Essai Renault Megane 1.9l DCi 130 ch BVM 6: L’âge de la maturité


Présentée lors du dernier salon de l’auto d’Alger, la Renault Megane a subit son premier test entre Alger et Mostaganem.

D’un point de vu stylistique, cette compacte de la marque au losange s’avère plus aboutie que sa devancière. Outre la refonte de sa face avant, il faut noter le bond qualitatif accompli par cette nouvelle mouture qui arbore une carrosserie aux lignes très régulières, soulignant une certaine maturité du modèle. En observant sa face avant, on découvre un logo surdimensionné, posé sur un socle noir laqué et serti des deux côtés d’une baguette en chrome qui coure sur toute la largeur de la calandre. Cette dernière se pare d’une grille d’aération inédite. Sur cette face avant, tout est nouveau : Le capot moteur, les blocs optiques, les feux de jour ainsi que le bouclier. Sur la version GT line,  symbole de la ligne sportive aux côtés de la version RS, on remarquera un bouclier et des jantes spécifiques et la signature GT line sur la planche de bord en rouge vif.

MEGANE_01_918880144.jpg 

Mais restons sur l’extérieur pour souligner le regard vif émanant des blocs optiques qui s’étirent sur les flancs pour souligner les aptitudes dynamiques de ce modèle. Se voulant élégante et moderne, cette nouvelle Megane ne manque pas d’arguments pour séduire à l’image de ses feux à LED, ses décors laqué noirs, et son bouclier massif qui fait référence à la robustesse de la caisse. En adoptant ces nouveaux codes stylistiques, cette nouvelle Megane conforte l’identité visuelle de la marque puisqu’étant un des modèles destinés à une grande diffusion.

MEGANE_02_163814116.jpg 

A l’intérieur, la planche de bord a franchit un nouveau cap en termes de présentation et de qualité. En effet, si les matériaux s’avèrent qualitatifs avec un touché très agréable, l’assemblage lui, frise la perfection en réduisant les interstices à leur plus simple expression. Dans cet environnement chaleureux et cossu, le voyage s’avère très agréable d’autant plus que le confort à bord est remarquable. Au niveau de l’habitabilité, cette compacte s’avère sans reproche puisque ses occupants profite d’une assise confortable dans un espace généreux.

MEGANE_04_743471985.jpg 

Autre atout et non des moindres à bord de cette nouvelle Megane, les technologies embarquées. En effet, la présence d’un écran tactile au sommet de la planche de bord, bien visible par l’ensemble des occupants, pour davantage de partage des informations et de convivialité, renforce le caractère sympathique de ce modèle. Cet écran, de 18 cm de diagonale se caractérise par son ergonomie simple et intuitive. Il dispose d’une commande vocale simple à l’usage et permettant l’accès à certaine fonctionnalités. Un joystick positionné sur la base de la console centrale vient compléter les modes de commandes de ce système.

MEGANE_08_688814726.jpg 

Lors de cet essai dynamique, c’est la version animée de la mécanique DCi 1.9 l de 130 ch à 3750 trs/mn, qui a été mise à notre disposition. Cette mécanique couplée à une transmission manuelle de 6 rapports s’est avérée très souple. Son généreux couple de 300 Nm dès les 1750 tours, contribue largement à la sérénité du conducteur qui n’a pas à user inconsidérément du levier de vitesse, particulièrement en phase de ralentissement. En vitesse de pointe, cette Megane atteint les 210 Km/h alors que son accéleration de 0 à 100 Km/h ne nécessite que 9,5 secondes.

MEGANE_09_560303421.jpg 

Sur la route cette compacte a su étaler ses attributs de routière en faisant preuve d’une tenue de cap très précise à la faveur de son excellente direction mais aussi grâce à son châssis ferme et bien solidaire avec la carrosserie, évitant ainsi d’éventuels mouvements de caisse et confortant la stabilité du véhicule à grande vitesse. Ceci dit, et malgré la longue distance parcourue entre Alger et Mostaganem et retour, un sentiment de frustration m’a envahi en raison du fait que cet essai effectué en majeure partie sur autoroute ne m’a pas permis d’apprécier toutes les qualités dynamiques et de comportement routier de ce modèle. Un autre essai sur route sinueuse permettra certainement de mesurer les progrès accomplis par cette compacte au losange. Sinon, son freinage s’est avéré mordant alors qu’à vitesse élevée, vitre fermées, les occupants peuvent apprécier le voyage en écoutant de la bonne musique à la faveur de la disponibilité de la radio CD MP3 AUX de marque Bose qui autorise une sonorisation impeccable.

 

  


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :