Omar Rebrab, DG Hyundai Motor Algérie: “Plus ambitieux que jamais”


Le groupe Cevital se prépare, dés 2012, à entamer une nouvelle ère, particulièrement dans la filière automobile où il va devenir un distributeur multimarques avec les arrivées dans son escarcelle de Fiat, Alpha Romeo, Lancia ainsi que la marque chinoise d’utilitaires légers Shineray. A cet effet, nous nous sommes rapprochés de Omar Rebrab, directeur général de Hyundai pour nous en parler. Ecoutons-le.

Le mensuel de l'Automobile: La première question que j’ai envie de vous poser est relative à vos volumes de ventes qui étaient modestes lors du premier semestre 2011 puis subitement, sont devenus importants au cours du second, ce qui vous a permis de prendre la première place lors des mois d’Aout, Septembre et Octobre. Quelle en est l’explication ?
M.Omar Rebrab:
L’explication de cet état de fait est très simple. Il faut revenir à l’année 2010, au moment où nous avons transmis notre business plan à notre fournisseur et que nous avons estimé en un volume de 57000unités, 50000 pour les VP et 7000 pour les utilitaires. Ce plan nous a été tout simplement refusé en raison de la forte demande pour la marque Hyundai sur de nombreux marchés, il a même été divisé en deux, ce qui nous a obligé à revoir nos ambitions à la baisse, particulièrement en ce qui concerne nos deux modèles phares Atos et Accent pour lesquels on ne nous a accordé qu’un volume de 9000 unités pour le premier, alors que nous en avions réclamé 22000, et 12000 pour Accent alors que nous en avons demandé 25000. Vous voyez bien que c’est donc l’indisponibilité des produits chez le constructeur qui est à l’origine de nos résultats du début de l’année 2011. Puis, subitement sont arrivés les événements en Tunisie, Egypte et Syrie. Le malheur de l’un faisant le bonheur de l’autre, nous avons été saisis par Hyundai qui nous a informé de la possibilité de nous fournir davantage de véhicules. Ce que nous avons accepté volontiers, en raison de la forte demande du marché sur notre gamme. A partir du moment où nous avons pu nous approvisionner suffisamment, nos volumes ont marqué une nette croissance qui nous a permis de revenir à la première place du marché depuis le mois d’Aout.  Vous n’êtes pas sans savoir que la production de la génération actuelle de la berline Accent est arrêtée, j’ai donc pris la décision de l’importer massivement pour faire face à la demande en attendant que la nouvelle Accent s’installe et prenne le relais. Concernant Atos, je suis complètement rassuré puisqu’une nouvelle génération à été développée. Elle sera introduite lors du prochain Salon de l’automobile en Mars. En revanche, sur le marché des poids lourds, l’année 2011 aura été catastrophique ! Nous finirons l’année avec un volume de 2800 à 3000 alors que nous ambitionnons de faire 7000ventes. Pourquoi ? Eh bien parce que notre fournisseur a augmenté ses prix de 18%. Cette augmentation que nous sommes obligés de répercuter n’a jamais été de notre ressort et elle a fortement influé sur nos performances puisque nous avons cessé de nous approvisionner jusqu'au jour où le constructeur est revenu sur sa décision qu’il a revu à la baisse en statuant sur une augmentation de 7%. Mais le mal a déjà été fait ce qui explique nos modestes performances dans ce segment de marché en cette année 2011.

Sur le segment des véhicules particuliers, pouvez-vous nous dire votre sentiment vis-à-vis des modèles alphanumérique i10, i20 et i30 ?
Sincèrement l’i10 me donne de grandes satisfactions, son évolution est conforme à nos prévisions. L’i20 de son coté connait la même situation qui a prévalu avec la Getz. Trop chère pour notre marché donc difficile à vendre. Pour ce qui est de l’i30, je reste convaincu que son potentiel est réel. Nous nous devons de travailler davantage pour convaincre des nombreuses qualités que recèle cette compacte. D’une manière générale, cette gamme alphanumérique peut nous valoir de meilleurs résultats. A charge pour nous de la développer et de l’installer durablement. D’ailleurs, dés l’année prochaine nous comptons introduire l’i40 en diesel. Ce sera un grand événement pour nous puisque nous disposerons enfin d’une mécanique diesel avec un modèle haut de gamme. I40 apportera sa pierre à l’édifice pour permettre à l’ensemble des modèles de cette gamme de se faire apprécier.

Selon vous, quelles sont les raisons qui font que le marché est en nette croissance ?
Pour moi les choses sont simples. Les besoins automobile sont encore loin d’être satisfaits. Un marché est souvent influencé par de nombreux paramètres, dont son histoire. En Algérie, l’accès à la possession d’un véhicule est une préoccupation légitime de la population, particulièrement quant on connait la qualité des transports publics. A ce titre, il faut comprendre que nos concitoyens, longtemps sevrés de ce formidable moyen de liberté et d’affirmation de soi qu’est l’automobile, découvre enfin et depuis peu, une offre large et diversifiée qui le séduit. En plus, le développement du pays nécessite des investissements toujours plus importants à tous les niveaux de l’activité économique, et la distribution automobile en fait partie. C’est donc logique que le marché progresse et je pense que cette croissance va encore durer quelques temps.

