Toyota Fortuner, Le baroudeur s’embourgeoise


La 7ème génération du SUV Toyota Fortuner a été dévoilée à un parterre de journalistes sur son terrain naturel, le Off Road, avec brio par le pilot, Kheireddine Serrir.

Ce dernier fort d’une longue expérience dans l’univers automobile en général et du rallye en particulier, a permis aux représentants des médias de découvrir  les potentialité de ce modèle.Toyota_Fortuner_2_421869730.jpg

Par rapport à sa devancière, cette nouvelle génération du Fortuner a connu une nette amélioration en termes de présentation générale. Ces améliorations concernent la face avant qui a vu sa calandre s’agrandir tout comme son entrée d’air qui s’est élargie. La calandre se dote d’un large jonc chromé que surmonte le fameux logo de la marque. Les feux ont aussi évolués pour devenir plus étirés et plus raffinés. Sur le capot moteur, la prise d’air s’agrandi pour conforter l’impression de dynamisme de cette face avant.

De profil, les lignes de carrosserie sont plus marquées à l’image de ses passages de roues et de nouveaux détails apparaissent  comme les répétiteurs de clignotants sur les rétroviseurs, de nouvelles jantes mieux dessinées et un nouveau marche pied valorisant.

La partie arrière a elle aussi seToyota_Fortuner_5_419436468.jpgnsiblement évoluée  en arborant de nouveaux feux, un jonc chromé portant le monogramme Fortuner et un bouclier redessiné d’un aspect plus moderne.

Cette évolution stylistique, même si elle ne bouleverse pas ce modèle de fond en comble, lui permet quand même de revendiquer une certaine capacité de séduction. A ce titre, ce bond qualitatif s’étend à l’habitacle où l’on découvre des décors chromés et d’autres en bois sur la planche de bord. Les tachymètres deviennent plus visibles et la console centrale plus ergonomique.

Toujours dans le même ordre d’idées, cette évolution du Fortuner s’est accompagnée par une montée en gamme en termes d’équipements. Nous citerons sans être exhaustif les phares bi-xénon accompagnés par les lave-phares escamotables, la calandre totalement chromée, le becquet arrière avec feux de stop intégrés.

A l’intérieur, le volant est désormais multifonctions et gainé de cuir tout comme la sellerie des sept sièges. Toyota_Fortuner_4_973889801.jpg

Construit sur la base du pick up Hilux dès 1983, ce Fortuner semble vouloir abandonner son caractère de véhicule exclusivement utilitaire pour lorgner vers de nouveaux horizons et ainsi intégrer de brillante manière le segment des SUV, très en vogue depuis quelques temps. C’est principalement pour cette raison que Toyota Corporation a choisi de faire évoluer ce modèle qui se prédestine à connaitre une carrière à l’international.

Equipé d’un 3.0L D-4D de 163ch à 3400Trs/min pour un couple maximum de 343Nm dès les 1400Trs/min. doté d’un circuit d’alimentation  à rampe commune, il est associé à une boite de vitesse manuelle de cinq rapports. Son châssis est équipé à l’avant de suspensions à double triangle et à l’arrière à quatre bras de réaction. Le freinage quant à lui est assuré par de généreux disques ventilés à l’avant et des tambours à l’arrière.

Lors de cette virée entant que passager, en compagnie de Serrir, ce dernier l’a poussé presque dans ses derniers retranchement afin de nous permettre de nous rendre compte à quel point ce modèle ne craint pas les difficultés.  Il est vrai quel la maitrise technique en conduite sportive de Kheieddine Serrir nous a bluffé. En effet, sur un sentier à peine de 2m de large, il a déboulé en descente avec des virages en aiguille à plus de 130Km/h dans une parfaire maitrise du véhicule. « L’essentiel  et les fondamentaux pour un bon conducteur est de toujours anticiper sur sa conduite, les virages doivent être préparés et amorcés bien avant d’y arriver. C’est ce qui permet d’avoir une bonne sortie de virage car son entrée est toujours le moment le plus critique dans une éventuelle perte de contrôle du véhicule » nous a expliqué Kheireddine Serrir. Toyota_Fortuner_6_328968698.jpg

En franchissement, ce Toyota Fortuner se révèle digne de confiance grâce à son couple généreux et son châssis assez ferme qui lui permet de s’en sortir sans grande peine. La répartition 50/50 de la puissance aux partie avant et arrière contribue grandement à le doter d’un équilibre que beaucoup de ses concurrents ne peuvent revendiquer. Aussi et appartenant à la gamme du constructeur Toyota, connu pour être un des leaders mondiaux du tout terrain, ce Fortuner tout en préservant ses qualités d’authentique baroudeur, s’est largement embourgeoisé pour devenir presque cossu et chaleureux. Toyota Algérie propose le Fortuner au prix, toutes taxes comprises (TTC), de 4400000Da.        


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :