3 Questions à Elizabeth Wetzel, responsable du design intérieur, Opel: "L'émotion en plus de la qualité".


Rencontrée lors de la première journée presse de la 83ème édition du salon de Genève, Mme Elizabeth Wetzel, designer chez la marque au Blitz, a bien voulu répondre à nos questions.

Quelles sont les contraintes pricipales auquelles vous êtes confrontée dans votre métier?
Comme vous vous en douter, le designer fait face à plusieurs contraintes. je me contenterais de citer celles liées à l'industrialisation, les coûts et l'écologie. Pour ce qui est de la première, il s'agit bien entendu d'essayer d'imaginer et de concevoir la forme la plus appropriée, de préference plaisante au plus grand nombre, mais aussi, réalisable sans difficulté particulière dans le processus d'ingénierie et d'industrialisation. En ce qui concerne le second point, je dirais qu'il faut avoir à l'esprit, à chaque étape de notre travail, la contrainte du coût, afin de ne pas pénaliser au final, le produit fini. Enfin, la contrainte écologique me parait évidente, il s'agit pour nous designers de trouver les solutions les plus efficaces en travaillant avec des matériaux recyclables où encore mieux, propres. Nous sommes d'ailleurs toujours à la recherche de matériaux plus efficaces en termes de durabilité, mais qui se doivent de répondre positivement aux exigences écologiques. Il existe bien évidemment d'autres contraintes, mais nous utilisons la technologie pour trouver les solutions qu'il faut pour les lever.
Entretien_01_388723577.jpg
Vous êtes designer d'intérieur chez Opel, Comment faites-vous pour imaginer des habitacles pour des modèles différents tout en préservant des valeurs partagées par ces mêmes modèles?
Ce qu'il faut avoir à l'esprit, c'est qu'il s'agit de concevoir des habitacles pour des modèles de la marque Opel. A partir du moment où les valeurs de la marque sont connues, il s'agit pour nous designers, de les décliner selon le segment du modèle et la clientèle à laquelle il s'adresse. Ce qui doit être préservé et doit être commun à tous les modèles de la marque, ce sont justement les symboles qui reflètent ces valeurs. Chez Opel, nous voulons que nos voitures reflètent un niveau de qualité élevé, qu'elles soient chaleureuses et agréables à vivre. Que ce soit un coupé cabriolet comme Cascada ou une citadine comme Adam, le possesseur d'une Opel doit pouvoir profiter des même valeurs et des mêmes attributs.
Entretien_03_358331246.jpg 
Quand vous dessiner par exemple une planche de bord ou un siège, votre priorité consiste-t-elle à proposer, par exemple, davantage de confort, d'érgonomie ou de durabilité? Ou bien s'agit-il de faire un consensus entre ces paramètres?
Vous êtes en train de me parler de choses rationnelles et vous avez raison de le faire, car vous vous mettez à la place du consommateur. Mais pour répondre clairement à votre question, je dirais que mon but premier en tant que designer, c'est de réaliser quelques chose qui plaise tout de suite. Mon raisonnement reste orienté vers la sensibilité des clients. L'irrationnel est un paramètre important qui peut influer sur la décision d'achat. A partir de ce constat, je considére qu'avant tout chose, il faut que le travail effectué débouche sur une adhésion des clients qui l'expriment par un sourire, un geste ou une exclamation. Ces derniers ont bien sûr le droit de revendiquer de la qualité, c'est justement ce que nous voulons leur donner mais avec en plus, de l'émotion.
Entretien_04_991986182.jpg 

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :