Essai Peugeot 4008: L’alliance de la finesse et de la robustesse


Après la citadine polyvalente 208, c’est au tour du tout nouveau SUV de la marque au lion, 4008, de subir un test drive, bref mais intense, suffisant pour nous rendre compte des qualités de ce modèle aux ambitions avérées.

4008, c’est d’abord une forte personnalité avec un style affirmé. Ce SUV, sans faire dans le m’as-tu vu  outrancier, arbore une carrosserie aux lignes soignées. Ses proportions équilibrées ainsi que ses pneumatiques de dimensions généreuses, lui confèrent une expression dynamique assez rare dans la catégorie. Valorisant et moderne, le style de 4008 profite d’une certaine pureté qui lui procure une énergie positive, sans arrogance. Sur sa partie avant, les nouveaux codes stylistiques de la marque sont judicieusement déclinés, à l’image de la fameuse calandre flottante, le dessin félin des feux avec à l’avant, une ligne de feux diurnes à LED et à l’arrière trois griffes rouges sculptant.

Peugeot_4008_jpg_972710580.jpgPeugeot_4008_5_149912446.jpg

Son caractère de baroudeur, 4008 le met en avant par certains détails tels que le dessin vertical de sa calandre, ses protections de bas de caisse et des enjoliveurs de passage de roues largement échancrés. Dans un autre registre, les décors en chrome entourant la calandre et les entrées d’air latérales ainsi que le jonc posé sur le volet arrière, participent à rehausser la qualité de cette carrosserie. 4008 se veut statutaire et élégant tout en préservant la personnalité de la marque.

Peugeot_4008_11_836793083.jpgPeugeot_4008_13_291292188.jpg

Produit sur la base de la plate-forme de 4007 qui a été raccourcie, le SUV 4008 affiche des mensurations contenues, lui permettant de revendiquer un niveau d’habitabilité remarquable. Sa longueur de 4,34m, sa largeur de 1,80m et sa hauteur de 1,63m ainsi que son empattement de 2,67m le dotent d’un espace généreux et accueillant. Il revendique un volume de coffre de 416dm3 avec roue de secours. Si le client fait le choix d’un kit crevaison, la capacité de ce coffre passe à 442dm3. Toujours au chapitre de l’habitacle, nous noterons la présence de nombreux espaces de rangements très utiles sur ce type de véhicule à caractère loisirs. La console centrale intègre deux portes gobelets et un vide poche. La boite à gants, éclairée et réfrigérée avec la clim automatique, offre un volume assez large pour se débarrasser d’objets encombrants. Les panneaux de portes sont dotés de portes bouteilles de 1,5l, alors qu’à l’arrière, on trouve des poches aumônières au dos des sièges avant et des portes gobelets sous l’accoudoir central. Les places avant sont dotées de réglages électriques qui, combinés à ceux du volant, permettent d’obtenir la position de conduite la plus appropriée. Sur ce point du confort, il faut reconnaitre que ce SUV 4008 met la barre haute avec une atmosphère à bord cossu et chaleureuse. Les matériaux s’apprécient au regard et au touché, grâce à un niveau de qualité perçue et réelle appréciable. Aussi, l’ergonomie y est très soignée à la faveur d’une conception de la planche de bord qui ne souffre d’aucune approximation. Epurée, rigoureuse et cohérente, cette conception de la planche de bord rappelle par certains de ses aspects la qualité reconnue aux modèles haut de gamme germaniques.

Peugeot_4008_8_225401496.jpgPeugeot_4008_9_560501445.jpg Au chapitre des équipements et sur le double plan du confort et de la sécurité, ce SUV 4008 revendique une dotation impressionnante par sa richesse. Selon le niveau de finition, ce modèle sait être généreux en offrant un compromis remarquable entre les prestations de bien être à bord et celle liées à la sécurité des occupants. La version objet de cet essai dynamique réalisé dans la région de Cascais, proche de Lisbonne, arbore une dotation de premier plan avec la présence de barre de toit, du toit panoramique en verre équipé d’un rideau occultant électriquement, de palettes au volant, de la boite automatique séquentielle, de la climatisation régulée automatique quadri zone, de l’aide au stationnement avec caméra de recul, de l’accès et démarrage mains libres, de nombreux aides à la conduite tels que ABS, AFU, ESP, ASR et EBD, de l’allumage automatique des feux, du détecteur de pluie, des airbags frontaux, rideaux latéraux et genoux…Sans être exhaustif, on peut considérer que cette dotation équipements est largement suffisante pour répondre aux exigences les plus difficiles.

Sous le capot, Peugeot 4008 se propose dans un premier temps avec quatre motorisations, deux essences et deux diesels HDI. Il s’agit pour la partie essence, des 1.6l et 2.0l développant  respectivement 115 et 150ch de puissance. La première n’est proposée qu’en 2roues motrices avec boite manuelle de 5rapports, alors que la seconde s’enrichie d’une boite de vitesse CVT de 6rapports et de la transmission intégrale permanente. L’offre diesel HDI s’articule autour des 1.6l HDI FAP de 115ch et 1.8l HDI FAP de 150ch en deux et quatre roues motrices. Ces deux motorisations sont associées au système Start and Stop qui permet une économie d’énergie conséquente, estimée à environ 15%. Elles sont toutes les deux couplées à une boite de vitesse automatique séquentielle de 6rapports avec palettes au volant. Lors de ce bref essai réalisé sur une boucle d’environ quarante Km avec un parcours hors-piste aménagé pour la circonstance par les organisateurs de cette opération, nous avons choisi la motorisation 1.8l HDI FAP de 150ch, soit la version de 4008 qui couronne la gamme de ce nouveau modèle. Sa puissance est déployée à 4000trs/mn et se prévaut d’un couple de 300Nm dès les 200trs/mn.

Peugeot_4008_7_234197920.jpgPeugeot_4008_12_794095305.jpg

D’un comportement routier rassurant, car profitant d’un châssis ferme et solidaire avec la structure de la caisse, ce SUV 4008 y ajoute toute l’expertise de Mitsubishi dans le domaine du tout terrain. En effet, Peugeot 4008 a été développé conjointement avec la marque aux trois diamants, ce qui lui confère déjà une légitimité en tant que franchisseur.  Sinon, pour le reste Peugeot est connu pour le niveau de qualité élevé de la tenue de route de ses modèles et ce SUV 4008 ne déroge pas à la règle. Il fait avec brio, une brillante synthèse entre les impératifs de confort de roulage et ceux liés à la performance. La transmission de la force motrice aux quatre roues est gérée par une molette située à la base de la console centrale. Elle permet de répartir le couple en fonction de l’état du terrain (boueux, sablonneux ou rocailleux). Cette commande se révèle facile d’utilisation et contribue largement à la sérénité du conducteur, particulièrement ceux qui ne maitrisent pas les subtilités de la conduite en hors piste.


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :