Essai Kia Cerato 1.6l essence 130ch BVM : Elégance et dynamisme au menu


Connu pour être un modèle prépondérant dans la gamme Kia, la nouvelle Cerato arrive avec des ambitions revues à la hausse.

Il ne pouvait pas être autrement au regard des attributs de cette nouvelle génération. En effet, cette troisième Kia Cerato se prévaut de nombreux atouts à même de la propulser en haut de la hiérarchie de sa catégorie. Elle symbolise aussi la montée en gamme de la marque et son bond qualitatif réalisé avec brio ces dernières années. Sur le plan du style, cette berline à quatre portes a marqué une nette rupture avec sa devancière. Sa carrosserie sculptée et ses lignes étirées confèrent à ses volumes un équilibre parfait. De face, elle arbore des optiques effilées qui grignotent largement sur les ailes et le bouclier. Ces blocs optiques sont surmontés par des LED qui soulignent une certaine agressivité. La fameuse calandre à lame de rasoir est en nids d’abeille et s’orne d’un pourtour chromé. Le bouclier, massif et protecteur adopte de jolies niches d’antibrouillards et une discrète entrée d’air.

CERATO_01_569022857.jpgCERATO_03_285650477.jpg  

De profil, on remarquera la forte inclinaison du pare brise, doublé d’un pavillon descendant pour favoriser le dynamisme et diminuer la consommation de carburant. La partie arrière, toute aussi soignée que le reste de la carrosserie se pare de feux aussi étirés qu’imposants et un béquet intégré à l’ouverture du coffre. Le soin apporté à ce modèle est aussi visible à travers le cerclage chromé qui entoure les vitres latérales ainsi que la régularité des interstices qui séparent les différentes pièces de la caisse.

CERATO_07_729461060.jpgCERATO_08_815339836.jpg

A l’intérieur, on découvre un habitacle cossu, profitant d’une conception moderne où le moindre détail est scrupuleusement traité. Le poste de conduite fait honneur au conducteur. Il est légèrement orienté vers lui et s’avère très ergonomique. Les matériaux utilisés sont de bonne qualité et leur assemblage est sans faille. Côté accueil, la Cerato sait y faire puisqu’elle se montre capable de recevoir ses occupants dans un espace généreux pour cinq passagers, même si la place milieu arrière, comme sur toutes les voitures, se prédestine plutôt aux enfants. Autrement, à bord le voyage s’avère agréable à la faveur d’espaces aux genoux et aux épaules, largement suffisant. L’assise est confortable et les sièges avant se distinguent par des maintiens efficaces. Aussi, de nombreux rangements sont disséminés dans cet habitacle qui surprend par ses prestations dignes des meilleurs de la catégorie. A ce titre, au fur et à mesure des kilomètres, une nette conviction nous conforte dans notre sentiment d’être à bord d’un modèle de segment supérieur. Longue de 4560mm, soit + 30mm que sa devancière, la nouvelle Cerato affiche une largeur de 1780mm, en hausse de 5mm et un empattement de 2700mm, ce qui lui permet de gagner 50mm par rapport à la précédente génération. En revanche, elle perd 15mm en hauteur, favorisant ainsi son CX aérodynamique et la réduction de la consommation. Son coffre peut charger un volume de 482 litres, ce qui est largement pour contenir les bagages de toute la famille.

CERATO_06_807001727.jpg CERATO_09_376467381.jpg

Pour ce qui est de la gamme, la toute nouvelle Kia Cerato est disponible en deux niveaux de finitions, SX et SX Premium. L’entrée de gamme, SX, se montre riche en équipements en se parant d’une dotation complète avec des aides à la conduite comme l’ABS et le régulateur de vitesse, de l’allumage automatique des feux et du détecteur de pluie pour une fonctionnalité accrue et des airbags frontaux, des anti brouillards et du détecteur d’obstacles avant et arrière. La finition supérieure s’enrichit en termes d’aides à la conduite du contrôle de stabilité (ESC), du contrôle électronique de trajectoire (ESP), du contrôle de freinage en montée et descente (HAC), du système de gestion de stabilité du véhicule (VSM). Pour ce qui est du confort, cette finition affiche une liste très complète avec la climatisation automatique Bi Zone, un écran TFT LCD, des jantes en alliage de 17’’ le volant cuir multifonctions, la sellerie cuir, le toit ouvrant…

CERATO_10_778029278.jpgCERATO_11_805034906.jpg

Par ailleurs, Kia Motors Algérie propose cette nouveauté en une seule motorisation, le 1.6l essence de 130 ch à 6300 trs/mn avec un couple de 160 Nm à 4850 tours. Au choix du client, ce moteur s’associe avec une transmission manuelle et automatique de 6rapports. Lors de cet essai dynamique qui nous a menés d’Alger vers Oran et retour, c’est la version SX Premium équipée de la boîte de vitesse manuelle que nous avons testée. Sur autoroute, la mécanique quatre cylindres à 16 soupapes de 1591 cc se révèle agréable à l’usage. Sa sonorité discrète, sauf en cas de forte sollicitation de la pédale d’accélérateur, contribue à la sérénité du conducteur qui profite du confort de la voiture et de ses prestations dynamiques. En poussant un peu la voiture, la surprise vient de la consommation qui reste à des niveaux étonnamment bas alors que l’on s’attendait à voir la jauge descendre substantiellement. C’est dire que la Cerato réalise une performance appréciable en préservant la consommation sans pour autant pénaliser la performance. A ce sujet, en cycle mixte elle ne réclame que 7 litres aux 100Km. En quittant l’autoroute vers Arzew, cette Kia a su étaler ses attributs en termes de tenue de route à la faveur de son châssis efficace et assez ferme pour contenir des mouvements de caisse devenus imperceptibles. Dynamique à souhait, les irrégularités de l’asphalte sont absorbées sans souci grâce à ses trains roulants bien calibrés. Côté freinage, des disques ventilés à l’avant et pleins à l’arrière, répondent efficacement dès la moindre pression sur la pédale de frein. 

S’adressant à une clientèle constituée de bons pères de familles, dont le souci premier consiste à se déplacer dans de bonnes conditions de confort, sans concession sur la sécurité et la qualité, cette nouvelle Cerato dispose de nombreux arguments pour séduire. Outre son design alléchant, ses équipements de haute technologie, elle affiche un comportement routier appréciable. Ses nombreuses concurrentes ont du souci à se faire d’autant plus que son rapport qualité/prix est nettement avantageux, puisque Kia Motors Algérie la propose la finition SX au prix TTC de 1 815 000 Da. La finition SX avec transmission automatique est quant à elle cédée au prix TTC de 1 915 000 Da. La finition la plus haute, SX Premium est proposée au prix TTC de 2 085 000 Da alors que pour acquérir la SX Premium en boîte automatique, il faudra payer la somme de 2 185 000Da.  


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :