Essai Seat Leon FR 2.0l TDI 143ch : Style latino et technique germanique


Après l’essai de la version TDI 110ch, Sovac a mis à notre disposition, la version FR équipée du moteur 2.0l de 143 ch qui délivre des prestations étonnantes de dynamisme.

Sans faire dans l’excès, l’apparence générale de la Leon FR s’avère cohérente et équilibrée. En plus elle ajoute au sérieux de sa fabrication une touche latino typiquement espagnole pour paraître plus séduisante. Sur le plan du style en effet, elle s’avère dotée de réelle capacité à séduire à la faveur de son apparence soignée et cohérente. Sa carrosserie musclée et sportive tranche avec celle de la génération précédente et si le constructeur a décidé de faire de sa compacte un de ses atouts de conquête à l’internationale il l’a dotée d’attributs aussi bien esthétique que dynamique, à même de lui valoir une progression significative de ses volumes de ventes.

LEON_02_893921012.jpgLEON_03_504656072.jpg 

Cette nouvelle Seat Leon est une belle réussite esthétique avec ses lignes tendues, ses arêtes bien marquées, sa signature lumineuse en diamant au travers de phares et feux arrière acérés, ses rétros profilés comme ceux d’un concept car et sa silhouette trapue bien campée sur ses roues, la dernière création de la firme de Martorell affiche de sérieux arguments, tant sur le plan esthétique que dynamique.

Profitant de la synergie du groupe VW et de sa gigantesque banque d’organes à disposition des marques, la nouvelle Seat Leon exploite pleinement cette opportunité en puisant le meilleur de la technologie partagée avec d’autres illustres jeunes sœurs, la VW Golf 7 et l’Audi A3 2012 qui reposent sur la nouvelle plateforme commune et très modulable dénommée MQB qui profite pleinement à l’habitabilité. Cette Seat Leon le confirme encore une fois puisqu’on trouve très rapidement une bonne position de conduite et ses marques. Avec un empattement allongé de 58 mm par rapport à l’ancienne génération, la place disponible pour les passagers de la banquette arrière est également en augmentation tant au niveau de l’espace aux genoux que de la garde au toit.

LEON_04_128405411.jpgLEON_06_257278378.jpg 

En matière de présentation, la Leon fait dans la germanisation extrême avec un design de planche de bord simple, sobre et moderne qui s’habille de plastiques moussés sur le dessus. Sur la console centrale, on retrouve les commandes de la climatisation auto bizone ainsi qu’un écran tactile 5 pouces (de série sur finition FR) sur lequel on pilote un contenu multimédia, ainsi que l’ordinateur de bord. Pratique et fonctionnelle avec son coffre au volume très convenable, la nouvelle Leon est une compacte bonne à tout faire, d’autant qu’elle accueille ses occupants dans un certain confort à l’image des sièges sport habillés de cuir de notre version d’essai. Indéniablement, sur cette nouvelle génération, la montée en gamme est une évidence et saute aux yeux.

LEON_07_227393251.jpgLEON_08_440287068.jpg 

Aussi et à la faveur de son adoption de la nouvelle plate forme MQB, cette version FR de la compacte ibérique Seat Leon franchit une nouvelle étape dans ses ambitions de conquête grâce à un rehaussement globale et consistant de ses prestations. Déjà, la finition Référence développant 110ch a laissé une bonne impression en termes de confort, de tenue de route, d’agréments de conduite et globalement assure un rapport qualité/prix très avantageux. Que dire alors de la finition FR qui va plus loin en étalant un comportement routier digne de celui d’une grande sportive. La raison de cette aptitude de la Leon à se montrer aussi dynamique, tient principalement au travail effectué sur le châssis qui s’avère d’une rigidité accrue. Cette rigidité favorise un comportement dynamique époustouflant, soutenu par quelques éléments propres à l’univers du sport et de la performance, comme ses jantes en alliage de 18’’, sa double sortie d’échappements, ses sièges avant sport et bien sûr la signature « FR » sur la carrosserie et sur le volant cuir et multifonctions. Sur ce dernier point, celui du dynamisme, avouons le de suite : Cette nouvelle Leon m’a largement convaincu par ses prestations sur la route. Reprises foudroyantes, tenue de route précise, maniable, confortable, vive et sûre en toutes circonstances. Si on cite son freinage mordant et efficace il ne reste plus grand-chose à ajouter. Même avec des routes au revêtement manquant d’adhérence, la Leon fait vraiment bonne figure en affichant un visage très sain et une tenue de route très équilibrée. Plus légère mais aussi plus rigide que sa devancière, la Leon 3 offre un grand sentiment de sécurité dans sa conduite qui s’avère extrêmement précise par un calibrage de sa direction quasi parfait, particulièrement en mode de conduite Sport, de série sur la FR. Le touché de route est précis avec la suspension sport et malgré les roues de 18 pouces chaussées taille basse, le confort à bord reste très correct.

LEON_09_588392620.jpgLEON_05_411984511.jpg 

Au volant, on enroule les virages tout en finesse, avec une grande précision dans le placement et si on fait preuve d’un excès d’optimisme avec une entrée en virage laborieuse sur le train avant, soit un bon sous-virage, l’anti dérapage veille au grain et intervient efficacement pour remettre la voiture dans le bon sens. Équipée du 2 litres TDi dans sa version 143 ch couplé avec la boite mécanique à 6 rapports au guidage précis et rapide, notre Leon FR n’est pas avare au niveau des performances, le couple disponible à bas régime permet une conduite rapide et tout en souplesse. En fait, le seul reproche que l’on pourrait évoquer est lié à la puissance du moteur (143ch) qui reste modeste pour une version FR, surtout qu’il existe le TDI de 184 ch qui est le mieux indiqué pour cette signature sportive. A moins que pour des raisons de tarif, Sovac a choisi le 143 ch pour une plus grande diffusion.


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :