Entretien Mohamed Lamine Kadri, Directeur général Kadiri Lubrifiants: " Liqui Moly, est déjà bien appréciée par les Algériens"


06-07-2017

Arrivée sur le marché algérien il y a à peine quatre ans, Liqui Moly la marque allemande des lubrifiants ne cesse de progresser. Nous nous sommes rapprocher de Mohamed Lamine Kadri, directeur général de Kadiri lubrifiants pour connaitre la trajectoire de cette marque.

 

 

 

 

 Depuis combien de temps représentez-vous Liqui Moly ?

Nous sommes les représentants de la marque allemande Liqui Moly depuis quatre ans maintenant, mais je voudrais préciser que nous sommes dans l’univers des lubrifiants depuis douze ans. Je pense que c’est notre parcours dans ce domaine qui nous a permis d’enrichir notre activité avec l’arrivée de Liqui Moly.

Le marché des lubrifiants est devenu très concurrentiel, quel est votre sentiment ?

Effectivement, on assiste depuis plusieurs années à un intéressement croissant des professionnels des lubrifiants au marché algérien. Comme vous le savez, l’importation des lubrifiants est une activité réglementée et les acteurs dans ce domaine sont connus à l’image de Naftal, le leader du marché, Total, Castrol et d’autres. Les principaux acteurs sont donc connus et nous faisons en sorte à nous positionner pour gagner la confiance des consommateurs. Concrètement, nous axons nos efforts sur le marché des huiles synthétiques qui connait un volume global d’importation de 40 000 tonnes par an, alors que le marché global des lubrifiants avoisine les 180 000 tonnes. Pour nous, le segment des lubrifiants synthétiques, revêt une importance particulière et notre part de marché est en constante croissance.

LIQUI_MOLY_01_298320425.jpg 

Qu’en est-il de la problématique du respect de l’environnement, avez-vous initié des actions particulières ?    

Tout d’abord, laissez-moi-vous rappeler que l’activité de l’importation et de la commercialisation des lubrifiants est une activité réglementée. Cela veut dire que nous sommes soumis à une taxe que nous payons à chaque importation, qui s’élève à douze dinars par litre importé. Cette taxe de l’environnement a été instaurée il y a un peu plus de dix ans avec l’objectif de susciter la création de sociétés qui activeraient dans la récupération. Dans cette activité, Naftal est également le leader malgré l’existence de plusieurs entreprises privées. Il faut savoir que la récupération est un métier très difficile qui nécessite de grands moyens que seules les entreprises spécialisées peuvent exercer.

Mais alors, pour quelle raison le marché algérien va venir acheter les produits Liqui Moly ?  

Comme je l’ai évoqué tout à l’heure, nous axons nos effort sur le développement de la gamme des lubrifiants synthétiques car ces produits offrent de nombreux avantages. Le premier est l’espacement considérable des vidanges qui s’étale de 25 à 50 000 Km selon le produit. Ce qui veut dire que le consommateur réalise des économies importantes puisqu’il réduit la fréquence des vidanges de son véhicule tout en garantissant la bonne marche du moteur et des organes mécaniques. La réduction de la fréquence des vidanges est une véritable contribution à la préservation de notre environnement. Au quotidien, l’usage de nos produits favorise la  préservation de la durée de vie des mécaniques, la rendant plus longue tout en garantissant un niveau de performance toujours au niveau.

Comment est constitué votre circuit de distribution ?

Vous savez, dès le début de notre activité avec Liqui Moly, nous avons délibérément fait le choix de travailler en partenariat avec les professionnels présent sur le territoire national. Ces professionnels qui connaissent très bien nos produits sont les concessionnaires automobiles, les garagistes comme Speedy et Midas, et des garagistes connus dans leurs régions pour leur sérieux et leur professionnalisme. Ces partenaires ont vite adhérer à notre démarche et ont accepté de distribuer sur leurs sites la gamme Liqui Moly. Aussi et c’est très important, les techniciens qui travaillent dans les ateliers de nos partenaires profitent de nombreux cycle de formations et de séminaires que nous animons afin qu’il puisse expliquer à leurs clients les attributs de nos produits et leurs avantages. Enfin, j’ajouterais que la distribution de lubrifiants n’est pas notre seul segment de marché, puisque nous constatons depuis quelques temps l’intérêt croissant du marché pour les additifs et  les produits d’atelier. Ces deux produits sont des produits complexes en raison du contenu technologique embarqué sur les véhicules. Il faut donc un savoir-faire et une connaissance approfondie de ces gammes, c’est ce que nous transmettons à l’ensemble des collaborateurs de nos représentants présents sur le terrain.