Quels sont les événements majeurs que vous envisagez pour 2012 ?
Pour ce qui est de notre vision de l’année prochaine, je suis très confiant pour que Hyundai reste au sommet de la hiérarchie du marché car nous aurons d’une part une gamme disponible et d’autre part nous marquerons l’année prochaine par les arrivées de plusieurs nouveautés. Il y aura la nouvelle Atos, appelée Eon en Inde, qui bénéficie d’une indéniable montée en gamme sur le double plan du style et de la qualité tout en préservant son caractère accessible en termes de prix. Nous introduirons comme je vous l’ai déjà dit, la berline haut de gamme i40. Elle aura pour mission d’installer la marque sur ce segment de marché où nous avons toujours souffert de l’absence de moteur diesel. I40 va y remédier en y ajoutant des équipements de confort et de sécurité à la pointe de la technologie. Nous aurons aussi un modèle inédit qui répond au nom de Veloster. Il s’agit d’un concept à part dans l’univers automobile, puisque cette berline peut jouer le rôle de compacte et de coupé selon le coté où l’on se trouve. A gauche, coté conducteur, Veloster est un coupé, alors qu’à droite, c’est une compacte traditionnelle avec portière à l’arrière. Par ailleurs, nous continuerons à améliorer le niveau de qualité de notre réseau de distribution, notamment par la formation et la remise à niveau de notre personnel technique. Dans un autre registre, vous n’êtes pas sans savoir que nous avons repris la représentation des marques du groupe Fiat que nous introduirons dés le début 2012. Nous avons convenu avec la partie italienne de lancer en même temps Fiat, Lancia et Alpha Romeo. Cela nous permettra dés le départ de disposer d’une offre complète et homogène avec Fiat comme marque généraliste, Lancia dans le haut de gamme et Alpha dans l’univers du sport et de la performance.

Concernant la marque Fiat, ne pensez-vous pas que vous la reprenez dans des conditions difficiles, d’autant plus que c’est un label qui n’a jamais pu connaitre la réussite avec ses nombreux représentants par le passé ?
Vous avez tout à fait raison de rappeler que Fiat a toujours connu des difficultés sur notre marché. Mais nous, nous ne vivons pas sur le passé, nous voulons regarder vers l’avenir et nous considérons que Fiat est une marque reconnue et appréciée par les algériens. Ses atouts sont connus de tous. A charge pour nous de les mettre en avant et de les rappeler à nos concitoyens que j’invite par ailleurs à venir nombreux visiter le show room de Hassiba où ils découvriront un nouveau concept de la distribution automobile, digne des valeurs de la marque italienne. Ce concept consiste en la mise en place des services traditionnels liés au métier de la distribution automobile, c'est-à-dire, l’exposition dans un espace dédié et bien structuré des modèles des gammes Fiat, Lancia et Alpha, un atelier d’entretien et de réparation où évolue une équipe technique de grande compétence et un magasin de pièces de rechange d’origine capable de répondre aux besoins des clients. Mais ce qui fait la particularité de ce site, c’est un certain nombre de prestations au profit des clients de nos marques que je préfère ne pas évoquer maintenant. Cette infrastructure va se distinguer en adoptant sur une de ses ailes, un restaurant huppé aux spécialitées italiennes, qui sera dirigé par un chef transalpin. Cela permettra à nos clients de venir en famille profiter  d’un bon moment en attendant que leur voiture soit révisée et lavée. Nous voulons créer un nouvel environnement pour Fiat afin de lui permettre de retrouver sa véritable place sur le marché. Pour Lancia et Alpha Romeo, il s’agira de les promouvoir et de les mettre à disposition du marché. En tout cas, nous avons de l’ambition pour ces trois labels qui vont s’adresser à des clients différents.


Nous croyons savoir que les marques du groupe Fiat ne seront pas les seuls nouveaux labels que vous allez représenter ?
Effectivement, nous allons aussi dés le mois de janvier prochain lancer Shineray qui est une marque chinoise qui évolue dans le segment des utilitaires légers, avec une gamme riche et diversifiée. Nous allons l’installer à Reghaia. Ses modèles se déclinent en plateau, bâché, fourgon de 6 et 7places, tôlé, frigo et conteneur. Nous avons choisi cette marque pour ses qualités de fiabilité et ses prix concurrentiels qui vont lui permettre de rapidement trouver sa place dans un marché en nette croissance.

Quelles sont vos ambitions avec ces nouvelles marques pour 2012, c'est-à-dire dés la première année de commercialisation ? 
Concernant Shineray, nous pensons qu’il est possible de réaliser un volume qui avoisinerait les 10 000unités, alors que pour les marques du groupe Fiat, nous tablons sur un volume de 7 000ventes dont une majorité pour la marque Fiat.

 


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :