la gamme. L’offre diesel Blue HDI est quant à elle composée du 1.6l qui se décline en trois niveaux de puissance : 75 ch BVM5, 100 ch BVM5 et 120 ch BVM6. Lors de ces essais dynamiques, il est ressorti que la mécanique Pure Tech de 110 ch de puissance associée à la transmission automatique EAT6 m’a impressionné par son aptitude à se montrer linéaire et sans à coup. Les rapports se succèdent dans les deux sens, sans que cela soit ressenti. Ce moteur se révèle efficace par son allant qui lui autorise des performances honorables. En plus, le travail effectué sur l’insonorisation conforte le confort des occupants et la sérénité du conducteur.

208RES_11_274198152.jpg

Sur la gamme Blue HDI, le 1.6l de 120 ch couplé à la transmission manuelle de 6rapports affiche sans sourciller ses aptitudes dynamiques. Performant et sobre, il affiche des prestations de premier ordre tout en restant dans les limites de sa vocation économique. En termes de comportement routier, la citadine siglée du lion ne se départit à aucun moment des points forts qui font la force de la marque française : Une tenue de route exemplaire et un plaisir de conduite conforté par l’i-cockpit qui reste un élément distinctif chez Peugeot. 


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :