ESSAI, FIAT 500 L 1.4l ess 16 V 97 ch BVM 6 : Vocation familiale affirmée


Présentée lors du dernier salon de l’automobile d’Alger en Mars dernier, la Fiat 500 L fait figure de grande nouveauté dans la gamme du constructeur transalpin, Fiat.

C’est ce modèle que Sodi Automotive a mis à notre disposition pendant plusieurs jours afin de réaliser cet essai dynamique dans la région d’Alger. La Fiat 500 L se prévaut d’une présentation générale très agréable, elle se distingue par son architecture haute tel un monospace et d’une compacité qui lui confère des attributs de citadine. Ce modèle profite aussi du style valorisant et séducteur de sa petite sœur, la 500, dont elle est largement inspirée. Sa carrosserie aux lignes arrondies capitalise en effet, sur la bouille de la petite citadine et va plus loin en termes d’habitabilité. La 500 L accroche le regard dès son apparition grâce à sa face avant dotée de blocs optiques à la forme arrondie mais aussi de feux de jour de même forme, pour souligner une certaine cohérence. Le soin apporté à cette face avant est largement mis en avant par le jonc chromé qui s’étale sur la largeur du haut du bouclier et intègre avec brio, le logo de la marque. Pour davantage d’équilibre, ce jonc chromé est positionné en parallèle d’une petite entré d’air faisant office de calandre. En partie inférieure, on trouve une entrée d’air béante disposant de feux antibrouillard sur ses extrémités et dotée d’une protection bien visible. De profil, nous noterons la présence de protections latérales au style flatteur, puisque les plastiques adoptent un décor en chrome au plus bel effet. La partie arrière pour sa part reste très équilibrée avec un volume imposant d’où émergent des blocs de feux surdimensionnés. Globalement, cette carrosserie dispose d’une capacité de séduction évidente, largement vérifiée lors de cet essai au cours duquel nous avons été interpellés par de nombreuses personnes qui voulaient en savoir plus sur ce modèle.

FIAT_500L_SITE_01_868111248.jpg

A l’intérieur, il s’avère que la compacité de la 500 L est loin d’être un handicap ! Son habitabilité se révèle généreuse, digne de celle d’un modèle du segment supérieur ou d’un monospace. Sa planche de bord joue des contrastes en se parant de plastiques sombres en partie supérieure, alors que face aux occupants, ils sont laqués blancs. Cela procure à cette partie de l’habitacle un caractère unique confortant ainsi la personnalité du modèle. Pour ce qui est de l’assemblage, les contre-portes, les éléments de tableau de bord et ceux de la console centrale, expriment sans aucun doute une qualité perçue et réelle en nette progression. Côté ergonomie, les commandes restent faciles d’accès et le volant à trois branches, multifonctions, contribue à la sérénité du conducteur en proposant les commandes radio et le Bluetooth, soit les plus usitées.

FIAT_500L_SITE_02_316363162.jpg

Dans un autre registre, ce modèle excelle sur le plan de la modularité en se parant d’une assise arrière fractionnée 1/3, 2/3, dont la banquette est coulissante. Cela offre l’avantage d’obtenir au choix de l’utilisateur, un rayon au genou plus important ou une capacité de chargement accrue. A ce titre, le volume du coffre en configuration normale, affiche une capacité de 343 litres. Banquette arrière rabattue, il atteint un volume de chargement de 1310 litres.  

FIAT_500L_SITE_03_751349952.jpg

Chez Sodi Automotive, la 500 L est disponible en trois niveaux de finitions : POP STAR (à 1 780 000 Da), SKY (à 1 999 000 Da) et SKY Bicolore (à 2 050 000 Da). La POP STAR, objet de cet essai, affiche une dotation équipements complète avec la présence des airbags frontaux, rideaux et latéraux à l’avant et à l’arrière, les aides à la conduite tels que l’ABS, l’ESP et l’AFU, la condamnation centrale des ouvrants, l’air conditionné, la direction assistée avec fonction CITY, les vitres électriques avant, l’ordinateur de bord, la radio CD USB AUX avec écran tactile, le volant réglable en hauteur, le rangement réfrigéré, les jantes en alliage de 16’’,….La finition SKY s’enrichie du toit ouvrant panoramique, des projecteurs antibrouillards, du détecteur de pluie, du radar de recul et du rétroviseurs électro-chromatique. Sans s’étaler sur tous les équipements dont est doté ce modèle, il convient de souligner que dans ces différentes finitions, l’offre s’avère adaptée aux besoins de la clientèle ciblée, constituée dans une large mesure de bon pères de familles à la recherche d’un véhicule distinctif et offrant des prestations de confort et de sécurité de bon niveau.

 FIAT_500L_SITE_937756753.jpg

Sous le capot, la Fiat 500 L est animé par un bloc essence de 1368 cc. Il s’agit du 1.4l 16 V de 97 ch de puissance à 6000 tours/minute Son couple de 127 Nm est disponible dès les 4500 tours/mn. Cette mécanique dotée de l’injection multipoints est couplée à une transmission manuelle de 6 rapports. Cette boîte de vitesse s’avère correctement étagée et permet d’exploiter le potentiel dynamique de la mécanique.  Même si parfois, particulièrement sur des chemins escarpés avec des côtes assez importantes, la 500 L éprouve quelques difficultés à se lancer, il n’en demeure pas moins qu’elle est capable d’étaler ses aptitudes de véhicule familial, économique à l’usage et doté de prestations dynamiques en phase des attentes de ses clients. Car à bien observer, la vocation de la 500 L réside bien dans sa capacité à servir ses occupants par une habitabilité aisée, un niveau de confort élevé et des économies appréciables à l’usage.

FIAT_500L_SITE_04_374452625.jpg

 


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :