Essai Audi A3 2.0l TDI 143ch BVA6: Le plaisir exalté !


Par rapport à sa devancière, la troisième génération de la compacte Audi A3 marque une évolution en douceur, du moins sur le plan stylistique. En revanche, sur d’autres volets, c’est une véritable rupture.

Cette nouvelle mouture de la célèbre compacte de la marque aux anneaux arbore une carrosserie qui n’est pas sans rappeler celle de la précédente génération. En un mot, la politique du groupe Volkswagen se prévaut de la même démarche pour toutes ses marques. Démarche qui consiste à faire évoluer les modèles à succès sans rupture totale avec le style des modèles précédents. C’est le cas aussi bien avec la Golf, la Leon et maintenant la A3. Outre l’avantage de pouvoir fidéliser la clientèle de ce type de modèles, cette démarche offre aussi l’avantage de renforcer le capital sympathie des anciennes générations qui se voient valorisées malgré le poids des ans. Cela autorise une capacité à se doter d’une décote moindre par rapport aux modèles de la concurrence.

A3_06_221218680.jpgA3_07_549606397.jpg 

Dans le détail, la nouvelle Audi A3 arbore la fameuse calandre Singleframe, chère à la marque. Sa face avant se dote d’un regard plus perçant à la faveur d’un dessin d’optiques anguleux. Ces dernières arborent des feux Xénons et des LED pour feux de jour. Le nouveau bouclier adopte pour sa part, des antibrouillards dans de larges niches intégrant des barrettes chromées. Très dynamique, cette face avant annonce le caractère agressif du modèle. En jetant un coup d’œil à la carrosserie, on remarquera ses surfaces sculptées. Les passages de roues sont bien soulignés et la ligne de caisse s’étire de l’avant vers l’arrière sans discontinuer. Bien campée sur ses roues, cette compacte Audi A3 semble prête à bondir. Cette impression promet un comportement dynamique de premier ordre. Ses volumes équilibrés et sa masse maîtrisée confortent cette sensation qui nous fait dire que le voyage sera exaltant à son bord. La partie arrière se distingue par son adoption de feux à LED et reste cohérente avec l’avant.

A3_08_282267172.jpgA3_09_357197667.jpg 

A l’intérieur, et comme pour respecter la tradition, cette allemande s’offre des matériaux valorisants, agréable au touché et à la finition sans reproche. De ce point de vu, il n’y a pas de mauvaises surprises. Bien au contraire, cette nouvelle compacte marque un bond qualitatif encore plus souligné par rapport à sa devancière. Sa planche de bord épurée se pare d’aérateurs inspirés du monde de l’aéronautique. Ses tachymètres s’avèrent facile à lire et les commandes sont judicieusement placées pour tomber naturellement sous la main. Après quelques instants, je me suis largement familiariser avec cet univers qui fait une synthèse réussie entre la sportivité et le raffinement.

Pour cet essai dynamique effectué entre Alger et Oran, puis pendant quelques jours dans l’algérois, Sovac a mis à notre disposition la carrosserie trois portes en attendant l’arrivée de la 5 portes. Qu’à cela ne tienne, c’est bien d’une Audi A3 qu’il s’agit et cela ne saurais altérer le plaisir d’apprécier cette nouveauté sous toutes ses coutures !

AUDI_A3_02_574913452.jpgAudi_02_475108532.jpg 

Une fois le moteur mis en marche, et après quelques tours de roues, on se rend vite compte que l’assise est assez dure. Cela conforte le caractère sportif du modèle et le confort est loin d’être pénalisé. Animée de la motorisation 2.0l TDI de 143 ch, associé à la fameuse boîte de vitesse S tronic de 6 rapports, cette Audi A3 se révèle bien armée pour offrir des sensations de conduite où le plaisir n’est pas un vain mot. La transmission automatique S tronic s’avère redoutable d’efficacité pour exploiter tout le potentiel de la mécanique diesel. Ceci grâce à ses rapports bien étagés et raccourcis pour souligner son tempérament de feu ! Sur la route, cette compacte se montre digne de confiance. Sa tenue de cap reste très précise et son petit volant à méplat facilite la manœuvre en étalant la précision de la direction. Au fil du temps et des kilomètres, l’asphalte est avalé sans sourciller et cette A3 fait preuve de grandes aptitudes à rester stable malgré nos sollicitations les plus poussées. Son châssis ferme et ses liaisons au sol bien calibrées lui autorisent un comportement dynamique des plus appréciables. Les virages en épingle sont amorcés sans soucis et le freinage aussi efficace que mordant, rassure par sa capacité à immobiliser la voiture ou à la ralentir. Sur l’autoroute, cette compacte étale ses aptitudes dynamiques redoutables avec une aisance déconcertante. Le plaisir de conduite est alors à son paroxysme ! Pourtant en termes de puissance, cet essai a été effectué avec la mécanique TDI de 143ch uniquement. Quel sera alors le comportement de ce modèle avec un moteur plus puissant ? Cette mécanique 2.0l est connue et très appréciée par la clientèle algérienne. Sa fiabilité et son rapport prestations/prix permet à Sovac de proposer une version accessible mais capable de procurer un niveau de rendement largement au dessus de la moyenne. Sa consommation moyenne est bien contenue puisqu’en cycle mixte elle est de l’ordre de 5,5 litres aux 100Km. En plus son couple de 320Nm disponible entre 1750 et 2500 tours, lui permet des reprises foudroyantes et presque imperceptibles à la faveur de l’efficacité de la transmission automatique.

AUDI_A3_01_135323666.jpgAUDI_A3_09_609368104.jpg 

Pour son entrée sur le marché, Sovac propose cette nouvelle compacte Audi A3 en trois niveaux de finition : Intuition (2 955 000,00 DA TTC), Addiction (3 355 000,00 DA TTC) et Sensation (3 645 000,00 DA TTC). Il va sans dire que le premier niveau de finition est déjà bien pourvu en termes d’équipements avec la présence d’une panoplie d’airbags, le contrôle électronique de stabilité ESC, les phares aux Xénons, le toit panoramique, le radar de recul, le volant en cuir et des jantes de 16’’… Sans être exhaustif, la finition intermédiaire ajoute la baguette de seuil avec inscription S line, la climatisation automatique, des jantes de 17’’, les sièges sport à l’avant et le pack S line à l’extérieur. Enfin, la finition la plus haute arbore des jantes de 18’’, l’Audi Drive select, la caméra de recul et un volant sport avec méplat.

AUDI_A3_13_155307866.jpgAUDI_A3_14_295386229.jpg         

  


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :