Total Lubrifiants Algérie : Construction d’une usine de production à Bethioua


Hier soir, Total Lubrifiants Algérie a organisé une conférence de presse au niveau du pôle d’activité de Bethioua, dans la wilaya d’Oran, où sera érigée son usine de production.

 

 

 

 

 

Bernard Carbo et Jérôme Déchamps, respectivement directeur général de Total Lubrifiants Algérie et directeur des opérations Méditerranée et Océan Indien de la branche Marketing & Services du groupe Total, ont animé cette rencontre avec la presse nationale venue en nombre couvrir cet événement. Après une période difficile marquée par de profonds désaccords entre le groupe français et la compagnie nationale Sonatrach, tout semble aller dans le bon sens actuellement, ce qui a permis à Total d’entamer la concrétisation d’un projet initié en 1995, selon Bernard Carbo. Lors de son allocution, ce dernier s’est dit « très heureux de voir ce projet connaitre un début d’aboutissement. Les travaux de réalisation de cette unité de production vont être entamés dans quelques semaines et dureront jusqu’à dernier trimestre 2018 au cours duquel rentrera la mise en service de cette usine ».

Ce site de production construit sur un terrain de 41 000 m2, aura dès sa mise en service une capacité de 40 000 Tonnes destinée au marché domestique. Cette capacité pourra être doublée dans la perspective d’aller sur les marchés de l’export. En termes de produits, cette usine fabriquera une très large gamme de lubrifiants s’articulant autour des huiles « Quartz » pour les véhicules légers, huile « RUBIA » pour les véhicules lourds, huiles hydrauliques de type « AZOLLA » et « EQUIVIS » huiles industrielles de type « SERIOLA » et « CARTER », ainsi que des huiles de transmission.

TOTAL_03_673495969.jpg  

Pour Total Lubrifiants Algérie, cette usine va certainement contribuer à consolider l’image de la marque et sa notoriété sur le marché algérien. Arrivée en Algérie en 2003, Total Lubrifiants Algérie a connu une forte croissance pour atteindre une part de marché de près de 14%. Selon Bernard Carbo, « c’est cette taille critique qui nous a permis d’investir 4.5 milliards de DA dans cette usine voulue aux normes internationales les plus drastiques ».

TOTAL_02_582797090.jpg 

De son coté, Jérôme Déchamps a souligné que « Cette usine de Bethioua va substituer des productions locales aux importations pour accroitre la valeur ajoutée dans le pays et permettra la création de 200 emplois directs et indirects dans la région Oranaise ».

Connu pour être un acteur important sur le marché mondial, le groupe Total commercialise sur le marché algérien, à travers sa filiale Total Lubrifiants Algérie, ses deux marques, Total et Elf. Ces deux marques sont déployées en plus de nombreux distributeurs, à travers le réseau Total Quartz qui comprend pas moins de 110 agents. Au cours de cette année, ce réseau sera enrichi par l’arrivée de nouveaux agents pour atteindre 135 points de représentation et se rapprocher davantage de son marché.

 

 

 


Razmjena

Add to Twitter Add to Twitter

Add to Google



  • email Envoyer à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (0 envoyés) :

Réagissez et insérer votre commentaire comment
Veuillez entrer le code de l'image :