Emin Auto -JAC : Un projet cohérent et des prix concurrentiels


Dans ce contexte de crise majeure que connait le marché de l’automobile depuis 2014, le projet d’Emin Auto avec son partenaire chinois JAC, apparait comme une éclaircie. Espérons qu’il voit le jour !

En effet, malgré ses nombreux atouts, ce projet est en attente depuis plusieurs années de la fameuse autorisation du conseil national de l’investissement (CNI). Pourtant au regard de sa présentation, il s’avère comme le plus cohérent et le plus intéressant parmi tous les projets mis en œuvre et en activité depuis 2014 pour Renault, 2017 pour Sovac et TMC et 2018 pour Global Group. Comment ? C’est en effet le seul projet qui annonce la mise en place dès son entrée en activité de moyens conséquents pour permettre de le qualifier de véritable site industriel. Cela à travers de lourds investissements que les deux partenaires, le constructeur public chinois JAC et son partenaire algérien Emin Auto, allaient réaliser en dotant leur projet d’un atelier d’emboutissage pour réaliser les pièces de carrosserie, d’un atelier semi robotisé de soudure pour assembler ces éléments de carrosserie et d’un atelier de peinture aux normes internationales. En parallèle, une autre usine est prévue pour produire le moteur 2.8 litres Turbo et sa déclinaison Turbo Intercooler. Cette usine de production de moteurs sera dotée d’une fonderie d’où sortiront les bloc moteur et d’autres organes mécaniques.

JAC_FRIGO_02_711247015.jpg 

Cette approche permettra rapidement à cette usine d’élever le taux d’intégration à plus de 40% dès la première année d’activité. Aussi, ce taux d’intégration sera soutenu par l’arrivée d’équipementiers chinois dont une trentaine a déjà manifester son intérêt de venir travailler en partenariat avec des entreprises algériennes dans la périphérie de l’usine de Tamazoura.

JAC_BENNE_01_402309896.jpg 

Dans un autre registre, les modèles des marques JAC, JMC et SsangYong qui seront produits se verront affichés à des prix extrêmement accessibles. C’est ce qui a été annoncé par le PDG d’Emin Auto , Nihat Sahsuvaroglu, lors de sa présentation du projet. Cette production sera riche et diversifiée puisqu’elle comprendra aussi bien des camions légers et lourds ainsi que des Fourgons des marques JAC et JMC, des SUV et Pick up de la marque SsangYong connue pour être la spécialiste de ce type d’architecture en Corée du sud.

JAC_FOUGON_04_147610443.jpg 

A titre indicatif, le camion JAC 1040 S sera affiché au prix de 1 700 000 Da. Le camion JAC Bosseur au prix de 1 500 000 Da. Le Fourgon JAC au tarif de 2 200 000 Da, le SUV Korando sera affiché au prix de 2 700 000 Da et le Pick up Musso au prix de 2 400 000 Da. C’est dire que cette offre permettra enfin aux algériens d’accéder à la possession du véhicule de leur rêve sans se ruiner, particulièrement en ces temps difficiles où les gammes proposées connaissent des tarifications extrêmement élevées en raison d’un monopole créer de toutes pièces, loin de favoriser l’émergence d’une véritable industrie automobile.


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :