Ford C-Max 1.6L essence 125ch: Dynamisme et confort à l’honneur


La marque à l’ovale bleue, Ford, affirme sa présence dans le segment des monospaces de brillante manière.

Le C-Max construit sur la base de Focus hérite d’un comportement routier de premier ordre. Lors de cet essai effectué pendant plusieurs jours, ce monospace nous a séduit par sa faculté à se révéler polyvalent en faisant prévue d’un dynamisme avéré sur la route, d’un niveau de confort appréciable et d’un style très plaisant. Sur ce dernier point, le Ford C-Max arbore une carrosserie taillée dans la masse qui a été voulu muscle avec des surfaces de carrosseriFord_C_MAX_2011_1600x1200_wallpaper_15_406191208.jpge travaillées à l’image de sa partie avant qui affiche un capot moteur nervure, un immense bouclier orné d’une entrée d’air proéminente et un design des optiques aussi anguleux qu’étiré. Le logo est judicieusement pose sur la petite calandre ornée d’une baguette chrome. Les antibrouillards de leurs côtés profitent de niches joliment dessinées. C’est en fait, le fameux concept de design cher à Ford appelé Kinetic Design qui est mis en œuvre.
De profil nous remarquerons la ligne de caisse bien soulignée, les passages de roues marqués et la ligne de pavillon fuyante, rabaissée vers l’arrière, conférant à ce modèle un dynamisme rare dans la catégorie. Il est en effet connu que le segment des monospaces compacts souffre de cette image de véhicules trop sages. Le C-Max apporte à sa manière un bon compromis entre les impératifs d’habitabilité propres à ce type de véhicule et un certain dynamisme qui se rapproche de celui des compacts.
A l’arrière, le style est tout aussi valorisant avec des surfaces travaillées de telle sorte à conforter le caractère robuste du véhicule.
Etant un monospace, la vocation première de C-Max est de servir l’ensemble de ses occupants de la même manière. A ce titre, il propose trois places assises individuelles et le siège du milieu s’allonge complètement pour dégager un espace supplémentaire aux deux places qui l’entourent. Sur ce plan de la modularité, ce modèle fait très fort en étant doté de sièges escamotables, rabattables, détachables et le tout avec une grande facilité de maniement. Aussi, la plateforme n’est pas le seul élément commun entre Focus et C-Max puisque ce dernier, tout en étant légèrement surélevé, adopte une planche de bord à la conception largement cohérente avec le design extérieur du véhicule.
C-Max adopte un Volant à quatre branches multifonctions, agréable au touché et réglable en hauteur et en profondeur.Ford_C_MAX_2011_1600x1200_wallpaper_1c_476601564.jpg

 Ses tachymètres  confortent le style dynamique général de la voiture et permettent une lisibilité très facile. La planche de bord, elle aussi magnifiquement dessinée, se dote de matériaux de bonnes factures alors que sa console central souligne le caractère technologique de la voiture. Par ailleurs, des décors en chrome poses sur le frein à main, le levier de vitesse, le tableau de bord et le Volant  apportent une touché valorisante.
Le conducteur et les passagers profitent d’un bon confort d’assise et de sièges au maintien rigoureux.
Par ailleurs, de nombreux espaces de rangement ont été prévus pour permettre à tout un chacun quel que soit la place occupée de se débarrasser d’éventuels objets encombrants (bouteille, téléphone…)
Conscient de la modestie de la catégorie des monospaces sur notre marché, Elsecom Motors, le distributeur de Ford, propose le C-Max en un seul niveau de finition; le Titanium.  Cette finition est dotée, au chapitre de la sécurité, des airbags frontaux, latéraux et rideaux, l’allumage automatique des feux de détresse en cas de freinage d’urgence, de l’ABS associé à l’EBD, de l’ESP avec l’AFU en plus de l’assistance en démarrage en cote. Au chapitre du confort, cette finition dispose des vitres électriques à l’avant et à l’arrière, d’un ordinateur de bord multifonctions, du double verrouillage centralisé, du Start & Stop Ford Power, du détecteur de pluie, de l’allumage automatique des feux, du système d’extinction différé des feux, l’air conditionné automatique bizone, la radio CD MP3 avec USB et Bluetooth, le détecteur d’obstacles à l’arrière, des jantes en alliage de 16pouces et la direction assistée électrique.
Cette dotation équipements semble bien composée  pour répondre aux besoins de bons pères de famille soucieux du confort et de la sécurité de leurs proches.
Sous le capot, C-Max est animé par un moteur essence 1.6L 16 soupapes à injection électronique multipoint d’une puissance de 125ch à 6000Trs/min avec un couple maximum de 159Nm à 4000Trs/min
Ce moteur est associé à une boite de vitesse manuelle de cinq rapports bien étagée et très agréable à manipuler
Ce groupe motopropulseur réalise des performances appréciables avec une vitesse de pointe de 188Km/h et une consommation contenue estimée à 8.7litres en cycle urbain, de 5.3litres en extra urbain et de 6.6litres en cycle mixte.
Le C-Max a su lors de cet essai dynamique faire étalage de ses capacités dynamiques particulièrement en conduit sportive où il tire profit de son châssis efficace dote à l’avant de train McPherson avec ressorts hélicoïdaux et à l’arrière, de multi bras, contrôle blade, et des barres antiroulis.
C-Max reste stable en toutes circonstances et s’affirme d’ores et déjà comme une des valeurs sûres de son segment.  L’absence d’une mécanique diesel peut s’avérer être le seul obstacle qui l’empêcherait de ratisser large.  Ford C-Max est proposé au prix de 2185000DA.


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :