Essai MINI Paceman: Des lignes élégantes dans une stature imposante


Septième modèle de la gamme MINI, le Paceman est le premier Sport Activity Coupé. Il inaugure ainsi un nouveau segment de marché, en se présentant avec un caractère inédit.

D’un point de vu stylistique, le MINI Paceman accroche le regard dès son apparition. Sa carrosserie de conception innovante, allie avec brio les attributs d’un coupé à ceux d’une citadine. Son caractère est fondé sur la base des valeurs qui ont construit le succès de la marque britannique. Ces valeurs sont traduites aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, par sa stature puissante, ses proportions équilibrées et ses lignes tendues ainsi que par son habitacle cossu, doté de quatre vraies places et une présentation générale haut de gamme.

PACEMAN_01_920295085.jpgPACEMAN_02_888906364.jpg 

Ramassée et compacte, la carrosserie du Paceman se distingue par ses larges portières autorisant un accès aisé à l’intérieur. L’ouverture de son volet arrière est également très large, permettant un accès au coffre sans encombre. Mais ce qui flatte le plus la rétine, c’est indéniablement sa silhouette aux lignes tendues d’un vrai coupé, d’où émane une nette impression de puissance et de dynamisme. Le Paceman met en avant une carrosserie inédite en jouant des contrastes. Sa face avant, voulue proéminente et agressive se prévaut d’éléments massifs tels que le bouclier, les optiques et l’entrée d’air. Leurs styles participent à doter ce modèle d’une forte présence en affichant dans une homogénéité rare, une personnalité affirmée et une grande agressivité. De profil, on remarquera la protection qui entoure la base de cette carrosserie et souligne les passages de roues alors que le pavillon incliné, conforte et favorise les prestations dynamiques. Reprenant l’encombrement (4,12 m) et la face avant de la Countryman, la Paceman en abandonne les portes arrière, et effile son vitrage latéral, à la manière du Range Rover Evoque pour se transformer en coupé.

PACEMAN_07_622584645.jpgPACEMAN_09_222519454.jpg 

A l’arrière, son bouclier massif et protecteur adopte sur sa partie supérieure, des cataphotes aux extrémités alors que la double sortie d’échappement trahit son caractère de feu. Pour être cohérente avec la partie avant, les feux arrière sont aussi globuleux et volumineux.

PACEMAN_11_989655700.jpgPACEMAN_12_384986877.jpg 

A l’intérieur, on retrouve la même planche de bord que celle du Countryman. C’est dire qu’il faut un peu de temps pour s’habituer à l’ergonomie en raison d’une profusion de commandes pas toujours faciles à repérer. Sinon, la conception de la planche de bord reste digne des exigences du haut de gamme avec une finition impeccable et flatteuse. L’habitabilité s’avère généreuse à l’avant alors que deux passagers peuvent prendre place à l’arrière sur des sièges individuels. La garde au toit se montre suffisante et les espaces aux genoux et aux épaules, correctes. Son empattement de 2596 mm lui permet en effet, d’accueillir dans de bonnes conditions ses quatre occupants. Ces derniers peuvent aussi profiter de nombreux espaces de rangements et le MINI Paceman sait aussi se montrer polyvalent pour s’adapter aux besoins de son utilisateur. Les sièges arrière sont en effet, escamotables d’une simple manœuvre pour agrandir la capacité du coffre. En configuration normale, il peut contenir un volume de 330 dm3.

PACEMAN_14_954870724.jpgPACEMAN_15_874187162.jpg

Sous le capot, MINI Paceman est équipé d’une mécanique essence, 1.6l de 1598 cc. Elle développe une puissance de 122ch à 6000 trs/mn pour un couple de 160 Nm (avec overboost) à 4250 trs/mn. La transmission est assurée par deux boîtes de vitesse, l’une manuelle et l’autre automatique, de 6 rapports. Lors de cet essai effectué sur un parcours riche et varié, comprenant des lignes droites, des côtes et des pentes, des tronçons en lacets avec des virages prononcés et de l’autoroute, MINI Paceman a su étaler ses aptitudes dynamiques et sa capacité à conforter son conducteur dans de forts sentiments de plaisir et de sérénité. Doté de nombreux aides à la conduite, comme le système de freinage hydraulique à 2 circuits avec système antiblocage (ABS), le répartiteur électronique de la puissance de freinage (EBD) et contrôle du freinage en courbe (CBC), le contrôle dynamique de la stabilité (DSC) avec assistant au freinage, l’assistant au démarrage en côte, le contrôle de traction dynamique (DTC) et le frein à main agissant sur les roues arrière par voie mécanique, il répond du tac au tac à nos nombreuses sollicitations, particulièrement en virage où le plaisir de conduite est exalté. Dynamique et prompt à réagir, le Paceman se révèle d’une efficacité redoutable et avale les Km sans  souci.

Pour répondre aux divers besoins de ses clients, le MINI Paceman se décline en plusieurs versions. Le Paceman Cooper de 122 ch, le Cooper S de 184 ch ou le John Works Cooper de 218 ch. Deux propositions en diesel sont aussi au programme : le Cooper D de 122 ch ou le Cooper SD de 143 ch. Avec une telle offre, MINI ambitionne de ratisser large dans un segment de marché que la marque veut imposer après l'avoir initié. 

 

 


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :