Noureddine Hassaim, Directeur Général Toyota Algérie: “2012 sera l’année de la gamme VP”


Après avoir consolider sa position dominante dans le segment de l’utilitaire, Toyota Algérie prépare une offensive sur le segment des VP qui sera initié par le monospace Avanza dès la fin de ce premier trimestre 2012. C’est de celà que nous parle Noureddine Hassaim, le DG de Toyota Algérie.

Votre groupe Toyota Algérie domine bien le segment des utilitaires, néanmoins ses résultats dans le VP restent en deçà de ses potentialités. Quelles sont les mesures auxquelles vous pensez pour remédier à cette situation ?
Si l’on se contente de regarder la situation au jour d’aujourd’hui, on peut considérer effectivement que nos résultats commerciaux dans le segment des véhicules particuliers sont modestes par rapport à ceux de la catégorie des utilitaires. Mais on ne peut pas se contenter d’une telle analyse étriquée et qui ne vaut qu’à l’instant T. Cette vision fait fi de nombreux paramètres que les observateurs extérieurs ne sont pas sensés savoir puisque notre stratégie est définie en interne et nous ne l’expliquons pas forcément. Vous m’en donner justement l’occasion pour vous dire que notre vision pour l’avenir demeure ambitieuse particulièrement pour la gamme VP qui va connaitre dés cette année 2012 un fort développement et une diversification jamais observée chez Toyota Algérie. Jusqu’à maintenant, nous nous sommes efforcés de mettre l’accent sur l’utilitaire pour asseoir, au niveau des produits, l’image de marque de Toyota qui est traduite par des valeurs telles que la fiabilité, la robustesse et la durabilité. Aujourd’hui, nous considérons que de ce point de vue, notre objectif est atteint et il est temps pour nous de passer à une nouvelle phase qui verra la gamme des VP l’objet d’une plus grande attention. A ce titre, permettez-moi d’annoncer que nous avons de nombreux projets. Nous préparons d’ors et déjà l’arrivée du nouveau monospace Avanza pour nous positionner sur le segment du véhicule familial et ce modèle va initier notre stratégie de repositionnement dans le VP. Sa production va débuter en janvier, ce sera donc une de nos grandes nouveautés pour cette année 2012. Avanza profitera d’un design moderne et bénéficiera d’un rapport qualité prix avantageux. Un peu plus tard, nous présenterons la nouvelle génération de Verso. Parallèlement, nous travaillons sur l’introduction de la citadine Aygo qui viendra soutenir la nouvelle Yaris que nous venons de lancer et qui nous donne déjà satisfaction. Tout cela ne se fera bien sûr pas en quelques jours, néanmoins nous voulons repositionner notre gamme VP avec des produits adaptés aux besoins du marché. Nous avons entamé depuis quelques temps déjà les négociations avec notre partenaire pour qu’il nous donne son accord pour la commercialisation de la Prius. Comme vous le savez, ce modèle est la première voiture hybrid au monde. Il nous permettra sur notre marché de consolider notre image en termes qualitatifs et technologiques. Mais le plus important encore, ce sera l’arrivée de la gamme du projet IFC qui sera produite en Thaïlande et en Afrique du Sud. Cette gamme se distinguera, en plus de ses caractéristiques techniques évoluées, par un rapport qualité/prix avantageux. Elle sera constituée par des modèles qui évolueront dans les segments A et B et ce dernier profitera de deux carrosseries 4 et 5 portes. Comme je vous l’ai dit, pour l’instant c’est un projet qui a pour nom IFC, ce qui veut dire que l’arrivée de cette gamme sur notre marché ne sera effective qu’en cours de l’année 2014. Comme vous le voyez, nous voulons concrètement développer et renforcer notre présence dans les différentes catégories des véhicules particuliers, mais nous sommes aussi conscients que cela ne se fera pas en un clin d’œil, nous y travaillons d’arrache pied avec des ambitions volumes pour certains modèles et d’autres plutôt orientées vers l’image et la technologie, tout cela avec la ferme intention de ne pas lâcher prise dans l’utilitaire en restant leader.
Dans le segment des tous terrains, la réputation de Toyota est aussi flatteuse. Qu’en est-il de l’évolution du Fortuner que vous avez lancé lors du dernier Salon d’Alger ?
Dans le groupe Toyota d’une façon générale et chez nous Toyota Algérie en particulier, le segment des 4X4 a une valeur particulière. Les modèles Toyota de chaque génération, ont apporté une forte contribution qui a permis à la marque de devenir leader mondial. Pour nous, il s’agit là d’une catégorie à part. Avec le Land Cruiser, le Prado, le Rav4 et maintenant le Fortuner, nous sommes convaincus que nous proposons ce qui se fait de mieux dans le segment. Mais nous ne sommes pas seuls, la concurrence est là et est très active, particulièrement la sud coréenne qui propose des SUV de ville très prisés par le marché. Cela m’emmène à dire que je constate que le marché tends davantage vers ces produits à l’usage plus familial avec des prix très concurrentiels. Dans notre gamme, nos modèles Land Cruiser, Prado et maintenant Fortuner e se prédestinent pas à de tels usages où restent bien plus chers. Mais pour répondre avec précision à votre question, le Fortuner est comme vous le savez construit sur une base de Hilux. Il se prédestine à un usage extrême, comme dans le sud par exemple, il cible une clientèle plutôt d’entreprises. C’est cette caractéristique de véhicule « professionnel » qui le pénalise au regard de la tendance actuelle du marché qui tends de plus en plus vers les modèles de villes.

Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :