Lotfi Admane, Directeur Général Sodi Automotive: “Le SAV, notre plus lourd investissement”


Fiat revient par la grande porte avec Sodi Automotive. Ce concessionnaire profite de sa reprise de la marque italienne pour proposer pour la première fois en Algérie les labels, Alfa Romeo et Lancia. Lotfi Admane, Directeur Général de cette entreprise du groupe Cevital, a bien voulu nous en parler.

Le mensuel de l'Automobile: 
Vous êtes à la tête de Sodi Automotive qui a la lourde tâche de représenter les quatre marques du groupe italien Fiat : Fiat, Fiat Utilitaire, Alfa Romeo et Lancia. Pouvez-vous nous dire le positionnement qu’aura chacun de ces labels sur notre marché?
Lotfi Admane: 
Je vais entamer ma réponse par Fiat qui est la marque la plus connue en Algérie. Fiat est une marque généraliste qui se caractérise par une offre riche et diversifiée avec un rapport qualité/prix appréciable. En principe, nous serons présents sur tous les segments de marché avec une gamme de produit distinctive par sa sobriété et sa fiabilité. Concernant Fiat Utilitaire et comme son nom l’indique, nous comptons nous développer grâce à une gamme de véhicules utilitaires que nous pensons adaptée aux besoins de notre marché. J’ajouterai que sans vouloir ressasser sur le passé, Fiat va repartir du bon pied et nous ambitionnons de lui redonner sa véritable place sur notre marché. Nous sommes conscients que c’est une marque qui dispose en Algérie d’un capital sympathie important et nous comptons bien l’exploiter en mettant en avant, les véritables attributs de cette gamme en les accompagnants par des prestations de service dignes de ce nom.  
Concernant Lancia et Alfa Romeo, leurs arrivées sur notre marché est en soi une grande première. Alfa Romeo et Lancia auront chacune un rôle important même si la clientèle cible de ces deux marques représente une niche de marché.  Alfa Romeo sera positionnée comme notre label sportif mettant en avant ses caractéristiques dynamiques et son design séducteur. De son côté, Lancia se positionne comme un label haut de gamme avec un niveau de raffinement et de qualité supérieur. 
Pour finir sur cette question du positionnement, je voudrai préciser que tout au long de cette année 2012, première année de lancement de ces deux marques, nous prévoyons plusieurs évènements afin d’expliquer et de promouvoir les valeurs de chaque marque ainsi que le contenu technologique et les capacités dynamiques des modèles des deux gammes. 

Justement, en parlant des modèles des deux gammes Alfa Romeo et Lancia, pouvez-vous nous dire comment seront-elles constituées ?
Tenant compte du fait que nous considérons que la taille du segment de marché de ces deux marques est assez réduit, pour l’instant et concernant Alfa Romeo, nous nous contenterons de proposer les modèles Mito et Giulietta avec des motorisations essence et diesel. Lancia sera représentée par la Delta et Ypsilon. Concernant les Mito et Giulietta, nous les proposerons dans différentes finitions avec notamment le pack sport pour être en cohérence avec les valeurs de dynamisme et de sportivité de la marque. 
Chez Lancia, nous auront des offres à même de répondre à la clientèle la plus exigeante en termes de raffinement et de luxure. 
Coté mécanique, ces deux gammes partageront de nombreux moteur en essence et en diesel. En entrée de gamme, nous proposerons le 1.4L essence de 70ch qui permettra de tirer un tant soit peu, le prix vers le bas. En termes d’équipements, il va sans dire que les modèles de ces deux marques sont dotés des dernières innovations technologiques. Aussi et comme chez Alfa il existe le pack sport que j’ai évoqué, sur Lancia nous comptons proposer sur Ypsilon le pack Lady qui va combler de bonheur la clientèle féminine alors que sur Delta nous mettrons en œuvre le pack Platinum qui symbolise la luxure selon Lancia. Par ailleurs, je dois dire que l’avantage que nous allons proposé à notre clientèle consiste à lui permettre de configurer sa voiture selon ses goûts et ses désirs. Il existe une infinie de possibilité de choix entre les moteurs, les couleurs, les matériaux et les équipements qui vont faire en sorte que chaque voiture, Alfa ou Lancia, qui sera livrée, sera différente. 

Doit-on comprendre par là que votre offre se contentera des Mito et Giulietta pour Alfa Romeo et Ypsilon et Delta pour Lancia ?
Ou, je pense qu’il  est préférable de ne pas élargir considérablement notre offre. Je pense que le segment haut de gamme n’est pas assez développé pour le moment, mais nous arrivons avec l’ambition de faire correctement notre travail afin d’apporter notre contribution au développement de cette catégorie. Nous restons mesurés mais déterminé à garantir la réussite des marques  Alfa Romeo et Lancia. Aussi, je ne veux pas que l’on brule les étapes, nous allons avancer par étape et ma foi si le marché manifeste une quelconque demande par rapport à un modèle donné, on pourra toujours y répondre. 
Avec quelles motorisations comptez-vous proposer votre offre ?
A partir du moment où nous évoluons dans un marché de niche, il est impératif, comme je l’ai évoqué de proposer la liberté à nos clients de composer leur voiture selon leurs propres convictions. Concernant les moteurs, nous disposerons d’une offre large et adaptée. En diesel, nous tablons sur la motorisation 2.0l qui se décline en plusieurs niveaux de puissance, 120, 140 et 170ch. A priori, et selon les observations que nou
s faisons, un modèle comme Giulietta par exemple devrait connaitre une demande conséquente en 2.0l 140ch. Pour ce qui est des motorisations essence, l’offre est aussi large sinon plus riche. Nous aurons le 1.4l de 120ch, le 1.6 de 140ch et le 1.8 de 235ch. Pour la Mito nous avons la possibilité de la proposer en 105ch tout en sachant que nous pouvons l’équiper d’un petit moteur de 70ch que nous pensons adapté à la Lancia Ypsilon. Ce moteur nous permettra aussi de tirer les tarifications vers le bas. En fait, nous avons de nombreuses possibilités en diesel et en essence avec l’avantage pour les deux labels de partager ces différentes motorisations, ce qui aura un impact positif considérable sur la partie après vente sachant que nos techniciens auront à faire à la même technologie que ce soit avec Alfa Romeo ou avec Lancia.
  
Lotfi_Admane__DG_SaudiAutomotive_982774351.jpg
Justement, que pouvez-vous nous dire concernant cet aspect de l’après vente ? 
Nous sommes conscients que les clients sont de plus en plus exigeants. Partant de là, Nous avons décidé de consentir l’investissement le plus important à cette partie après vente. Nous avons installé dans notre atelier 20 postes de travail occupés par des techniciens formés. Nous avons la possibilité d’agrandir cet atelier car l’espace ne manque pas. Les programmes de formations dont bénéficient nos collaborateurs sont étalés tout le long de l’année afin de répondre de la meilleure des façons aux attentes de nos clients. Nous avons prévu un magasin de pièces de rechange d’origine capable de répondre aux besoins de fonctionnement de l’atelier mais aussi de répondre à celui de nos futurs agents. Nous ambitionnons d’être à la hauteur particulièrement sur cet aspect qui concerne le SAV qui reste à mes yeux l’aspect le plus important pour un concessionnaire.
Comptez-vous développer un réseau de distribution ? 
L’opération de sélection d’agents distributeurs qui représenteront les quatre marques du groupe Fiat à travers le territoire national a déjà été entamée. Nous avons bien avancé sur ce dossier puisque nous prévoyons l’ouverture de huit points de représentations d’ici la fin de cette année 2012. Ils concerneront les wilayas les plus importantes du pays. Tous ces agents seront aux normes des exigences de la législation tout autant que celle des valeurs des marques représentées. Aussi 
Quel est l’objectif volume que vus avez défini ?
Sincèrement je ne crois pas que le volume des ventes puisse être notre préoccupation actuelle. Nous posons les bases de notre future réussite en mettant en place les fondamentaux et une organisation qui vont nous permettre de nous déployer efficacement. Néanmoins, l’objectif volume a été déterminé en concertation avec mon conseil d’administration. Pour cette première année, cet objectif devrait tourner autour des 6000unités et concerne évidement toutes nos marques, c'est-à-dire Fiat, Fiat Utilitaires, Alfa Romeo et Lancia. Dans le détail, le gros de ce volume sera évidement dévolu à Fiat, alors que celui d’Alfa Romeo et Lancia avoisinera  les 300unités.
Nous sommes à la veille du Salon, comment sera votre première participation ?
CeSalon sera effectivement une grande première pour nous. Nous tâcherons de bien en profiter pour mettre en orbite nos marques qui seront exposées dans un univers correspondant à leurs valeurs. Nous allons mettre en œuvre le concept «  Fiat Café », qui consiste en la mise en place d’un lieu conviviale et chaleureux qui permettra de drainer des visiteurs et des clients potentiels. A mon sens, et au-delà de la présentation de nos différentes marques avec leurs nombreuses nouveautés, l’important est de donner l’image la plus cohérente avec nos valeurs, aux visiteurs de notre stand qui j’en suis sûr seront nombreux à venir nous voir. 

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :