Essai, Hyundai Genesis Coupé 3.7 L ess 290 ch BVA 6: Sensations de plaisir accrues !


Hyundai Motors Algérie a initié depuis quelques temps, une nouvelle approche sur le marché Algérien. Elle consiste principalement en la valorisation de l’ensemble des modèles de la gamme, trop dépendante des i10, EON et autres Accent qui lui autorisent pourtant de forts volumes.

Cette démarche n’est pas sans risque puisque le marché algérien est connu pour la prédominance des catégories d’entrée de gamme, étant un marché d’accès à l’automobile. Néanmoins, le représentant de la marque sud-coréenne tient à défendre ses chances sur les catégories supérieures. C’est à ce titre que la mise en place d’un parc presse dédié aux journalistes de la presse nationale a vu le jour. Après la berline haut de gamme i40, c’est donc au tour du Genesis Coupé de subir ce test drive durant plusieurs jours. Ce modèle se veut une vitrine de la marque dans l’univers des coupés sportifs. Véhicule d’image, il se veut aussi un concentré des dernières innovations technologiques de la marque.

GENESIS_01_922948061.jpg

Restylé il y a environ deux années, le Genesis Coupé ambitionne de contribuer à conforter l’image de la marque sur les catégories supérieures. Certes, les volumes seront difficiles à réaliser, et de toute façon ce n’est point l’objectif de ce modèle. En revanche, il servira à mieux faire connaitre et apprécier les aptitudes de cette marque à proposer des modèles qualitatifs, qui n’ont rien à envier aux meilleurs.

D’une vocation sportive affirmée, le Genesis Coupé affiche ses attributs dès son apparition ! Bien campé sur ses roues de 18’’ il semble prêt à bondir. Sa carrosserie étirée semble surdimensionnée. Ses galbes et ses lignes acérées lui confèrent un aspect dynamique prometteur. Sa face avant se distingue par son bouclier massif et son regard perçant, alors que sa calandre contenue, contraste avec sa vaste entrée d’air. Ses optiques en amande et ses antibrouillards logés dans des niches situées aux extrémités de l’entrée d’air, parachèvent cette impression d’agressivité propre aux coupés. De profil, on remarquera les surfaces de carrosserie travaillées et la ligne de caisse plongeante pour souligner davantage ce caractère dynamique. Cet aspect dynamique est d’ailleurs conforté par les passages de roues bien marqués. Sur la partie arrière, on notera la double sortie d’échappements et le spoiler fixe sur la portière arrière, gages de sportivité et de performance.

GENESIS_03_270784655.jpg

Une fois la portière ouverte, on découvre une assise ferme, digne d’un modèle sportif. Les habillages gagnent en qualité comme ceux posés avec soin sur la planche de bord. Agréables au contact, ces matériaux moussés et surpiqués sont de bonne qualité. Indéniablement les améliorations apportées sont nombreuses et visibles dans cet habitacle aussi soigné que chaleureux. Le conducteur appréciera la présence de décors en aluminium et 3 nanomètres (sur la position du papillon d’admission, le couple instantané et la température d’huile) qui rappellent le caractère sportif de ce modèle. Véritable coupé quatre places, les passagers arrière profitent d’une assise très correcte à la faveur d’un espace généreux. Ce qui n’est pas le cas chez de nombreux coupés sport de ce type. Aussi, le coffre dispose d’une capacité de 332 litres, ce qui confère à ce modèle une certaine polyvalence assez rare sur le segment.

GENESIS_04_370792578.jpg

Proposé par Hyundai Motors Algérie en une seule finition, le Genesis Coupé dispose d’une liste d’équipements très étoffée. Elle comprend 6 airbags, la climatisation automatique bizone, la direction assistée, l’ABS associé à l’ESP, le verrouillage central des ouvrants, les vitres électrique avant et arrière, les feux antibrouillards, le toit ouvrant électrique, les jantes en alliage, le régulateur de vitesse, le détecteur de pluie, le volant multifonctions, la sellerie cuir, le réglage électrique des sièges,… Sans être exhaustif, il est clair qu’une telle dotation est à même de répondre aux besoins des clients les plus exigeants.

GENESIS_05_638703028.jpg

Sous le capot, les puristes apprécieront la sonorité du V6 à 24 soupapes de 3778 cc. Ce bloc essence à injection multipoints délivre une puissance décoiffante de 290 ch à 6200 tours/mn. Cette mécanique est associée à une transmission automatique de 6 rapports dotée d’un mode sport permettant d’exploiter sans retenue les potentialités de la mécanique. Le tempérament de feu du Genesis a largement était au rendez-vous lors de cet essai au cours duquel quelques écarts de conduite n’ont pu être évité en raison du plaisir intense que procure ce modèle. Sur la route, il étale sans rechigner ses qualités dynamiques. Sa tenue de route s’avère très précise grâce à sa direction bien calibrée mais aussi et surtout son châssis ferme et très solidaire de la carrosserie. Les liaisons au sol sont équipées de cinq bras articulés et d’amortisseurs ASD, avec barre stabilisatrice à l’avant. Ils  sont aussi dotés de réglages spécifiques, dédiés à la performance, ce qui n’est pas pour déplaire aux amoureux de sensations fortes, malgré la rudesse de l’assise qui engendre au bout d’un certain nombre de Km, quelques douleurs au niveau du bassin. Le plaisir a certainement un prix et ce coupé sportif de Hyundai le justifie largement par son caractère impétueux en se montrant réactif et digne de confiance. Car au fil du temps, on prend gout à vivre à bord du Genesis et cela est très agréable ! Surtout que l’on constate que les badauds se retournent à notre passage à la faveur d’un style séducteur et annonciateur de performances redoutables. Bien évidemment, et en conduite sportive, la mécanique V6 se montre assez gourmande et les virées à la pompe sont peut être le seul bémol  à la charge de ce coupé sport. Mais quand on aime, on n’est pas censés compter, n’est ce pas ?

GENESIS_06_731157820.jpg

 

 


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :